« ISRAËL » CONDAMNE ET EMPRISONNE LE JOURNALISTE HASAN SAFADI

  L’occupant emprisonne le journaliste Hasan Safadi, de l’organisation Addameer
 

Les autorités israéliennes d’occupation ont condamné vendredi Hasan Safadi, journaliste palestinien, militant du groupe Addameer et coordinateur avec les médias, à six mois de détention administrative, a annoncé le groupe de défense des droits du prisonnier.


Les forces israéliennes ont kidnappé Safadi alors qu’il traversait le pont Allenby entre la Cisjordanie occupée et la Jordanie au début du mois de mai, le gardeant ensuite sous interrogatoire militaire pendant quarante jours avant de le condamner à six mois de détention administrative - un internement sans procès ni charges.

Selon Addameer, le militant des droits de l’homme devait être libéré sous caution vendredi et avait déjà payé les frais de caution de 2500 shekels (648 $), quand un tribunal de première instance a rendu l’ordonnance de détention.

La politique d'Israël, largement condamnée au niveau international, de la détention administrative permet l’internement sans inculpation ni jugement dans de longs intervalles de six mois renouvelables indéfiniment, le tout en s’appuyant sur des accusations non divulguées dont même l’avocat d’un détenu ne peut prendre connaissance.

Les groupes de défense des droits ont expliqué que la politique de détention d’Israël a pour objectif de gravement perturber la vie politique palestinienne, en ciblant notamment les responsables politiques palestiniens, les militants et les journalistes.

Addameer a déclaré que le groupe « condamne les violations systématiques pratiquées par les forces d’occupation contre les défenseurs des droits de l’homme, et les journalistes. »

« Addameer dénonce également les détentions arbitraires contre ceux qui manifestent leur solidarité avec le peuple palestinien, et [proteste contre] les crimes quotidiens commis contre eux par les forces d’occupation, qui violent les droits humains et le droit humanitaire », a ajouté le groupe.

Les forces israéliennes d’occupation ont mené une répression concertée des journalistes palestiniens et militants des droits de l’homme depuis qu’une vague de violence a éclaté en octobre en Israël et dans les territoires palestiniens occupés. 

Plusieurs dizaines de journalistes palestiniens sont aujourd’hui détenus par les forces israéliennes d’occupation.

Selon Addameer, 715 Palestiniens sont actuellement incarcérés sous le régime de la détention administrative, dont trois membres du parlement palestinien.
 
Source: Info-Palestine

 

Source: Sites web

15-06-2016 - 10:56 Dernière mise à jour 15-06-2016 - 10:56 | 99 vus

http://french.almanar.com.lb/adetails.php?eid=309021&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=22&s1=1   


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau