CE DIMANCHE PLUS DE 50 RAIDS ISRAELIENS CONTRE GAZA

Escalade israélienne: Plus de 50 raids contre Gaza, 4 Palestiniens blessés
L’équipe du site

L'aviation et les chars de l’occupation israélienne ont mené dimanche plus de 50 raids contre la bande de Gaza, faisant quatre blessés selon les autorités de l'enclave sous blocus israélien depuis 10 ans.

Peu auparavant, la police d’occupation avait indiqué qu’une une roquette tirée depuis la bande de Gaza s'est écrasée, dans l'après-midi, dans la colonie israélienne de Sderot, située à quatre kilomètres de Gaza, sans faire de tués ou des blessés ou même des dégâts.

Moins d'une heure plus tard, des chars israéliens postés le long de la frontière ont tiré les premiers projectiles contre le nord du petit territoire palestinien, tandis que l'aviation entamait des raids, selon l'armée d’occupation.

Ces frappes ont blessé légèrement deux Palestiniens. "L'un d'eux, âgé de 20 ans, a reçu des éclats d'obus au visage lors des tirs israéliens sur le nord de la bande de Gaza", a indiqué Achraf al-Qodra, le porte-parole du ministère de la Santé dans l'enclave palestinienne.

Des sources au sein des services de sécurité gazaouis, ont précisé que "six projectiles ont été tirés sur différents objectifs". "Deux d'entre eux ont détruit un réservoir d'eau à Beit Hanoun, faisant des blessés et causant des dégâts".

Dans la nuit, les tirs des chars se poursuivaient tandis que l'aviation israélienne menait cinq nouveaux raids, faisant deux autres blessés parmi les Palestiniens, selon M. Qodra.

Trois de ces raids ont causé des dégâts sur des bases utilisées par les brigades Qassam, les brigades al-Qods, la branche armée du Jihad islamique palestinien, et les brigades Abou Ali Mostafa, la branche armée du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP, la gauche historique palestinienne), ont précisé les responsables de la sécurité.

L’occupation ne réussira pas à imposer une nouvelle équation à Gaza

En réaction à ces frappes, le porte-parole du Hamas Sami Abou Zouhri a affirmé lundi matin que « cette nouvelle escalade israélienne s’inscrit dans la série d’agressions de l’occupation menée contre notre peuple palestinien ».

« L’ennemi cherche à imposer une nouvelle équation à Gaza », a-t-il indiqué. « L’agression de l’occupation ne réussira point à briser la volonté de notre peuple ou à imposer de nouvelles équations face à la résistance », a souligné M.Abou Zouhri.

La dernière guerre israélienne contre la bande de Gaza remonte à l'été 2014.

Le Hamas menace les détenus israéliens

Par ailleurs, lors d'une importante parade militaire dans la ville de Rafah (sud de Gaza) le porte-parole de la branche militaire du Hamas, les brigades Ezzedine Al-Qassam, a appelé "l'ennemi à arrêter ses mesures arrogantes contre les prisonniers palestiniens".

« Faute de quoi, les détenus israéliens (capturés depuis 2014) subiront le même traitement réservé aux prisonniers palestiniens détenus dans les geôles de l’occupation », a menacé Abou Obeida.

Il a en outre ajouté que le Hamas est « prêt pour conter une nouvelle agression de l'ennemi sioniste » et affirmé que le blocus imposé contre Gaza « ne l'empêcherait pas d'augmenter sa puissance ».

« Celui qui plante la colère, récolte un volcan », a mis en garde le porte-parole du Hamas.

 

Source: Divers

22-08-2016 - 10:51 Dernière mise à jour 22-08-2016 - 10:51 | 152 vus

http://french.almanar.com.lb/adetails.php?eid=321704&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=20&s1=1


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau