BANDE DE GAZA: LES JEUNES PALESTINIENS ATTAQUES PAR DES DRONES ISRAELIENS

Les jeunes Palestiniens attaqués par les drones israéliens à Gaza

Sun Oct 14, 2018 6:40PM

Des jeunes Palestiniens portent un homme blessé lors d’une manifestation à la frontière de Gaza. (Photo d’archives)

Des jeunes Palestiniens portent un homme blessé lors d’une manifestation à la frontière de Gaza. (Photo d’archives)

Les jeunes Palestiniens ont été pris pour cible par les drones de l’armée israélienne dans le nord de la bande de Gaza.

Des drones de l’armée israélienne ont attaqué, ce dimanche 14 octobre, un groupe de jeunes Palestiniens qui s’étaient rassemblés pour faire voler des cerfs-volants incendiaires.

Cet après-midi, un drone de l’armée israélienne a tiré un missile en direction des protestataires palestiniens, près de Beit Hanoun, dans l’est de la bande de Gaza. Un Palestinien a été blessé.

Ce soir, un drone de reconnaissance israélien a attaqué un groupe de jeunes Palestiniens qui lançaient des cerfs-volants incendiaires en direction des colonies israéliennes.

Dans le même temps, des drones de reconnaissance ont attaqué le camp de réfugiés d’al-Barij, au centre de Gaza. Aucune victime n’est à déplorer.

Ces attaques ont eu lieu à peine quelques heures après que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a menacé le Hamas d’une agression militaire contre la bande de Gaza, au cas où les manifestations palestiniennes se poursuivaient.

Gaza a poussé les colons à fuir

Les ballons incendiaires palestiniens représentent une menace majeure pour les territoires occupés et poussent les colons israéliens à fuir leurs habitations.

Le ministre israélien des Affaires militaires Avigdor Lieberman a déclaré aujourd’hui que « le temps est venu pour que Tel-Aviv porte un coup dur au Hamas dans la bande de Gaza ».

La Marche du grand retour a commencé le 30 mars 2018 afin d’exprimer la colère des Palestiniens envers le blocus de Gaza et le transfert de l’ambassade des États-Unis à Qods ainsi que pour faire valoir le droit au rapatriement des réfugiés palestiniens.

Ces manifestations, bien que pacifiques, sont toujours réprimées par les militaires israéliens qui ont recours aux tirs réels pour disperser les protestataires. Plus de 200 Palestiniens ont été tués jusqu’ici et le nombre de blessés dépasse les 21 000 personnes.

https://www.presstv.com/DetailFr/2018/10/14/577019/Beit-Hanon-Israel-Palestine-Gaza-cerfs-volants-incendiaires-attaque-drone-Gaza-Netanyahu-Lieberman


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire