MUMIA : LA JUSTICE US REFUSE TOUT EXAMEN PAR DES MEDECINS INDEPENDANTS

LA JUSTICE REFUSE TOUT EXAMEN PAR DES MEDECINS INDEPENDANTS ET SPECIALISES !

Telle est la décision de « justice » notifiée hier à l’avocat de Mumia par le Ministère des services correctionnels.

L’interdit est un défi au droit de se soigner : pas de médecin traitant indépendant, pas d’examen par un spécialiste du diabète, pas même de communication entre l’équipe médicale de l’infirmerie de la prison et un médecin extérieur pour conseiller des soins appropriés, pas de contact téléphonique entre Mumia et le médecin qu’il a choisi.

Rappelons que Mumia est toujours à l’infirmerie, là où aucun traitement sérieux n’a éradiqué sa crise d’eczéma aigüe et où son diabète a été ignoré (volontairement ou pas) au point de l’exposer à la mort. Seule note positive : il bénéficie d’injection d’insuline et peut contrôler l’évolution de sa glycémie plusieurs fois par jour.

Son état général reste toutefois très faible. Il ne se déplace toujours qu’à l’aide d’un fauteuil roulant. Sa famille et ses proches rapportent également les difficultés qu’il a s’exprimer, lors des visites et des communications téléphoniques.

La mobilisation se poursuit par l’interpellation du Gouverneur de Pennsylvanie, le plus haut responsable politique de l’Etat, afin que ces interdits inhumains soient levés. Des élus français se sont associés à de nombreuses personnalités américaines pour porter cette exigence : Patrick Le Hyaric (eurodéputé et directeur du journal l’Humanité), Pierre Laurent (sénateur et secrétaire national du Parti communiste français), Ian Brossat (adjoint à la maire de Paris), Catherine Margaté (maire de Malakoff) et Didier Paillard (maire de Saint-Denis).

Continuez d’intervenir auprès de l’ambassadrice des Etats-Unis à Paris :

par tél     :   01 43 12 22 22

par fax    :   01 42 66 97 83

par mail :   ParisNIV@state.gov

  :

 

DELEGATION FRANCAISE AUX ETATS-UNIS

Une Délégation française se rendra aux Etats-Unis du 12 au 17 mai pour participer à la célébration du 30ème anniversaire du bombardement dont a été victime la communauté de Move en 1985 et qui coûta la vie à 11 personnes dont 5 enfants ... Pour en savoir sur ce crime perpétré par la police, cliquez sur ce lien :  http://www.mumiabujamal.com/37/?p=164

La délégation se rendra dans les prisons où des hommes et des femmes de ce mouvement avaient été condamnés collectivement quelques années auparavant pour un meurtre qu’ils n’ont pas commis. Elles et ils sont incarcérés depuis 37 ans !

La délégation devrait également rendre visite à Mumia, sous réserve de son état de santé et de l’autorisation de l’administration pénitentiaire.

Cette délégation du Collectif français Libérons Mumia sera composée de : Claude Guillaumaud-Pujol (Universitaire spécialiste des Etats-Unis), Jacky Hortaut (représentant de la CGT au collectif français) Jonathan Lère (animateur du collectif de Tours de soutien à Mumia et Webmaster du site internet du collectif français).

 

AUTRES INFORMATIONS

- Photo en pièce jointe de l’enseignante suspendue par l’administration du New Jersey pour avoir invité ses jeunes élèves à envoyer des voeux de meilleure santé à Mumia ;

- nos amis du Comité de soutien à Mumia de Martinique organisent une soirée de solidarité ce jeudi 23 avril à Fort de France.

 

 

LE COLLECTIF FRANCAIS "LIBERONS MUMIA !"

rassemblant une centaine d'organisations et de collectivités publiques

Courriel : contact@mumiabujamal.com

Site Web : www.mumiabujamal.com


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau