"ISRAËL" ETOUFFE LES QUARTIERS PALESTINIENS

Après les braves attaques de mardi, "Israël" étouffe les quartiers palestiniens
 
 
L’équipe du site

Au lendemain des braves attaques des Jérusalémites révoltés pour la défense d'AlAqsa et des droits des Palestiniens, "Israël" a commencé mercredi à mettre en place ses mesures répressives visant à étouffer de plus en plus les Palestiniens.

La police d'occupation a installé ce mercredi des postes de contrôle aux sorties des villages et des quartiers de Jérusalem-Est", partie palestinienne de Jérusalem occupée par Israël, a-t-on indiqué de sources israéliennes.

La mise en place de postes de contrôle à Jérusalem-Est a ajouté par le passé au ressentiment des Palestiniens, dont elle compliquait considérablement la vie et les déplacements, par exemple ceux des enfants se rendant à l'école.

Le cabinet de sécurité de l’occupation israélienne a décidé dans la nuit de mardi à mercredi d'autoriser la police à boucler des quartiers arabes de Jérusalem-est, selon un communiqué du bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu.

"Le cabinet a notamment autorisé qu'en plus de la démolition des maisons des terroristes, aucune construction nouvelle ne sera autorisée sur le site en question, que les propriétés des terroristes seront confisquées et que le permis de résident en Israël sera révoqué", poursuit le communiqué.

Par ailleurs, les ministres réunis autour de Benjamin Netanyahu ont donné leur accord pour "renforcer le nombre de policiers ainsi que pour adjoindre des soldats à la sécurité en Israël notamment le long de la barrière de sécurité", selon ce communiqué.

Le cabinet de sécurité doit se réunir à nouveau mercredi pour décider d’autres mesures répressives à l’encontre des Palestiniens.

Lors de la journée de colère palestinienne en soutien à AlQuds (Jérusalem occupé), deux résistants palestiniens, Bilal et Alaa Ghanem (photos) ont semé la terreur parmi les colons en ouvrant le feu dans un autobus de Jérusalem-Est, faisant deux morts et plusieurs blessés.

C'est la première attaque à l'arme à feu à Jérusalem depuis le début du soulèvement palestiniens le 1er octobre, en réaction à la répression des Palestiniens et à la profanation de la mosquée d’AlAqsa.

Une attaque concomitante à la voiture-bélier et au couteau a également fait un mort israélien à Jérusalem-Ouest.

Les trois auteurs des attaques venaient de Jérusalem-Est comme la plupart des auteurs des attaques récentes.

Rappelons que 30 Palestiniens, dont 7 enfants, ont été tués depuis le 1er octobre par les forces d’occupation.

Une des vidéos postées sur la toile montre l’atrocité des soldats d’occupation envers un enfant palestinien blessé.  Les soldats insultaient l’enfant, Mohammad Monassera (14 ans) qui a peu après succombé à ses blessures au lieu de le secourir.

D'autres photos postés sur la toile montrent la bravoure des jeunes Palestiniens face à la répression des forces d'occupation.

 

 

Source: Agences

14-10-2015 - 12:01 Dernière mise à jour 14-10-2015 - 12:01 | 1024 vus

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau