CISJORDANIE OCCUPEE: UNE NOUVELLE PAGE DE LA RESISTANCE S'OUVRE. DES DIZAINES DE PALESTINIENS ARRETES. LES COLONS SONT TRES REMONTES CONTRE NETANYAHU

Cisjordanie occupée : « une nouvelle page de la résistance », des dizaines d’arrestations, les colons en colère

 Depuis 9 heures  14 décembre 2018

affontements_cisjordanie

 Moyent-Orient - Palestine - Spécial notre site

 

 

Rédaction du site

haniyeh1

Le chef du bureau politique du Hamas a assuré que la situation en Cisjordanie occupée avait changé, faisant état d’une nouvelle page dans la Résistance contre les forces d’occupation israéliennes dans cette enclave palestinienne contrôlée par l’Autorité palestinienne.

Ismaïl Haniyeh a tenu ces propos le jeudi 13 décembre, lors de la cérémonie de commémoration en l’honneur des deux martyrs Achraf Na’alwa et Saleh al-Barghouthi, les deux Palestiniens tués le mercredi 12 décembre par les forces israéliennes. Ces deux derniers sont accusés par Israël d’avoir réalisé deux opérations de résistance dont celle de Ofra au cours de laquelle 9 colons israéliens ont été blessés.
« Une nouvelle page de la Résistance face à l’occupation va s’ouvrir et qui devrait mettre fin à la stagnation qui a régné toutes ces années », a-t-il affirmé.


perquisition

« La nation palestinienne ne foulera jamais aux pieds le sang de ses martyrs. Elle a d’ailleurs prouvé que chaque mort en martyr faisait la force de la nation et le rendait plus ferme dans sa résolution », a-t-il ajouté.
M. Haniyeh a souligné que la Résistance ne cèdera jamais aux pressions des occupants israéliens et qu’elle parviendra certainement à libérer la ville sainte de Jérusalem Al-Qods, à faire revenir les réfugiés palestiniens, à établir l’indépendance et à expulser les usurpateurs des territoires palestiniens.
« A l’occasion de la commémoration du lancement du Hamas, Gaza et la Cisjordanie s’entrelacent pour assurer que notre sang est un, notre peuple est un et notre but est un », a-t-il conclu.

Le jeudi 13 décembre, deux militaires israéliens ont été tués et deux autres blessés dans une opération intrépide menée par de jeunes Palestiniens à l’est de la ville de Ramallah. Deux autres opérations avaient eu lieu, une avant, dans la nuit de mercredi à jeudi et une après, dans l’après-midi de jeudi.

Des dizaines de Palestiniens arrêtés

feraounmfarja

Selon l’AFP, suite à cette opération, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a ordonné plus de troupes et plus de checkpoints sur les routes de Cisjordanie. Il veut que les maisons des auteurs des opérations soient détruites sous 48 heures. Et il a décidé un recours accru à la pratique controversée de la détention sans inculpation ni procès. A vrai dire, ce sont aussi les liquidations qui sont faites sans inculpation ni procès.

En outre, plus de 40 palestiniens ont été arrêtés ces dernières heures dans la campagne de perquisition et d’arrestations menée par l’armée israélienne depuis l’opération dans plusieurs localités de la Cisjordanie occupée. Parmi les personnes arrêtées figurent de nombreux ex-détenus, dont le père du martyr Salah al-Barghouti, ainsi que Nafez Choumrah, Najib Mfarja (Photo à droite) , Bilal Salhab et la jeune femme Sabah Faraoun (Photo en haut).

arrestation

Selon le site en ligne de la télévision libanaise al-Mayadeen Tv, plusieurs responsables et membres du Hamas en Cisjordanie ont aussi été capturés, ainsi que des journalistes.

 

Les colons en colère

La voiture d'un palestinien attaquée par des colons israéliens

La voiture d’un palestinien attaquée par des colons israéliens

Entretemps, les colons qui vivent en Cisjordanie occupée continuent leurs agressions contre les propriétés des Palestiniens, notamment à Qalqilia et à Naplouse où ils se sont mis à attaquer les villages et les camps palestiniens.

Estimant que les mesures prises par les autorités israéliennes sont encore

insuffisantes, des centaines d’entre eux ont manifesté jeudi devant la résidence du Premier ministre, où son nom a été conspué.

manif_colons

Ils exigent la fermeture des routes de Cisjordanie pour les Palestiniens aux mesures de rétorsion contre la population palestinienne, en passant par une opération militaire d’envergure.

« S’ils (les Palestiniens) continuent à se déplacer librement et à nous massacrer comme des canards, ce gouvernement n’a pas de raison d’exister une journée de plus », a dit le député nationaliste religieux Bezalel Smotrich, lui-même un colon.

 

Sources: AFP, Al-Mayadeen, Press Tv, Palinfo (Photos)

https://french.almanar.com.lb/1171546

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire