DRONE ANTI-"ISRAËL" EN CISJORDANIE

tourtaux-jacques Par Le 07/02/2022 0

Dans PALESTINE

Comment la Résistance cisjordanienne a abattu un hélico à Khan Youness où une 6ème opération commando anti Israël vient d'avoir lieu

Monday, 07 February 2022 2:36 PM  [ Last Update: Monday, 07 February 2022 2:41 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Haaretz: le ciel d'Israël lui échappe ( Archives)

C'est le paquet : quatre jours après le crash d'un hélico militaire israéliens dans le sud de Khan Younes où l'entité se sait désormais visées par des cellules de la Résistance venues de Gaza et déployées à Jénin sans que l'armée sioniste ni ses mercenaires au sein de l'Autorité autonome ose les rapprocher une sixième attaque contre une base israélienne a eu lieu, une attaque marqué surtout par une longue fusillade. rappelons que ces deux dernières semaines, les territoires occupés ont été le théâtre  d'opérations commandos sans précédent marquée par deux étapes principales : infiltration à l'intérieur des bases aériennes ou des casernes de soldats suivies d'une action armée. Ainsi de Haïfa au Néguev en passant par Qods, l'armée sioniste a perdu une dizaine d'officiers rien qu'au mois de janvier essayant toutefois de déguiser ses raids parfaitement planifiés en bavure ou en incident.

Un hélico israélien abattu!

Un hélico israélien abattu!

Le 3 janvier un hélico Atalet s'est abîmé en mer causant la mort du commandant en chef adjoint de la base aérienne Ramat David. Quelques jours plus tard deux officiers de la brigade Oz ont été liquidés à la base NAbi Mosie et le Néguev continue à l'heure qu'ils à être le théâtre d'opérations commandos qui se perfectionnent, évolution majeur étant le succès des commandos à passer à l'acte sans se laisser arrêter par les forces terroristes israéliennes. Selon les observateurs cette évolution majeure qui pourrait changer de fond en comble front Intérieur et d'en faire l'épicentre d'une guerre de liquidation d’Israël et partant de libération de la Palestine n'aurait jamais pu avoir lieu dans que les camps de réfugiés palestiniens deviennent de véritables bases militaires palestiniennes, permettant ainsi une confrontation directe entre Sionistes et Combattants palestiniens.

Les observateurs relèvent aussi la totale incapacité du contingent terrestres israéliens à faire face à ce nouvel état de chose, en l'absence d'un appuie aérien qui ne peut par définition exister, la Cisjordanie étant entourée de colonies israéliennes. Depuis quelques jours les hélico sionistes ont aussi peu tout comme pour Gaza de faire leur apparition dans le ciel de la Cisjordanie, l'incident d'hélicoptère d'il y a quatre jours ayant été visiblement causé par un missile sol-air. C'est dans ce contexte que les médias du régime sioniste ont rapporté dimanche soir 6 février qu’une fusillade a eu lieu contre une base militaire près de la colonie de peuplement sioniste Itamar dans le nord de Cisjordanie là où l'hélico s'est écrasé il y a quatre jour. La fusillade n’a fait ni morts ni blessés. Aussitôt après la fusillade, les militaires israéliens ont fermé le poste de contrôle de Beit Furik dans l’est de Naplouse. ou mieux dit s'en sont retirés. 

Drone-136/Mig-29 : Haïfa tremble!

Drone-136/Mig-29 : Haïfa tremble!

Les combattants palestiniens ont aussi tiré dimanche soir sur les forces du régime sioniste dans l’ouest de Jénine, infligeant des dégâts matériels à leurs véhicules blindés.

Lire aussi : Cinq opérations armées en 15 jours en Cisjordanie

La Résistance armée et populaire s’est de plus en plus renforcée dans les villes de Cisjordanie surtout à Naplouse et à Jénine depuis l’opération l’Épée de Qods, lancée en mai 2021. Suite à ce regain de violence, les groupes de la Résistance palestinienne à Jénine ont déclaré l’état d’alerte. Il est vrai que la prolongation de l'opération Epée de Qods, qui a littéralement changé la donne en mai 2021, bat son plein en Cisjordanie où pas un jour ne se passe sans que les militaires sionistes ne soient attaquées. The Times of Israel reconnaît d’ailleurs que les assauts contre des véhicules militaires en Palestine historique ou en Cisjordanie sont devenus monnaie courante. Ce jeudi 4 février un véhicule a été abattu près de Naplouse. La veille, mercredi dans la soirée, une fusillade a eu lieu dans un poste militaire près de la colonie de Homesh en Cisjordanie.

Cisjordanie: Israël, ça sent le sapin...

Cisjordanie: Israël, ça sent le sapin...

Cinq opérations armées en 15 jours en Cisjordanie, plus un hélico abattu dans le sud de Khan Younès

Ce sont des attaques qui se multiplient à mesure que les colons quittent les colonies limitrophes de la Cisjordanie. Depuis la bataille "Épée de Qods" et après la suspension des scrutins législatif et municipal au sein de l'Autorité palestinienne, la Cisjordanie est devenue un second Gaza. Les cellules de la Résistance armée sont concentrées en Cisjordanie, en particulier à al-Khalil où la position des forces élites sionistes est si fragiles qu'il suffit d'un oui ou d'un non pour que les militaires sionistes se tirent dessus.

Le journal Haaretz écrivait il y a quelques jours : « Contrairement à ce que des politiciens israéliens affirment, si une guerre éclate, cela sera une grande catastrophe pour Tel-Aviv. L'ancien chef d'état-major de l'armée israélienne, Gadi Eizenkot, a remis une armée faible et non préparée à Aviv Kochavi, a déclaré le général de brigade Isaac Brick dans une note intitulée "Une catastrophe nous arrivera dans la guerre à venir". Tout le monde supposait que Kochavi et Gantz allaient non seulement empêcher le déclin de l'armée, mais aussi la reconstruire, mais malheureusement, les deux ont fait peu de cas des priorités requises à préparer l’armée israélienne pour une future guerre possible. »

La Syrie frappe Haïfa !

La Syrie frappe Haïfa !

Base de contrebande de pétrole US pulvérisée à Hassaké; Raid israélien contre Homs tourné au cauchemar...

Ce que Haaretz omet à dessin de reconnaître c'est que le contient terrestre n'est pas la seule force paralysée en Cisjordanie et que les évolutions du front intérieur vont dans un sens qui pourrait aussi changer la donne dans le ciel du front intérieur. Car au train où vont les fusillades et les opérations d'infiltrations visant les bases militaires, les bases aériennes en Israël, il se pourrait qu'un de ces quatre, les batteries de DCA israéliennes tombent entre les mains des combattants voire même que des MANPAD parviennent en plus grand nombre à Jénin. L'armée de l'air israélienne est-elle prémunie contre cette éventualité? Visiblement non vu les mises en garde qui se multiplient de partout au sein même des milieux militaires israéliens, mises en garde qui n'écartent plus rien, y compris l'apparition des drones en Cisjordanie. 

http://french.presstv.ir/Detail/2022/02/07/676333/La-Cisjordanie%C2%A0armee-poursuit-le-combat

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire