PALESTINE

PALESTINE

QODS ET LA CISJORDANIE S'EMBRASENT. DEUX PALESTINIENS TUES PAR L'ARMEE ISRAELIENNE

Deux Palestiniens ont été tués à Qods et en Cisjordanie

Fri May 31, 2019 5:43PM

Scène d'affrontement israélo-palestinien en Cisjordanie. ©Flash90/Archives

Scène d'affrontement israélo-palestinien en Cisjordanie. ©Flash90/Archives

Des sources ont fait part de la mort en martyrs de deux jeunes Palestiniens sous les balles des forces du régime israélien à Qods et en Cisjordanie.

« Ce vendredi 31 mai, dans la matinée, un jeune Palestinien âgé de 16 ans a été tué à Qods par les militaires israéliens après qu’il a attaqué au couteau deux colons israéliens devant la synagogue près de Bab al-Amoud. L’état de santé de ces blessés est grave », a rapporté l’agence de presse palestinienne Maa citant des sources israéliennes.

Après cet incident, les forces israéliennes ont fermé aux fidèles les portes de la vieille ville de Qods et de la mosquée al-Aqsa et renforcé les dispositifs de sécurité.

Le chef des forces de sécurité israélienne a également demandé la présence des policiers en civil parmi les piétons.

Un autre jeune Palestinien a été tué par les militaires de l’armée israélienne à l’est de Bethléem alors qu’il tentait d’escalader le mur de sécurité pour participer à la prière du vendredi à la mosquée al-Aqsa.

PressTV-La Cisjordanie attend Israël de pied ferme

PressTV-La Cisjordanie attend Israël de pied ferme

La Cisjordanie étant le lieu de la prochaine bataille contre Israël, la Résistance palestinienne organise les manifestations de la Marche du grand retour dans cette région.

https://www.presstv.com/DetailFr/2019/05/31/597390/Isral-Qods-Cisjordanie-palestinien


 

LA CISJORDANIE ATTEND "ISRAËL" DE PIED FERME

La prochaine bataille contre Israël aura lieu en Cisjordanie

Thu May 30, 2019 3:23PM

Les Palestiniens de Cisjordanie se soulèveront bientôt contre l’occupation. (Photo à titre d’illustration)

Les Palestiniens de Cisjordanie se soulèveront bientôt contre l’occupation. (Photo à titre d’illustration)

Les groupes de résistance palestiniens organisent la Marche du retour en Cisjordanie, où aura lieu la prochaine bataille contre le régime d’occupation.

« Je suis sûr que le jour où la Cisjordanie se soulèvera contre le régime d’occupation est très proche, le jour où échoueront les plans de l’ennemi, qui cherche à liquider la cause palestinienne », a déclaré un haut membre du bureau politique du Jihad islamique de la Palestine, Mohamed al-Hindi.

PressTV-Israël: la Résistance lance un ultimatum

PressTV-Israël : la Résistance lance un ultimatum

L'esprit de combat est aussi vif à Gaza qu’en Cisjordanie. La Résistance palestinienne lance un dernier ultimatum au régime israélien pour lui notifier que sa patience touche à sa fin.

« Chaque année, nous célébrons la Journée mondiale de Qods. Cette journée revêt une importance particulière pour le peuple palestinien. Il y a d’autres peuples qui célèbrent cette journée. Les responsables de la RII, et en particulier le Leader de la Révolution islamique, ont toujours apporté leur soutien au peuple et à la Résistance de la Palestine. Nous poursuivons la Marche du grand retour en offrant des martyrs et des blessés, et la RII nous aidera à soigner nos blessés. La RII nous apporte constamment son soutien. La résistance face aux États-Unis et à Israël est cruciale dans la lutte pour remporter la victoire et propager l’islam dans la région », a souligné al-Hindi.

PressTV-Cisjordanie : Israël en guerre

PressTV-Cisjordanie : Israël en guerre

Les militaires israéliens poursuivent leurs exactions contre les Palestiniens en Cisjordanie en les arrêtant sans aucun motif.

« Durant ces trois dernières années, Israël n’a pas pu faire plier la Résistance palestinienne dans la bande de Gaza. Ce régime a eu recours à tous les moyens pour réprimer les Palestiniens en Cisjordanie ; il a adopté des lois racistes en vue de pousser à l’exode les familles des martyrs ; il tente de faire voter un projet de loi légalisant la peine de mort », a-t-il ajouté.

« Sans être incités par personne, les Palestiniens de Cisjordanie procèdent à des opérations anti-occupation. Chaque Palestinien prend cette décision tout seul en vue de défendre son territoire, l’avenir de ses enfants et sa religion. C’est le moral élevé des Palestiniens qui inquiète Israël face à la détérioration de sa capacité de dissuasion à Gaza et dans le nord du Liban. « Le Deal du siècle » ne se concrétisera jamais », a indiqué al-Hindi.

PressTV- Cisjordanie: la Résistance armée commence

PressTV — Cisjordanie : la Résistance armée commence

Les forces du régime israélien ont lancé une vaste offensive contre Ramallah, samedi, pris d’assaut les maisons, et enlevé un Palestinien dans la mosquée Jamal Abdel Naser.

https://www.presstv.com/DetailFr/2019/05/30/597321/Isral-Cisjordanie-Gaza-groupes-de-la-Rsistance-marche-du-retour


 

PALESTINE : AL-LOULOU MEURT SEULE. SES PARENTS INTERDITS PAR L’OCCUPANT ISRAELIEN DE L'ACCOMPAGNER A L'HOPITAL

Al-Loulou meurt seule. Ses parents interdits par l’occupation de l’accompagner à l’hôpital

 Depuis 44 minutes  27 mai 2019

aicha

 Moyent-Orient - Palestine

La fillette palestinienne, Aicha al-Loulou, 5 ans a été transférée seule de Gaza vers un hôpital à l’est de Jérusalem AlQuds occupée. Bien qu’elle soit atteinte d’une tumeur cancérigène dans la tête, les forces d’occupation ont interdits à ses parents, voire à sa grand-mère âgée, de l’accompagner.

Un des médecins, ayant participé à une opération compliquée dans sa tête, a affirmé que le fait qu’elle soit restée seule à ce moment critique a entrainé la dégradation de sa santé.

Aicha al-Loulou est retourné chez ses parents couvertes d’un linceul.

Traduit à partir de Haaretz

https://french.almanar.com.lb/1378236


 

JORDANIE : APPEL A UNE TROISIEME INTIFADA CONTRE "ISRAËL" POUR CONTRECARRER LE "DEAL DU SIECLE"

Jordanie: Appel à une troisième Intifada pour contrecarrer le « deal du siècle »

 Depuis 6 heures  25 mai 2019

palestiniens4

 Jordanie - Moyent-Orient

 

Des leaders d’opinion jordaniens ont appelé à une troisième Intifada palestinienne contre Israël afin de contrecarrer l’accord du siècle, selon un rapport publié cette semaine par l’Institut israélien de recherche sur les médias du Moyen-Orient (MEMRI).

Les États-Unis doivent dévoiler la première partie de leur plan de paix controversé lors d’une conférence économique à Bahreïn à la fin du mois de juin.

MEMRI a examiné une série de chroniques publiées dans la presse jordanienne, dont le quotidien gouvernemental Al-Rai, qui appelle explicitement le peuple palestinien à « se soulever » de manière violente.

« Comment traiterons-nous l’accord du siècle? », Tel était le titre d’une chronique du journaliste Muhammad Ali Marzouq Al-Zuyoud. L’article, publié le 26 avril dans Al-Rai, appelait les factions palestiniennes à se rassembler autour de l' »esprit de résistance ».

« Les Palestiniens doivent immédiatement cesser de coordonner la sécurité avec l’occupation, soutenir et encourager toutes les forces de libération en Palestine et diffuser l’esprit de résistance et de confrontation parmi la population – car une révolution ou une Intifada sérieuses à l’intérieur des territoires occupés sont les meilleurs moyens de déjouer toute entente ou tout plan », a-t-il écrit.

Source: Médias israéliens

http://french.almanar.com.lb/1376531


 

GAZA : 59e MARCHE DU GRAND RETOUR. LA REPRESSION ISRAELIENNE A FAIT AU MOINS 16 BLESSES PALESTINIENS

Gaza: 59e vendredi de la Marche du grand retour baptisé "Vendredi de coopération"

Fri May 24, 2019 6:7PM

Manifestation de la Journée de la Terre dans la bande de Gaza. (Archives)

Manifestation de la Journée de la Terre dans la bande de Gaza. (Archives)

Comme chaque vendredi, les manifestations de la 59e Marche du grand retour a eu lieu dans la bande de Gaza. À l'heure actuelle, les offensives des militaires israéliens se sont soldées par au moins 16 blessés palestiniens, selon le ministère de la Santé de Gaza.

Le haut comité national de la Marche du grand retour a de nouveau appelé, dans un communiqué, les habitants de la bande de Gaza à participer massivement aux manifestations de ce vendredi 24 mai baptisé « Vendredi de coopération ».

Le comité national a demandé aux citoyens palestiniens de se diriger directement vers cinq camps du « retour » à l’est de la bande de Gaza en vue de consolider la coopération et l’assistance sociale parmi diverses couches de la société.

« En raison du blocus de la bande de Gaza, les Palestiniens se trouvent dans une situation économique très dure; les manifestations de ce vendredi disent non à tous les projets de l’élimination de la Palestine, à leur tête le "Deal du siècle" », ajoute le communiqué. 

Il a insisté sur la poursuite de la tenue pacifique des manifestations de la Marche du grand retour en tant que symbole de la résistance populaire.

« En dépit des tentatives ratées des ennemis visant à faire échouer la Marche du grand retour, les manifestants ne reculeront pas », a-t-il dit.

PressTV-Israël : l'armée mobilisée

PressTV-Israël : l'armée mobilisée

Israël a envoyé des renforts et des dispositifs supplémentaires sur les frontières avec Gaza à l'occasion du 71ème anniversaire de la Nakba.

Depuis le 30 mars 2018, les Palestiniens participent à des marches pacifiques près du mur séparant la bande de Gaza des territoires occupés de la Palestine en 1948 afin de concrétiser le retour des réfugiés dans leurs villes et villages de 1948.

Les occupants israéliens répriment également ces marches avec des méthodes violentes. Ils ouvrent le feu et tirent des gaz lacrymogènes et toxiques sur les manifestants palestiniens. Les forces du régime israélien ont déjà tué 317 citoyens et blessé 31 000 autres dont 500 se trouvent dans un état critique.

Comme chaque année, le 15 mai, les Palestiniens ont commémoré la Nakba, un mot arabe qui signifie « grande catastrophe ». Cette année aussi, le mercredi 15 mai, les Palestiniens ont organisé les manifestations de la Nakba lors desquelles au moins 60 personnes ont été blessées.

Cette marche réclame chaque année le droit au retour des réfugiés palestiniens dans leur terre ancestrale.

Il y a 71 ans, des centaines de milliers de Palestiniens ont été expulsés de leurs terres au lendemain de la création du régime factice d’Israël, le 14 mai 1948.

PressTV-Nakba: Israël tire encore

PressTV-Nakba: Israël tire encore

À la frontière entre la Bande de Gaza et les territoires occupés, des troupes israéliennes ont blessé au moins 60 Palestiniens qui avaient participé à des manifestations organisées pour marquer le 71e anniversaire de la « Nakba ».

https://www.presstv.com/DetailFr/2019/05/24/596803/59e-Marche-du-grand-retour--Gaza


 

GAZA : PLUS D'UN MILLION DE GAZAOUIS VONT MANQUER DE NOURRITURE D'ICI JUIN

Plus d’un million de Palestiniens de Gaza vont manquer de nourriture d’ici juin

Share

 L’Office de Secours et de Travaux des Nations Unies pour les Réfugiés Palestiniens au Proche Orient (UNRWA) a exprimé lundi une véritable inquiétude, disant qu’à moins de trouver au moins 60 millions de dollars supplémentaires d’ici juin, sa capacité à fournir de la nourriture à plus d’un million de réfugiés palestiniens de Gaza sera gravement remise en question.

L’UNRWA affirme dans un communiqué : « Au moment où, dans le monde entier, les Musulmans observent le saint mois du Ramadan, souvent caractérisé par la nature festive de ses iftars (rupture du jeûne), à Gaza, plus de la moitié de la population dépend de l’aide alimentaire de la communauté internationale. »

Le communiqué soulignait que, à moins que l’UNRWA ne trouve « au moins 60 millions de dollars de plus d’ici juin, sa capacité à fournir de la nourriture à plus d’un million de réfugiés palestiniens de Gaza, dont quelque 620.000 sous le seuil de pauvreté – ceux qui ne peuvent assurer leurs besoins alimentaires basiques et qui doivent survivre avec 1.6 $ par jour – et près de 390.000 pauvres absolus – ceux qui survivent avec environ 3.5 $ par jour – sera gravement remise en question.

L’UNRWA est financée presque entièrement par des contributions volontaires et le soutien financier a été dépassé par la croissance des besoins. De moins de 80.000 réfugiés de Palestine qui recevaient l’aide sociale de l’UNRWA à Gaza en l’an 2000, on est passé aujourd’hui à plus d’un million de personnes qui ont besoin de l’aide alimentaire d’urgence sans laquelle elles ne peuvent passer la journée.

Matthias Schmale, directeur des Opérations de l’UNRWA à Gaza, précise : « Il s’agit d’une augmentation presque décuplée par le blocus qui a conduit à la fermeture de Gaza et son impact désastreux sur l’économie locale, les conflits successifs qui ont dévasté des quartiers entiers et des infrastructures publiques, et la crise politique palestinienne interne qui a débuté en 2007 avec l’arrivée du Hamas au pouvoir à Gaza. »

Un rapport émis en 2017 par les Nations Unies avertissait que la Bande de Gaza serait « inhabitable » en 2020.

Aujourd’hui, avec un taux de chômage supérieur à 53 % dans la population de Gaza et avec plus d’un million de gens qui dépendent de la distribution de vivres, ce sont principalement l’action humanitaire préventive des agences de l’ONU, dont l’UNRWA, et l’envoi de fonds de l’étranger qui ont maintenu Gaza hors de l’effondrement total.

A la suite de l’établissement de l’État d’Israël en 1948, les Nations Unies ont créé l’UNRWA pour aider près de 700.000 Palestiniens à se remettre après la guerre israélo-arabe ; l’UNRWA dit qu’il y a 5.3 millions de réfugiés palestiniens dans le monde.

L’UNRWA fournit actuellement des services à quelque 5 millions de réfugiés palestiniens en Jordanie, au Liban, en Syrie, dans les territoires palestiniens occupés et dans la Bande de Gaza assiégée.

Traduction : J. Ch. pour l’Agence Média Palestine
Source : Ma’an News Agency

 

BANDE DE GAZA

https://oumma.com/plus-dun-million-de-palestiniens-de-gaza-vont-manquer-de-nourriture-dici-juin/?utm_medium=oumma&utm_source=pushnotification&utm_campaign=pushnotification


 

LA DIRECTION PALESTINIENNE CONFIRME QU'ELLE N'IRA PAS A LA CONFERENCE DE MANAMA

Les Palestiniens confirment qu’ils n’iront pas à la conférence de Manama

 Depuis 5 minutes  23 mai 2019

abbas3

 Moyent-Orient - Palestine

La direction palestinienne a confirmé mercredi soir qu’elle ne participerait pas à la conférence organisée à Manama en juin sur les aspects économiques du futur ‘plan de paix américain’ ou ‘deal du siècle’.

La Maison Blanche a annoncé dimanche la tenue de cette conférence sur les aspects économiques du plan, co-organisée avec Manama les 25 et 26 juin. Les Emirats arabes unis ont confirmé leur participation, mais les Palestiniens avaient indiqué n’avoir « été informés par aucune partie de la réunion annoncée à Bahreïn ».

Dans un communiqué mis en ligne mercredi soir, l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) a indiqué que « la Palestine ne participera pas à la conférence de Manama ».

« Ceci est la position commune des Palestiniens, depuis le président Mahmoud Abbas et le Comité exécutif de l’OLP jusqu’aux mouvements et aux groupes politiques, personnalités nationales, secteur privé et société civile », a détaillé le communiqué.

Les Palestiniens boycottent l’administration américaine depuis que le président Donald Trump a rompu avec des décennies de consensus en reconnaissant Jérusalem AlQuds occupée comme capitale de l’entité sioniste en décembre 2017.

Cette conférence doit réunir des dirigeants de plusieurs gouvernements, de la société civile et du monde des affaires.

Il s’agit d’une « opportunité charnière » pour « partager des idées, évoquer des stratégies et encourager le soutien à des investissements et initiatives économiques potentiels qui pourraient être rendus possibles par un accord de paix », a estimé dimanche la présidence américaine dans un communiqué commun avec Bahreïn.

Les Palestiniens y voient une contrepartie financière en échange de l’acceptation de l’occupation israélienne.

 

Source: Avec AFP

https://french.almanar.com.lb/1373308


 

GAZA ABATTRA LES CHASSEURS ISRAELIENS

Gaza peut tirer 1 000 missiles par jour (Israël)

Tue May 21, 2019 2:24PM

Les combattants du mouvement de résistance palestinien, le Hamas, lors d’un défilé militaire à Gaza. (Photo d’archives)

Les combattants du mouvement de résistance palestinien, le Hamas, lors d’un défilé militaire à Gaza. (Photo d’archives)

Les sources israéliennes ont fait état de la promotion des capacités de l’aile militaire du mouvement de la Résistance palestinienne Hamas face aux avions de combat du régime israélien.

Le site d’information Al-Ahed, citant la Corporation de radiodiffusion publique (connue sous son acronyme hébreu « Kan »), a rapporté que l’aviation israélienne se rendait compte de l’amélioration des capacités du Hamas face aux chasseurs de l’armée israélienne.

« Israël est conscient du danger et suit depuis un an des ordres pour éviter ses chasseurs au-dessus de la bande de Gaza », a déclaré la chaîne israélienne Kan ajoutant que pendant le récent affrontement entre les groupes de Résistance palestinienne et l’armée israélienne, les Brigades al-Qassam avaient lancé en direction d’un hélicoptère Apache un missile antiaérien tiré à l’épaule, qui a été intercepté et détruit par un drone de l’armée israélienne.

Selon un nouveau rapport publié par le site israélien Walla, les groupes de Résistance dans la bande de Gaza assiégée ont réalisé en matière de missiles des prouesses similaires à celles de leur homologue libanais, le Hezbollah.

Des experts militaires israéliens cités par Walla ont confirmé, après de nombreuses recherches, que le Hamas et le Jihad islamique pouvaient faire s’abattre sur Israël un déluge de 1 000 missiles par jour en cas de futurs conflits.

C’est nettement plus élevé que le nombre déjà impressionnant de missiles que les groupes de Résistance ont tirés sur des cibles israéliennes au cours d’une confrontation de deux jours plus tôt ce mois-ci (environ 700 roquettes et missiles).

Ce nombre de roquettes a suffi à submerger les systèmes de missiles israéliens et à forcer le Premier ministre Benjamin Netanyahu à accepter un autre accord de trêve afin d’éviter une nouvelle escalade.

Mais la menace ne se limite pas aux missiles et aux roquettes. Le général Herzi Halevi, chef du commandement sud de l’armée israélienne, a admis que ses forces se préparaient à faire face à une grande variété d’armes, notamment des missiles antichars guidés de type Kornet, des drones et des ballons incendiaires.

 

Gaza: Kornet russe contre Israël

Gaza : Kornet russe contre Israël

À Gaza, les frappes ont dépassé les frontières de Dimona. Un blindé israélien a été détruit par un missile Kornet russe.

Le Hamas a lancé sa première attaque au drone contre Israël au cours du récent affrontement. Les médias israéliens ont déclaré qu’un drone du Hamas avait tiré un missile sur un convoi militaire israélien, mais l’ampleur des dégâts et des pertes éventuelles n’était pas claire.

Les médias israéliens avaient annoncé précédemment que le régime envisageait de construire un mur près de la barrière de Gaza pour empêcher les tirs de missiles Kornet, comme celui qui a détruit un véhicule armé israélien lors des récents combats.

https://www.presstv.com/DetailFr/2019/05/21/596519/Gaza-prt--faire-face-aux-chasseurs-israliens


 

LE HAMAS ET LE JIHAD DEMENTENT LES PRETENTIONS D' "ISRAËL" SUR UN CESSEZ-LE-FEU DE 6 MOIS

Gaza: Le Hamas et le Jihad démentent les prétentions israéliennes sur un cessez-le-feu de 6 mois

 Depuis 42 minutes  21 mai 2019

hamas3

 Moyent-Orient - Palestine

Le Hamas et le Jihad Islamique ont qualifié de sans fondement les allégations israéliennes selon lesquelles un accord de cessez-le-feu de six mois- sous médiation égyptienne- aurait été conclu avec ‘Israël’ sur la situation à Gaza.

Le porte-parole du Hamas, Fawzi Barhoum, a démenti les prétentions israéliennes et évoqué un cessez-le-feu en échange de l’engagement des forces d’occupation de respecter tous les accords antérieurs.

Dans le même temps, le responsable du Jihad islamique Daoud Shehab a commenté les allégations israéliennes en ces termes: « Ce qui a été publié sur le cessez-le-feu de six mois est sans fondement. »

« Ce qui s’est passé à Gaza, c’est un cessez-le-feu (de la part de la résistance) en échange de l’arrêt de l’agression (israélienne) et la mise en œuvre des accords sur la levée du blocus. »

Les médias israéliens ont annoncé lundi que l’entité sioniste et la résistance palestinienne avaient conclu un accord, sous la médiation de l’Egypte, sur un cessez-le-feu de six mois à Gaza.

La chaîne israélienne Channel 12 a prétendu que cet accord inclut une obligation pour le Hamas de mettre fin aux manifestations le long de la barrière frontalière, en maintenant une zone tampon à 300 mètres de la frontière, la fin du lancement de ballons incendiaires sur les colonies israéliennes, la fin des protestations nocturnes, et l’arrêt des flottilles qui tentent de franchir la frontière maritime entre Gaza et ‘Israël’.

En retour, ‘Israël’ autorisera à nouveau la pêche jusqu’à 15 milles marins au large des côtes de Gaza, donnera son feu vert au programme « argent contre travail » des Nations Unies, à l’entrée de médicaments et d’autres aides civiles dans la bande de Gaza et ouvrira des négociations sur les questions relatives à l’électricité, aux points de passage, à la santé et aux transferts de fonds.

Sources: Médias palestiniens et israéliens

https://french.almanar.com.lb/1370888


 

PALESTINE : LE HAMAS REMERCIE JEREMY CORBYN POUR SON SOUTIEN A LA JOURNEE DE LA NAKBA

Le Hamas remercie Jeremy Corbyn pour son soutien à la journée de la Nakba

 Depuis 3 heures  17 mai 2019

corbyn2

 Moyent-Orient - Palestine

 

Le mouvement de résistance palestinien Hamas a remercié, le jeudi 16 mai, le chef du parti travailliste britannique Jeremy Corbyn pour sa solidarité avec la Nakba, la « catastrophe » qu’a représenté l’usurpation de la Palestine et la création de l’entité sioniste en 1948.

Dans une déclaration, Corbyn avait soutenu une marche pour la Nakba organisée à Londres samedi dernier. La commémoration et la manifestation annuelles marquent la « catastrophe » de l’exode de centaines de milliers de Palestiniens après l’occupation de leurs terres par les sionistes.

Le Hamas a déclaré que le dirigeant travailliste avait exprimé « son soutien et sa solidarité avec le peuple palestinien et son droit inaliénable à la liberté, à l’indépendance et à l’autodétermination ».

Il l’a également félicité pour avoir condamné « l’occupation en cours et ses crimes contre notre peuple » et a affirmé que sa déclaration « reflétait une position morale et politique avancée digne de tous les éloges et les remerciements ».

Entre 3.000 à 4.000 personnes ont participé samedi à une marche pro-palestinienne à Londres, appelant à la « libération de la Palestine » et à la fin des « attaques sans précédent » perpétrées par ‘Israël’ contre des Palestiniens.

Avant les manifestations, Corbyn a exprimé son soutien à la Journée de la Nakba sur sa page Facebook.

« Nous ne pouvons pas rester silencieux face au déni de droits et de justice qui est imposé actuellement au peuple palestinien », a-t-il écrit.

« Le parti travailliste est uni pour condamner les violations des droits de l’homme perpétrées par les forces israéliennes, notamment les tirs sur des centaines de manifestants palestiniens non armés à Gaza … réclamant le respect de leurs droits », a-t-il ajouté.

La déclaration de Corbyn faisait référence aux violences israéliennes qui ont lieu aux alentours de la frontière qui sépare ‘Israël’ de la bande de Gaza.

« L’escalade de la violence la semaine dernière, lors de raids sur Gaza, tuant 25 Palestiniens et quatre Israéliens, est à la fois pénible et dangereuse », a-t-il déclaré.

Il a accusé le gouvernement britannique de silence assourdissant, et a appelé à la condamnation de « l’assassinat de manifestants, y compris des enfants, des ambulanciers paramédicaux et des journalistes et d’autres civils ».

Le Hamas a également remercié Corbyn pour son opposition au prochain plan de paix américain (deal du siècle).

Source: Médias

http://french.almanar.com.lb/1367126