EN 2016 COMME EN 2015, RESISTER C'EST EXISTER !

1 Janvier 2016

Publié par Coup Pour Coup 31

En 2016 comme en 2015, résister c'est exister !

Depuis sa création en 2009, le collectif anti-impérialiste Coup Pour Coup 31 s'est donné comme objectif de combattre le racisme, construire des solidarités, soutenir la lutte des peuples à travers le monde et exiger la libération des prisonniers progressistes et révolutionnaires.

Nous proposons ci-dessous une restrospective de l'année écoulée.

 

Les attentats du mois de janvier à Paris, la réponse du gouvernement français et des médias dominants ont répandu un climat nauséabond. Afin d'y répondre, nous avons co-organisé une réponse anti-raciste et anti-impérialiste sur la ville de Toulouse : ICI, ICI et ICI

 

 

Les interventions impérialistes en Syrie et en Irak, en plus de renforcer les groupes fascistes tel que Daesh, obligent des millions de personnes à se réfugier. Pour la plupart d'entre eux ça sera les camps de réfugiés du Liban, de Jordanie ou de Turquie. Certains d'entre eux tentent de forcer les barrières d'une Europe forteresse. Notre soutien aux réfugiés a été et est sans faille. Il doit se faire entendre ! ICI et ICI

 

 

Le soutien à la lutte du peuple palestinien pour une Palestine libre fait partie de notre engagement contre le colonialisme. A Toulouse, la campagne pour le Boycott, Désinvestissements et Sanctions contre Israël (BDS) a prit de l'ampleur et a connu la répression, tant de militants sionistes que de la part de la justice.

Nous avons co-organisés et commémorés La Nakba de 1948, La Journée de la Terre ou la Journée Internationale pour la libérations des Prisonniers Palestiniens. Notre collectif a pu ainsi réaffirmer son soutien à la résistance palestinienne, en particulier à sa frange progressiste, représenté par le Front populaire de libération de la Palestine (FPLP). Ce fut l'occasion de faire connaître les cas de Lina Khattab, étudiante et militante enfermée durant six mois dans les prisons israéliennes ; Khalida Jarrar, députée palestinienne et d'Ahmad Saadat, secrétaire général du FPLP, tout deux toujours en prison.

 

 

Cette année 2015 fut pour nous l'occasion de resserrer les liens avec le FPLP, entre autre dans la lutte pour la libération de Georges Abdallah :

Leila Khaled, dirigeante historique du Front, nous a fait parvenir un message de soutien alors que l'organisation de la Jeunesse du FPLP faisait une action à Gaza Ville pendant la manifestation nationale en France devant la prison de Georges Abdallah, à Lannemezan, préparée conjointement avec notre collectif. Début 2016, Georges Abdallah est toujours enfermé en France. La lutte pour sa libération n'est pas terminée et elle doit au contraire s'intensifier !

Une délégation de notre collectif a été au Liban à l'été 2015. Ce fut l'occasion de renforcer nos liens avec la campagne de soutien à Georges Abdallah dans son pays et de préparer de futures initiatives. Robert Abdallah, le frère de Georges, fera pour l'occasion un message de solidarité à notre collectif et à la campagne de soutien en France.

 

 

Le peuple kurde, en première ligne contre Daesh, paye le prix fort pour sa résistance : prit en étau entre les velléités impérialistes de la France, des USA ou de la Russie ; la répression des régimes réactionnaires turc et syrien et les attaques de Daesh. Notre soutien au combat légitime du peuple kurde ne doit pas faillir ! ICI, ICI et ICI

 

 

Sans oublier le soutien aux prisonniers progressistes et révolutionnaires.

Nous avons mené une campagne pour la libération d'Albert Woodfox qui a permis de faire connaître son cas, ses engagements et ses conditions de détention inhumaines aux États-Unis. Une collecte a permis de récolter plusieurs centaines d'euros, nous avons organisé collages, cortèges en manifestation, projections à Toulouse et Paris. Sans oublier nos amis suisses qui ont eux aussi participé ainsi que Samidoun et le Secours Rouge qui ont relayé. 

Nous n'oublions pas pour autant Mumia Abu Jamal, Léonard Peltier et tous les autres, enfermés aux Etats-Unis ou ailleurs !

 

L'année 2016 nous promet bien d'autres enjeux. A nous d'en être à la hauteur ! N'hésite pas à nous rejoindre afin de participer à nos campagnes et d'en proposer de nouvelles.

La solidarité est notre arme, utilisons la !

Pour tout contact : couppourcoup31(at)gmail.com / Suivez nous aussi sur Facebook et Twitter

En 2016 comme en 2015, résister c'est exister !

#Coup Pour Coup 31

 

http://www.couppourcoup31.com/2016/01/en-2016-comme-en-2015-resister-c-est-exister.html


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau