BILAN CHOQUANT DES CRIMES SIONISTES EN 2015 : 170 MORTS ET 15 377 BLESSES

 

IRIB- L'ONU a déclaré que les forces israéliennes avaient massacré 170 Palestiniens, en 2015, et en avaient blessé 15.377 autres.

Selon les chiffres annoncés, dans le rapport de l'Office de Coordination des Affaires humanitaires de l'ONU, (OCHA), Israël a massacré 170 Palestiniens et en a blessé 15.377 autres, en 2015. Parmi ces 170 Palestiniens, 141 sont tombés en martyrs, depuis le début de la troisième intifada de Qods. La même source précise qu'Israël a détruit, en 2015, 539 maisons et sites appartenant aux Palestiniens, en Cisjordanie, et à Qods. A l'issue des destructions, 742 Palestiniens ont été contraints de se déplacer, et 2.600 personnes ont été touchées par les destructions.

Selon le régime sioniste, le prétexte invoqué, pour une grande partie des destructions, est que les ouvrages n'avaient pas d'autorisation de construction. Israël a détruit, à titre punitif, 19 maisons d’auteurs présumés d’opérations-martyres, dit l’OCHA, qui précise que, dans ce total, figurent, également, des maisons de leurs voisins. Il ne s’agit pas du premier rapport de l’OCHA contre le régime sioniste. Ont été publiés, tout au long de 2015, nombre de rapports témoignant de la violation des droits de l’Homme, par le régime sioniste, dans la bande de Gaza et en Cisjordanie. En outre, les chiffres officiels, fournis, chaque année, par la communauté mondiale et les instances des Nations unies, établissent la réalité du massacre du peuple palestinien, des conflits, dans les territoires palestiniens, des bombardements aériens de la bande de Gaza et des incursions contre la noble Qods. Quelque 150 Palestiniens sont morts en martyrs, dans la ville occupée de Qods, et au cours de l’intifada, en l’espace de trois mois. Conformément aux résolutions des instances de défense des droits de l’Homme des Nations unies, le régime sioniste a occupé le premier rang, sur la liste des plus grands violateurs des droits de l’Homme du monde, en 2015. Les résolutions du Conseil de l’ONU aux droits de l’Homme indiquent que le démembrement des territoires occupés, par le régime sioniste, bloque aux Palestiniens l’accès à leur droit à l’autodétermination, et qu’il contredit les objectifs et les principes de la Charte des Nations unies visant à respecter l’intégrité territoriale des pays. Israël a mis la main sur 500 hectares des territoires palestiniens, dans le Sud de Naplouse, en Cisjordanie, et le ministère du Logement du régime sioniste a donné son feu vert à la construction de 55.000 nouveaux logements, en Cisjordanie. Les résolutions adoptées par l’ONU appellent le régime sioniste à mettre fin à la saisie des terres et des maisons appartenant aux Palestiniens et à ses opérations militaires contre les civils palestiniens, notamment, les femmes, les enfants, les journalistes et les manifestants, les opérations, qui aboutissent, chaque année, au massacre d’un grand nombre de civils innocents.

Jan 01, 2015 05:53 UTC
 
 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau