PALESTINE

PALESTINE

LA 55ème MARCHE DU GRAND RETOUR REPRIMEE PAR L'OCCUPANT ISRAELIEN

Fin de la Marche du grand retour de ce vendredi

Fri Apr 19, 2019 6:23PM

Les forces israéliennes tirent des gaz lacrymogènes contre des manifestants rassemblés près de la barrière de sécurité séparant Israël de la bande de Gaza, le 20 juillet 2018. ©AFP

Les forces israéliennes tirent des gaz lacrymogènes contre des manifestants rassemblés près de la barrière de sécurité séparant Israël de la bande de Gaza, le 20 juillet 2018. ©AFP

Alors que le Deal du siècle devra être annoncé après le mois du ramadan, et au début de juin prochain, à en croire le conseiller à la Maison-Blanche, Jared Kushner, les Palestiniens ont encore une fois bravé la politique de répression israélienne et participé en masse ce vendredi à la 55e Marche du grand retour. À part la répression imposée aux manifestants, l’armée israélienne a lancé une offensive contre la bande de Gaza en Palestine occupée, rapportent ce vendredi les médias israéliens et palestiniens.

Un poste d’observation du Mouvement la résistance islamique de la Palestine, le Hamas, a été pris pour cible à l’est du camp de réfugiés d’al-Buraij, situé dans le centre de la bande de Gaza. L’attaque n’a fait aucune victime, précisent les sources d’information.

Quelques minutes plus tard, un char et un drone de l’armée israélienne ont visé un autre poste d’observation à l’est de Hajar al-Deyk, sans jamais faire de victime.

Le porte-parole arabophone de l’armée israélienne, Avichay Adraee, a confirmé ces attaques sur son compte Twitter et prétendu qu’elles intervenaient en représailles aux tirs du Hamas contre les militaires israéliens positionnés à la frontière entre les territoires occupés et l’enclave palestinienne.

Lire aussi : Israël face à un triple front de guerre

Sur fond du regain de violence dans la bande de Gaza, les habitants de la région ont pris part à la 55e Marche du grand retour.

Le Centre palestinien d’information (CPI), cité par Mehr News, a fait part de la tenue d’une 55e manifestation contre l’occupation du régime israélien, organisée dans le cadre de la Marche du grand retour à la frontière séparant la bande de Gaza des territoires occupés.

Selon l'IRNA qui rapporte un rapport du ministère palestinien de la Santé, 33 manifestants ont été blessés par les tirs des forces israéliennes à l'est de la bande de Gaza. 

Cette journée de vendredi a été baptisée « journée des prisonniers palestiniens » par le Haut Comité national pour la Marche du grand retour qui, chaque semaine, appelle la population gazaouïe à se rassembler après la prière du vendredi en signe de protestation contre le blocus de Gaza et le plan de paix américain connu sous le nom de « Deal du siècle ». 

Le Haut Comité a réitéré dans son communiqué que le peuple palestinien continuerait à se battre pour ses droits légitimes, à savoir l’autodétermination et la création d’un État indépendant palestinien avec Qods pour capitale.

La Marche du grand retour a été entamée le 30 mars 2018. Au total, 272 Palestiniens ont été tués et des dizaines de milliers autres blessés, dont des centaines se trouvent dans un état critique, au cours des manifestations qui ont lieu tous les vendredis.

Marche du grand retour: Israël réprime

Marche du grand retour : Israël réprime

Des heurts entre Palestiniens et militaires israéliens ont éclaté en marge de la manifestation de ce vendredi à Gaza.

https://www.presstv.com/DetailFr/2019/04/19/593825/Offensive-de-larmee-israelienne-contre-la-bande-de-Gaza


 

VICTOIRE DES DETENUS PALESTINIENS FACE A LEURS GEOLIERS

Les détenus palestiniens arrachent une victoire à leurs geôliers

 Depuis 9 heures  16 avril 2019

detenus2

 Moyent-Orient - Palestine

Les détenus palestiniens ont arraché une nouvelle victoire à leurs geôliers israéliens. Ils ont mis fin le lundi à la grève de la faim entamée la semaine dernière et soutenu par les principales factions politiques palestiniennes. La chaîne de télévision du Jihad islamique et du Hamas ont rapporté qu' »un accord a été conclu entre la direction des détenus et l’administration pénitentiaire et qu' »Israël avait accepté toutes les demandes palestiniennes. »

En réaction, le quotidien israélien Yediot Aharonot a estimé que l’accord conclu entre les détenus palestiniens et le Shabak (sécurité générale intérieure) n’est pas idéal pour Israël.

D’après les accords en vigueur, des téléphones publics, qui feront l’objet d’une surveillance électronique particulière seront installés dans toutes les zones de détention des prisonniers sécuritaires dans l’entité sioniste.

Les détenus ont notamment protesté contre l’installation de systèmes de brouillage des téléphones portables cancérigènes dans certaines prisons, demandant l’annulation des interdictions de visites pour des centaines de détenus, ainsi que la fin du recours à l’isolement.

La dernière grande grève de la faim de détenus palestiniens dans les geôles de l’occupation a eu lieu en avril 2017. Quelque 800 prisonniers avaient refusé de s’alimenter après l’appel lancé par Marwan Barghouti, surnommé « le Mandela palestinien ». Cette grève de la faim avait duré 41 jours.

Sources: médias israéliens + PalToday

https://french.almanar.com.lb/1325447


 

CISJORDANIE : LES RESISTANTS SE RAPPELLENT AU BON SOUVENIR D' "ISRAËL" LE JOUR DES LEGISLATIVES

Un poste frontière israélien attaqué en Cisjordanie

Tue Apr 9, 2019 5:31PM

Les soldats israéliens se préparent à franchir le passage frontalier de Quneitra sur les hauteurs du Golan, le 23 mars 2019. ©AFP

Les soldats israéliens se préparent à franchir le passage frontalier de Quneitra sur les hauteurs du Golan, le 23 mars 2019. ©AFP

C’est la pire des choses qui aurait pu arriver à Netanyahu : les Résistants se rappellent au bon souvenir du régime de Tel-Aviv alors même que des milliers de colons votent aujourd’hui pour des élections législatives. Et pourtant depuis dimanche, Israël se barricade par des mesures draconiennes de sécurité pour éviter « les infiltrations terroristes » ! Peine perdue, la Cisjordanie est définitivement passée à la résistance armée en synergie avec Gaza. Pire, des attaques anti-israéliennes éparses, les combattants palestiniens passent aux opérations commandos contre des objectifs militaires.

Ce mardi 9 avril, alors que les habitants des territoires occupés palestiniens se rendent aux urnes pour voter dans le cadre des élections législatives, un poste-frontière de l’armée israélienne a été attaqué par des individus à l’identité inconnue, non loin du village Yabad, situé au nord de Cisjordanie.

Selon le communiqué de l’armée israélienne, « cette attaque n’a fait aucune victime ». Les forces de sécurité israéliennes ont lancé des recherches pour identifier les assaillants.

L’attaque s’est produite avant la fermeture du poste-frontière.

Les forces de sécurité et les effectifs de la police d’Israël sont en état d’alerte en raison des élections de la Knesset.

Cisjordanie: Israël se barricade

Cisjordanie : Israël se barricade

Au seuil des législatives israéliennes, les autorités de Tel-Aviv ont fait part de la fermeture de la frontière avec la Cisjordanie d’ici la fin du scrutin.

Tel-Aviv a mobilisé 17 000 agents de police, y compris des gardes-frontières, des forces de sécurité et des forces volontaires, pour assurer la sécurité d’une dizaine de milliers de bureaux de vote.

Les habitants des territoires occupés élisent aujourd’hui 120 députés de la Knesset dans le cadre d’un scrutin prématuré. Le résultat des élections affectera la nomination du prochain Premier ministre israélien.

https://www.presstv.com/DetailFr/2019/04/09/593009/Cisjordanie-poste-frontiere-Israel


 

LA JEUNE PALESTINIENNE DE 23 ANS, MUNA IBRAHIM NE'MA, EST LE PLUS JEUNE MEDECIN DU MONDE

Le plus jeune médecin du monde est une femme palestinienne

 Depuis 7 heures  1 avril 2019

medecin_palestinienne

 Moyent-Orient - Palestine

 

Muna Ibrahim Ne’ma, une jeune Palestinienne de 23 ans originaire du village de Deir al-Assad, en Palestine occupée, est aujourd’hui le plus jeune médecin à avoir obtenu l’autorisation de travailler dans des hôpitaux.

Muna Ibrahim Ne’ma était une élève douée au cours de ses études primaires, préparatoires et secondaires. Elle a commencé à étudier la médecine immédiatement après avoir terminé ses études secondaires.

Elle a passé l’examen de travail et a réussi. Elle a obtenu la plus haute évaluation parmi tous les autres médecins pour le même examen.
Muna espère que l’occupation israélienne de la Palestine prendra fin afin de permettre à d’autres Palestiniens talentueux de tirer parti des opportunités qui leur sont offertes.

Sources : Days of Palestine ; La Gazette du citoyen

https://french.almanar.com.lb/1307671


 

CISJORDANIE OCCUPEE : UN SECOURISTE PALESTINIEN DE 17 ANS TUE PAR DES TIRS A BALLES REELLES DE L'ARMEE ISRAELIENNE

Cisjordanie/crime de guerre: un secouriste palestinien tué par des tirs israéliens

 Depuis 2 heures  27 mars 2019

Le secouriste palestinien Sajid Mozher

 

Le secouriste palestinien Sajid Mozher

 Moyent-Orient - Palestine

 

mozher2

Un secouriste palestinien de 17 ans a été tué mercredi par des tirs des forces israéliennes lors d’affrontements dans un camp de réfugiés près de Bethléem, en Cisjordanie occupée, a annoncé le ministère palestinien de la Santé.

Selon un porte-parole du ministère de la Santé, Sajid Muzher travaillait comme secouriste lorsqu’il a été tué par des tirs israéliens dans le camp de Dheisheh.

« L’assassinat par (les forces d’) occupation d’un secouriste avec des tirs à balles réelles dans l’abdomen est un crime de guerre », a dénoncé le ministre palestinien de la Santé Jawad Awad dans un communiqué.

L’armée d’occupation israélienne pénètre régulièrement dans les camps de réfugiés en Cisjordanie, territoire occupé par Israël depuis plus de cinquante ans, pour procéder notamment à des arrestations, provoquant souvent des affrontements avec les habitants.

Source: Avec AFP

https://french.almanar.com.lb/1303381


 

FACE A UN PALESTINIEN ISOLE, DES SOLDATS ISRAELIENS DESERTENT

Les militaires israéliens prennent la fuite face à un Palestinien isolé

Sun Mar 17, 2019 7:4PM

Les soldats israéliens pleurent la mort d’un militaire, le 20 juillet 2014. ©AP

Les soldats israéliens pleurent la mort d’un militaire, le 20 juillet 2014. ©AP

Des sources proches de l’armée israélienne ont révélé que les militaires étant sur place au moment de l’opération d’aujourd’hui en Cisjordanie avaient pris la fuite pour ne pas se faire prendre pour cible par un Palestinien.

Le quotidien israélien Yediot Aharonot a rapporté que certains militaires avaient fui la scène de l’opération palestinienne ayant eu lieu aujourd’hui en Cisjordanie.

La radio Voix d’Israël a qualifié de « scandale » la fuite des militaires israéliens devant un Palestinien : « Un Palestinien s’est infiltré dans un endroit où étaient déployés un grand nombre de soldats israéliens et il a mené à bien trois opérations puis a quitté l’endroit sain et sauf. Comment est-ce possible ? »

En réaction à ces rapports, l’armée israélienne a promis l’ouverture d’une enquête à ce propos.

Deux attaques anti-israéliennes se sont déroulées ce dimanche, l’une à l’arme blanche et l’autre à l’arme à feu près de la ville d’Ariel à Salfiste dans le nord de la Cisjordanie.

La guerre éclate au cœur d'Israël!

La guerre éclate au cœur d’Israël !

La monumentale défaite des services secrets israéliens, les commandos pour neutraliser l’opération armée palestinienne en Cisjordanie.

Selon le porte-parole de l’armée israélienne, l’auteur de l’opération a d’abord attaqué avec une arme blanche un militaire israélien. Il lui a ensuite confisqué son arme et tiré en direction d’un autre militaire à bord d’un véhicule. Il est monté dans le véhicule et a continué à tirer en conduisant, blessant ainsi plusieurs autres soldats de l'armée israélienne. Les sources israéliennes ne le disent pas, mais « l’assaillant » pourrait bien ne pas avoir reçu d’entraînement ni de formation pour réaliser une telle attaque.

Les heurts se sont poursuivis au point de pousser les militaires israéliens à mobiliser les commandos d’élite et les forces spéciales de l’armée.

Suite à cette opération, le Hamas a distribué des gâteaux dans les rues de Gaza.

https://www.presstv.com/DetailFr/2019/03/17/591306/Hamas-attaque-Gaza-Israel-fuite-operation


LA GUERRE ECLATE AU COEUR D'ISRAËL

Cisjordanie : deux militaires israéliens tués lors d'une spectaculaire opération

Sun Mar 17, 2019 12:44PM

Le régime d’Israël poursuit l’arrestation de Palestiniens en Cisjordanie. ©AA

Le régime d’Israël poursuit l’arrestation de Palestiniens en Cisjordanie. ©AA

C'est au pire moment que l'attaque anti-sioniste s'est produit et pourtant le régime de Tel-Aviv avant tout fait pour qu'elle ne se produise pas. Depuis le mois de novembre, des centaines d'arrestations arbitraires, d'emprisonnements, voire d'assassinats ont eu lieu en Cisjordanie sans que les militaires israéliens puissent arrêter ce qu'ils considèrent désormais et à raison comme étant une reconversion : la reconversion de la Cisjordanie à la lutte armée contre l'occupant. Israël et son protecteur US ont cherché via Deal du siècle à séparer définitivement la Cisjordanie et Gaza, force est de constater que ces terres ne font désormais qu'une seule et même entité. Les sources israéliennes le reconnaissent : si un scrutin venait à se tenir aujourd'hui même en Cisjordanie, c'est la Résistance qui l'emporterait. 

Deux attaques anti-israéliennes se sont déroulés ce dimanche, l'une à l'arme blanche et l'autre à l'armes à feu près de la ville d’Ariel à Salfiste dans le nord de la Cisjordanie et ce malgré des mois d'opérations de "sécurisation  israélienne. L'échec est flagrant dans la mesure où deux colons sionistes ont été tués et plusieurs autres blessés, alors que Netanyahu n'a cessé tout au long de ces derniers mois à se vanter d'avoir su "sécuriser" la Cisjordanie. La double attaque intervient à peine 48 heures après le double missile "léctoraliste" tirés contre Tel-Aviv sur quoi Netanyahu avait capitalisé pour pouvoir déclencher une grande guerre contre Gaza et s'assurer de sa victoire.  

Selon le porte-parole de l’armée israélienne, l’auteur de l’opération a d’abord attaqué par une arme blanche un militaire israélien. Il a ensuite confisqué son arme et tiré vers un autre militaire à bord d’un véhicule. Il est monté dans le véhicule et a continué à tirer en conduisant, blessant ainsi plusieurs autres. Les sources israéliennes ne le disent pas mais "l'assaillant " ne pourrait ne pas avoir reçu l'entrainement et la formation pour réaliser une telle attaque. 

Les heurts se sont poursuivis au point de pousser les militaires sionistes à rappeler les commandos d'élite et les forces spéciales de l’armée.

Cisjordanie: nouvelle attaque anti-Israël

Cisjordanie: nouvelle attaque anti-Israël

Des mois de travail de renseignements israéliens viennent de tomber à l'eau. Le Shin Beth a perdu la bataille face à la Résistance.

Cité par Palestine al-Youm, Davoud Shahab, porte-parole du mouvement du Jihad islamique a salué l’opération qui  a transféré la bataille sur un réel terrain plus juste.

Réagissant à cette attaque, la Résistance islamique de la Palestine s'en est aussi félicitée en ces termes : " La Cisjordanie est la profondeur de l'axe de la Résistance et cette profondeur stratégique ne cesse de surprendre Israël et son armée par des opérations bien singulière. Cette opération est une réponse aux crimes et exactions israéliens commis à Qods, en Cisjordanie, dans la mosquée d'al-Aqsa, à la fermeture de la porte de miséricorde. C'est aussi une riposte à la persécution des prisonniers palestiniens et à l'extension des colonies. Notre guerre contre l'occupation se déplace désormais sur son terrain naturel et véridique.

PressTV- Cisjordanie: la Résistance armée commence

PressTV- Cisjordanie: la Résistance armée commence

Les forces du régime israélien ont lancé une vaste offensive contre Ramallah, samedi, pris d’assaut les maisons, et enlevé un Palestinien dans la mosquée Jamal Abdel Naser.

https://www.presstv.com/DetailFr/2019/03/17/591263/Les-volutions-en-Cisjordanie


 

LA RESISTANCE PALESTINIENNE DETIENT DES MISSILES DE HAUTE PRECISION

Des missiles de précision chez la Résistance palestinienne

 Depuis 2 heures  25 février 2019

brigades_qods

 Moyent-Orient - Palestine

 

Rédaction du site

La résistance palestinienne détient elle aussi des missiles de haute précision, a révélé le Mouvement du Jihad islamique de la Palestine (JIP) qui a assuré qu’il possède des « missiles de haute précision », capables de frapper Tel-Aviv, Jérusalem al-Qods et Netanya, au centre de la Palestine occupée.

« Un porte-parole des brigades de Al-Qods, branche militaire du Mouvement du Jihad islamique de la Palestine, a ajouté que ces forces disposaient de « missiles de haute précision » qui surprendraient l’ennemi », a-t-on appris de l’agence de presse palestinienne Ma’an, rapporte le site francophone de la télévision iranienne Press TV.

Selon lui, « le experts des brigades ont pu développer des missiles de haute précision, capables de viser Qods, Tel-Aviv et plus lointain à savoir la ville de Netanya ».

Et de poursuivre dans une vidéo : « L’ennemi prétend avoir détruit pendant les précédentes guerres la puissance balistique des Brigades d’al-Qods. Mais nos missiles sont là. Ils sont désormais encore plus performants que ceux qui ont frappé les villes en Palestine occupée, dont Ashkelon. Nos missiles seront une réponse pertinente à toutes ces fanfaronnades de l’ennemi israélien. »

Le mois de novembre dernier, une escalade militaire entre la résistance palestinienne et l’entité sioniste qui avait suivi l’incursion avortée d’un commando israélien à Khan Younès dans la bande de Gaza a été coupée court, après que la Résistance a pilonné Ashkelon et menacé de bombarder Tel Aviv.

Dans ces derniers discours, le SG du Hezbollah sayed Hassan Nasrallah a lui aussi affirmé que la résistance libanaise détient des missiles de haute précision.

Source: Divers

http://french.almanar.com.lb/1267433


 

UNE PROFESSEURE PALESTINIENNE ACCUSE "ISRAËL" DE TESTER SES ARMES SUR LES ENFANTS PALESTINIENS

Professeur palestinienne : Israël teste ses armes sur les enfants palestiniens

 Depuis 2 heures  18 février 2019

soldatisr_palestinien2

 Moyent-Orient - Palestine - Spécial notre site

 

Rédaction du site

La professeure palestinienne Nadera Shalhoub-Kevorkian

La professeure palestinienne Nadera Shalhoub-Kevorkian

La professeure palestinienne vivant sous occupation israélienne Nadera Shalhoub-Kevorkian a accusé l’armée israélienne de tester ses armes sur les enfants palestiniens et d’avoir transformé les territoires occupés où vivent les Palestiniens en un champ d’expériences militaires.

Mme Shalhoub-Kevorkian a lancé ces accusations à l’université Columbia de New York, le mardi 14 février, dans le cadre des résultats d’une étude qu’elle a menée en personne, d’après des enregistrements audio réalisés par la radio de l’armée israélienne.

« Israël va garder les Palestiniens sous un régime répressif afin de développer et de vendre sa technologie sécuritaire… lorsque le président du Tchad est venu en Israël, ils l’ont 

emmené vers bab al-Amoud (dans la vieille ville de Jérusalem al-Quds) pour lui montrer comment ils font pour contrôler les gens et la région », a-t-elle affirmé durant son intervention.

 

soldatisr_palestinien


Elle faisait allusion à Idriss Debi qui a visité la Palestine occupée l’an dernier, y a rencontré les dirigeants israéliens, en préparation a la normalisation entamée à partir de janvier 2019, et voudrait d’après des prévisions israéliennes s’acquérir des équipements militaires israéliens.

« On peut trouver de nouvelles caméras capables de nous prendre en images pendant la nuit, ou des enregistreurs de son nouveau ou un nouveau fusil. Ils (les soldats israéliens) ont tout essayé sur nous », a rapporte-t-elle, citant un jeune garçon palestinien.

Les tests sur les enfants devraient servir à Israël pour accroitre ses ventes en armements, affirme la professeure palestinienne qui enseigne l’action sociale et la Loi à l’université de Jérusalem al-Quds occupée, l’Université hébraïque.

La direction de cette dernière a pris ses distances avec elle, déclarant que « les opinions exprimées par la professeure Nadera Shalhoub-Kevorkian ne représentent ni n’expriment en aucune façon celles de l’université hébraïque ou de l’administration universitaire ».

Avant les Etats-Unis, elle s’était rendu en Hollande et a tenu les mêmes propos. Elle a aussi publié une étude sur les violations israéliennes contre les enfants palestiniens  dans la Revue canadienne de la femme et de la loi l’an dernier.

Sources : i24, Al-Quds, The Times of Israel

https://french.almanar.com.lb/1258061


 

UNE ADOLESCENTE PALESTINIENNE DE 16 ANS TUEE DE SANG FROID PAR L'ARMEE ISRAELIENNE

Une adolescente palestinienne tuée de sang-froid: la version israélienne distordue

 Depuis 3 heures  30 janvier 2019

samah_martyre1

 Moyent-Orient - Palestine - Spécial notre site

 

 

Rédaction du site

martyre_samah

L’armée d’occupation israélienne a tué ce mercredi matin une adolescente palestinienne de 16 ans, pour avoir refusé d’ôter le nikab.
C’est la version que les parents de la victime, Samah Moubarak, insistent de faire savoir sur l’assassinat de  leur fille âgée de 16 ans et étudiante en classe de Première, à Ramallah. Contrariant celle véhiculée par l’occupation israélienne et relayée par les agences internationales sans le moindre doute.

« Les soldats de l’occupation ont essayé de lui arracher son niqab et comme elle a refusé ils l’ont abattue de sang-froid et ont prétendu qu’elle a tenté d’exécuter une opération au poignard », rapporte le site Arabs 48, citant la famille de la martyre.

Elle a été exécutée par les soldats du poste de contrôle d’al-Zayem, situé sur une route reliant la Cisjordanie occupée à une des entrées de l’est de la ville sainte Jérusalem al-Quds occupée et menant jusqu’à la colonie de Maalé Adomim.

Dans son communiqué cité par l’AFP, l’armée israélienne argue « qu’une Palestinienne a tenté de poignarder un membre des forces de sécurité israéliennes qui ont riposté en tirant vers elle ».

L’Autorité palestinienne n’a pas pris au sérieux la version de l’armée israélienne véhiculée par les agences internationales.

samah_martyre1


Elle l’a qualifié par la voix de son ministère des Affaires étrangères comme étant « le prolongement du feuilleton d’exécutions sommaires effectuées par l’occupation, dans le cadre de sa guerre ouverte contre notre  peuple  et ses droits légitimes ». Elle a aussi réclamé une enquête officielle et s’est offusquée du silence de la Communauté internationale.

« Le crime commis par l’occupation en ouvrant le feu sur la fille Samah Zouheir Moubarak (16ans),…,  illustre la mentalité terroriste qui == le comportement des forces de l’occupation dans le traitement qu’elles réservent à notre peuple, surtout aux enfants et aux femmes », a pour sa part déploré un communiqué du mouvement de résistance Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza.

Les photos de la victimessamah_martyre

Le visionnage des photographies qui représentent le cadavre de la jeune adolescente, donne raison aux doutes des Palestiniens.
Dans les premières, on peut le voir, à plat ventre  entre les blocs de béton qui émaillent les barrages israéliens en général.

Alors que dans les photos publiées plus tard dans la journée, on voit le cadavre de Samah, couché sur le dos sur le trottoir, avec à ses côtés un couteau vert. Le déplacement du cadavre est bien apparent.

Quoiq’il existe de réelles opérations de résistance effectuées au couteau par des Palestiniens contre les occupants israéliens, mais il semble aussi que l’armée israélienne utilisent comme prétexte des présumées opérations qui n’en sont pas une, pour justifier les liquidations des autochtones palestiniens.

Ainsi, et toujours selon Arabs48, une autre femme palestinienne, âgée de 45 ans, a été arrêtée par les forces d’occupation sous prétexte d’avoir menacé ses employeurs israéliens avec un couteau, après avoir été révoquée, selon la version du Yediot Aharonot.
Directement après son arrestation, elle a été transportée à l’hôpital de Meïr à Kfar Saba, pour des raisons non élucidées. Elle était entrée dans la zone verte, sans autorisation et travaillait dans l’agriculture, indique Arabs48.

 

Source: Divers

https://french.almanar.com.lb/1234312