AIAQSA : ARME JUSQU'AUX DENTS L'OCCUPANT SUR LE PIED DE GUERRE

État d’alerte à AlAqsa
L’équipe du site

La police d’occupation israélienne était en état d'alerte vendredi à AlQuds Jérusalem occupée en prévision de nouvelles manifestations de Palestiniens voulant défendre le troisième lieu saint de l'Islam contre les profanations de l’occupation.

La police d’occupation israélienne a annoncé le renforcement de ses effectifs aux alentours de la mosquée d’AlAqsa. Des milliers de soldats israéliens ont été déployés dans la ville sainte.

Des centaines de fidèles palestiniens ont effectué la prière de vendredi dans les rues entourant la mosquée d'AlAqsa. Les forces d'occupation ont interdit aux hommes de moins de 40 ans d’y avoir accès.

La police d’occupation prétend que cette disposition est censée réduire les risques d’affrontements, mais les Palestiniens y voient un empiètement de plus des Israéliens sur la mosquée.

Les différentes factions palestiniennes, dont le Hamas, ont appelé à un "jour de colère" en faveur d’AlAqsa.

Des manifestations de soutien à AlAqsa ont en effet eu lieu à Gaza et en Cisjordanie occupée.

Ces appels interviennent après plusieurs jours d’agressions israéliennes contre les fidèles retranchés dans la mosquée al-Aqsa et après la décision du ministre israélien de la guerre.

Moshe Ya'alon a interdit les organisations Morabitoun et Murabitat, deux groupes musulmans ayant comme mission de défendre AlAqsa contre les profanations israéliennes.

En réaction à la décision de Yaalon, le comité exécutif de l'Organisation de Libération de la Palestine (OLP) a tenu une réunion urgente à Ramallah, appelant à s'opposer au "régime terroriste israélien".

Abbas: nous allons protéger nos lieux saints chrétiens et musulmans

Le président de l'Autorité palestinienne a affirmé mercredi qu' "aucun des Lieux saints de Jérusalem n'appartient à Israël" et évoqué les "pieds sales" des Israéliens.

"Chaque goutte de sang qui est répandue à Jérusalem est pure tant qu'elle est pour l'amour d'Allah. Chaque shahid (martyr) sera dans le ciel et chaque personne blessée sera récompensée, par la volonté d'Allah. Nous allons protéger Jérusalem et allons protéger nos lieux saints chrétiens et musulmans. Ils sont tous à nous et nous ne les laisserons pas les profaner avec leurs pieds sales. Nous ne quitterons pas notre patrie. Nous garderons chaque atome de la terre dans ce pays", a déclaré Mahmoud Abbas, cité par les médias israéliens.

Le Hamas, quant à lui, a qualifié la décision du gouvernement israélien de "déclaration de guerre".

Recours à des snipers contre les lanceurs de pierres

Rappelons que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a "déclaré la guerre aux lanceurs de pierres et d'engins incendiaires" se défendant face à la répression des forces d’occupation israélienne.

Il a évoqué un changement des règles commandant l'ouverture du feu, des peines et des sanctions plus vigoureuses contre les mineurs et leurs parents.

Le porte-parole du ministère de la Justice Moshé Cohen a confirmé à l'AFP que le recours à des snipers contre les lanceurs de pierres à Jérusalem AlQuds occupée était à l'examen.

« Israël » utilise déjà ces tireurs en Cisjordanie occupée sous prétexte de neutraliser le danger des protestataires.

 

Source: Divers

18-09-2015 - 12:01 Dernière mise à jour 18-09-2015 - 13:53 | 794 vus
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau