HEBRON : UN RESISTANT PALESTINIEN TOMBE EN MARTYR CONTRE L’OCCUPANT

Un martyr des brigades AlQuds dans des affrontements avec l’occupation à Hébron
L’équipe du site

Un résistant palestinien, Mohammad Faqih, est tombé en martyre et plusieurs civils ont été blessés mardi soir dans des violents affrontements entre des résistants palestiniens et les forces d’occupation israéliennes. Celles-ci ont encerclé un des domiciles dans la localité de Sorif, au nord de la ville d’AlKhalil Hébron, sous prétexte de vouloir arrêter M.Faqih.

Selon des sources palestiniennes, un des combattants des brigades AlQuds, la branche armée du Jihad islamique en Palestine est tombé en martyre et plusieurs autres blessés par les tirs des forces d’occupation.

Les services de secours israéliens ont pour leur part fait état de blessés dans les rangs des soldats israéliens.

Les forces d’occupation avaient encerclé le domicile, sommant Mohammad Faqih à se rendre. Il a refusé et ouvert le feu contre les forces d’occupation qui ont dépêché 40 blindés militaires pour renforcer le siège autour du domicile visé.

Plusieurs roquettes ont été tirées par les soldats israéliens contre le domicile, entrainant le martyre de Mohammad Faqih. Les soldats israéliens ont également fait exploser le domicile dans lequel s’abritait Faqih.

Version israélienne citée par l’AFP

Un convoi de militaires est entré dans la localité de Sourif, au nord-ouest de Hébron, vers 23H00 et en est ressortie aux environs de 06H00, en emportant le corps du Palestinien tué, a de son côté rapporté un photographe de l'AFP.

Les soldats ont assiégé la maison dans laquelle il se trouvait pendant des heures avant de lancer un assaut, aidés notamment de bulldozers, détruisant en partie le bâtiment de plusieurs étages, d'où des tirs sont partis, d'après le photographe de l'AFP.

Les forces d’occupation accusent Mohammad Faqih d'être le responsable de l'attaque dans laquelle un rabbin a été tué le 1er juillet par des tirs palestiniens sur sa voiture alors qu'il circulait au sud de Hébron, en Cisjordanie.

Selon le photographe de l'AFP, les soldats israéliens ont également arrêté trois personnes, emmenées les yeux bandés à bord de véhicules militaires.

L'armée a prétendu qu'il s'agissait de trois Palestiniens liés à l'attaque du 1er juillet et "membres d'une cellule liée au Hamas".

Le frère et le cousin de Faqih ont également été arrêtés sous prétexte de l’avoir aidé à se cacher après l'attaque.

 

Source: Divers

27-07-2016 - 10:27 Dernière mise à jour 27-07-2016 - 11:28 | 271 vus

http://french.almanar.com.lb/adetails.php?fromval=1&cid=18&frid=18&eid=316985    

 

 

Nom

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau