AHMED MANASRA, 14 ANS, CONDAMNE PAR UN PSEUDO TRIBUNAL ISRAELIEN

 
 

Le plus jeune Palestinien condamné par un tribunal israélien

 

L’équipe du site

Un Palestinien de 14 ans a été reconnu coupable par un tribunal de l’occupation israélienne mardi de tentative de meurtre sur deux colons israéliens qu'il aurait poignardés, avant d'être blessé par balle puis laissé gisant dans son sang.

Ahmed Manasra a également été reconnu coupable par ce tribunal de Jérusalem occupée, qui siégeait à huis-clos l'accusé étant un mineur, d'avoir infligé des blessures graves aux colons, indique un communiqué du ministère israélien de la Justice.

Le procureur a argué que "le fait que l'accusé soit mineur ne changeait en rien le risque et le danger que ses actes ont entraînés".

A partir du 11 juillet, les audiences reprendront pour déterminer la peine d'Ahmed Manasra, a indiqué une porte-parole du ministère de l’occupation, tandis que le procureur annonçait qu'il réclamerait "une peine sévère, dans le cadre de la loi".

Début octobre, au cours de la deuxième semaine d'une vague d’opérations de résistance anti-occupation menées par des jeunes Palestiniens, Ahmed, alors âgé de 13 ans, et son cousin Hassan, 15 ans, ont poignardé deux Israéliens dans la colonie de Pisgat Zeev à Jérusalem-Est occupée, selon la police d’occupation.

Hassan est tombé en martyre, intentionnellement renversé par une voiture alors qu'il tentait de fuir. Ahmed a été touché par des tirs de policiers, selon la version de la police d’occupation.

Ahmed Manasra est le plus jeune Palestinien condamné par un « tribunal civil » israélien depuis le début de la récente vague de d’opérations de résistance. Un tribunal militaire de l’occupation avait condamné une Palestinienne de 12 ans à six mois de prison.

L'avocate de l'adolescent, Lea Tsemel, a affirmé à l'AFP que "le dossier montre qu'il ne voulait pas tuer". "Il a dit qu'il voulait seulement faire peur aux Israéliens pour qu'ils arrêtent de tuer des Palestiniens", a-t-elle poursuivi.

Pour l'avocate israélienne, le système judiciaire de l'entité sioniste "tend à faire de la discrimination entre juifs et Arabes", alors qu'un soldat franco-israélien accusé d'avoir achevé un Palestinien blessé et à terre a évité l'accusation d'assassinat et n'a été inculpé que de la charge moins grave d'homicide.

 

Source: Agences

10-05-2016 - 14:20 Dernière mise à jour 10-05-2016 - 14:20 | 493 vus

http://french.almanar.com.lb/adetails.php?eid=302245&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=20&s1=1


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau