450 FIDELES PALESTINIENS ARRETES ET PLUS DE 150 AUTRES BLESSES APRES UN ASSAUT ISRAELIEN CONTRE LA MOSQUEE D’AL-AQSA

tourtaux-jacques Par Le 15/04/2022 0

Dans PALESTINE

450 fidèles palestiniens arrêtés et plus de 150 autres blessés après un assaut israélien contre la mosquée d’AlAqsa. Pas de place aux envahisseurs (Vidéo)

 Depuis 8 heures  15 avril 2022

aqsa6

 Article traduit - Moyent-Orient - Palestine

 

Rédaction du site

qods4

Les forces d’occupation israéliennes ont totalement vidé la mosquée sainte d’Al-Aqsa de ses fidèles, après l’avoir prise d’assaut, ce vendredi 15 avril.

Selon le correspondant de la télévision AlMayadeen, « les forces d’occupation ont tiré des grenades assourdissantes, des gaz lacrymogènes et des balles en caoutchouc sur les fidèles, blessant un certain nombre d’entre eux ».

Et d’ajouter : « les forces d’occupation ont poursuivi les fidèles, les ont battus et ont chassé la plupart d’entre eux des cours de la mosquée sainte, et ont fermé toutes les portes qui y mènent, à l’exception de Bab Hatta ».

Selon le Croissant-Rouge palestinien, « plus de 152 fidèles, dont plusieurs grièvement atteints, ont été blessés à la suite de l’incursion des forces d’occupation dans la mosquée d’Al-Aqsa », précisant que « la plupart des blessures étaient concentrées dans les zones supérieures des corps. »

Le correspondant d’Al-Mayadeen a confirmé que « les forces d’occupation entravent le travail des ambulances qui veulent atteindre la zone de Bab Al-Asbat ».

Les forces d’occupation ont pour leur part annoncé la blessure de 3 de leurs membres lors de leurs agressions contre les fidèles à Al-Aqsa.

450 fidèles détenus

Et de faire savoir « les forces d’occupation sont largement déployées dans les environs de la mosquée Al-Aqsa. Elles ont en outre attaqué la mosquée Al-Qibli dans laquelle se trouvaient des fidèles. 450 d’entre eux ont été arrêtés et transférés vers un centre de détention israélien ».

Un des témoins sur place a raconté que « les forces d’occupation ont menotté des dizaines de jeunes hommes à l’intérieur de la mosquée Al-Qibli en vue de leur arrestation », soulignant que « les forces d’occupation ont agressé tous les fidèles retranchés à l’intérieur de la mosquée ».

L’Association des prisonniers Wa’ed a qualifié « de crimes de guerre l’arrestation et l’agression des blessés à Al-Aqsa, appelant à une intervention urgente des instances internationales ».

Les entrées de la mosquée Al-Aqsa bouclées

Entre-temps, les forces d’occupation ont érigé des barricades de fer près de la porte de Damas (Bab al-Amud), afin de bloquer les routes permettant aux fidèles d’atteindre la mosquée Al-Aqsa, en particulier depuis le nord.

Le correspondant d’Al-Mayadeen a déclaré que « les forces d’occupation ont fermé la route menant à la porte Al-Asbat, l’une des portes de la mosquée Al-Aqsa, pour empêcher l’arrivée des fidèles ».

Dans le même contexte, le Ministre des affaires d’AlQuds, Fadi Al-Hadmi, a condamné la prise d’assaut de la mosquée Al-Aqsa par les forces d’occupation israéliennes et l’agression contre des fidèles, tenant l’occupation pleinement responsable des répercussions de cette incursion.

Al-Hasdmi a souligné que ce qui s’était passé était une « violation flagrante du statut historique de la mosquée d’Al-Aqsa », appelant à « une protection internationale du peuple palestinien contre l’oppression exercée par l’occupation ».

AP: Une déclaration de guerre contre le peuple palestinien

La présidence palestinienne a condamné l’incursion des forces d’occupation israéliennes dans la mosquée d’Al-Aqsa, et a appelé à « une intervention internationale immédiate pour stopper les attaques israéliennes ».

Le porte-parole de la présidence palestinienne, Nabil Abou Rudeineh, a affirmé que « ce qui se passe depuis l’incursion dans l’esplanade de la mosquée al-Aqsa et l’entrée des forces d’occupation dans la mosquée Al-Qibli est un fait dangereux et une profanation des lieux saints, et cela équivaut à une déclaration de guerre contre notre peuple palestinien ».

« L’intervention immédiate de toutes les parties internationales pour arrêter cette agression israélienne barbare contre la mosquée al-Aqsa est nécessaire, afin de ne pas perdre le contrôle de la situation », a ajouté le porte-parole palestinien.

Il a expliqué que le peuple palestinien « ne permettra pas aux forces d’occupation et aux colons israéliens de monopoliser la mosquée al-Aqsa et il la défendra que qu’en soit le prix ».

Une guerre de religion

Pour sa part, le ministère palestinien des Waqfs et des Affaires religieuses, a déclaré que ce qui s’est passé à la mosquée al-Aqsa pourrait favoriser le déclenchement d’une « guerre de religion ».

Le même ministère a fait savoir que « ce que le gouvernement d’occupation a commis, s’inscrit dans ses visions de colonisation visant à contrôler la mosquée Al-Aqsa avec son esplanade, ses installations, ses bâtiments et ses mosquées, et à satisfaire les colons qui œuvrent jour et nuit pour en prendre le contrôle. »

Le communiqué a condamné ce qu’il a qualifié de « profanation de la mosquée al-Aqsa en général, et de profanation de la mosquée Al-Qibli, en brisant ses fenêtres et en y faisant incursion tout en étant chaussés ».

Hamas: Pas de place aux envahisseurs à AlQuds

Le chef du bureau politique du Mouvement de résistance islamique Hamas, Ismail Haniyeh, a, de son côté, condamné l’incursion israélienne dans la mosquée Al-Aqsa.

Haniyeh a déclaré dans un communiqué, cité par l’Agence Anadolu : « Devant la transgression sioniste et l’incursion dans la mosquée bénie al-Aqsa, il n’y a que deux options : soit l’occupation, l’oppression et les sacrifices dans la mosquée al-Aqsa, soit la résistance et l’affirmation du caractère islamique de Jérusalem et de sa mosquée al-Aqsa ».

Le chef du Hamas a ajouté : « Nous, le peuple palestinien et la nation islamique, sommes ceux qui décident, et notre décision est de défendre et de protéger la sainte mosquée al-Aqsa quel qu’en soit le prix. Il n’y a pas de place pour les envahisseurs dans notre AlQuds et notre Al-Aqsa, et nous gagnerons cette lutte de la volonté et de l’identité, peu importe le temps que cela prendra ».

Les factions palestiniennes appellent à un rassemblement de masse

Les factions de la résistance palestinienne à Gaza ont appelé à une marche de masse qui commencera après la prière du vendredi, en soutien à AlQuds et à la Cisjordanie.

Jeudi, les factions palestiniennes de la bande de Gaza ont annoncé « une mobilisation populaire générale dans tous les endroits où se trouve le peuple palestinien dans la diaspora et à l’intérieur des territoires palestiniens ».

« Elles ont également décidé de maintenir la salle des opérations conjointes en session permanente pour suivre l’évolution de la situation et prendre les mesures nécessaires », soulignant leur « unité face à l’occupation et à l’agression ».

Un nouveau martyr à Jénine

Et puis en Cisjordanie occupée, le ministère palestinien de la Santé a annoncé, à l’aube de ce vendredi, que le jeune Shawkat Kamal Abed, a succombé des suites de ses blessures subies à Jénine hier.

Pendant ce temps, 35 jeunes Palestiniens ont été asphyxiés par des gaz toxiques alors qu’ils affrontaient les forces d’occupation israéliennes à Beita, au sud de Naplouse.

https://french.almanar.com.lb/2307692

   

 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire