MODERNISATION DES ARMEES : LES USA PERDANTS FACE A LA RUSSIE ET A LA CHINE

Modernisation de l'armée: les USA perdants face à la Russie et la Chine

© Flickr/ jamesdale10
 
International
 
(mis à jour 20:43 10.04.2015) URL courte
1430171
Les plans des Etats-Unis pour utiliser leurs troupes à travers le monde s'effondrent, la Russie et la Chine élaborant de nouvelles stratégies, selon un expert américain.

La structure des Forces armées américaines ne répond plus aux critères modernes d'organisation des troupes et des opérations qui sont appliqués avec succès par la Russie et la Chine, estime Robert Haddick, expert indépendant du Commandement des opérations spéciales de l'Armée américaine. 

© Photo. Department of Defense / Zach Anderson
 
 
"La modernisation des administrations militaires figurera parmi les tâches principales du futur président des Etats-Unis qui devra la contrôler personnellement. La structure actuelle n'est ni rationnelle ni adaptée aux défis contemporains. Elle ne garantit pas la protection efficace des Etats-Unis. Pire, elle diminue les possibilités de contenir l'ennemi et augmente, par contre, les risques stratégiques", écrit l'expert militaire pour le bimensuel américain The National Interest (TNI). 

Selon M.Haddick, on voit déjà que le comportement des ennemis hypothétiques des Etats-Unis, notamment de la Russie et de la Chine, perturbe les plans du Pentagone en matière de déploiement et d'engagement de troupes expéditionnaires. 

"Des décennies durant, les politiques et les militaires de haut rang américains supposaient que les Etats-Unis auraient accès à des bases militaires à la périphérie de l'Eurasie, et que le Pentagone pourrait utiliser ces bases à tout moment pour transfert de troupes. Mais voilà que l'époque de telles possibilités pour l'Amérique touche à sa fin", lit-on dans l'article dans le TNI. 

Selon l'auteur, la "guerre hybride" que mène la Russie en Europe de l'Est plonge dans la confusion la plus complète les politiciens et les militaires américains. 

© US Air Force / Senior Airman Matthew Bruch
 
 
 
"Le comportement de Moscou est un exemple d'un adversaire intelligent qui met à profit des problèmes de la structure traditionnelle des forces conventionnelles, dont les Etats-Unis ont l'habitude", souligne M.Haddick. 

Et de conclure qu'il était temps pour l'Amérique d'élaborer le concept de fonctionnement des troupes qui s'oriente vers l'avenir et non vers le passé.

http://fr.sputniknews.com/international/20150410/1015606956.html


 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau