"ISRAËL" VA ANNEXER 150 HECTARES DE TERRES EN CISJORDANIE

"Israël" s’apprête à voler 150 hectares de terres en Cisjordanie
L’équipe du site

« Israël » est en passe d'annexer 150 hectares de terres agricoles dans la vallée du Jourdain en Cisjordanie occupée, ont indiqué mercredi un organe du ministère israélien de la "Défense" et les médias.

"Conformément à une décision prise au niveau politique (...), nous sommes dans la phase finale avant que ces terres ne soient déclarées terres de l'Etat" israélien, a dit à l'AFP le COGAT, organe du ministère de la "Défense" chargé de coordonner les activités des autorités d’occupation dans les Territoires palestiniens.

Selon les médias israéliens, ce sont 150 hectares de terres, situées près de la ville palestinienne de Jéricho et de la colonie israélienne d'Almog, qui sont concernés.

Une telle annexion, si elle est menée à bien, serait la plus importante depuis des années dans la vallée du Jourdain, a dit à l'AFP Hagit Ofran, une responsable de l'ONG israélienne anticolonisation "la Paix maintenant".

"La confiscation continue des terres par le gouvernement (du Premier ministre Benjamin) Netanyahu représente une catastrophe diplomatique", a encore dit la Paix maintenant dans un communiqué.

Vol de 92% de l'eau et des terres      

Saëb Erakat, secrétaire général de l'Organisation de libération de la Palestine, s'est rendu sur place mercredi avec des journalistes et a accusé « Israël » de vol.

"Ce que nous voyons ici, c'est le vol de 92% de l'eau, le vol de 92% des terres et le plus grand régime colonial", a-t-il dit. Il a rejeté la dimension stratégique de cette vallée, invoquée par Netanyahu.

L'émissaire de l'ONU au Proche-Orient Nicolay Mladenov a affirmé sur Twitter que cette annonce "pourrait saper les projets d'avancée vers la paix".

Les ministres européens des Affaires étrangères avaient eux répété lundi leur "ferme opposition à la politique de colonisation d'Israël", aux démolitions de structures palestiniennes -y compris de projets financés par l'UE- et aux confiscations.

« Israël » a justifié de telles annexions en invoquant une législation permettant de s'approprier des terres palestiniennes en jachère depuis trop longtemps.

« Israël » occupe la Cisjordanie depuis 1967. 400.000 colons israéliens y sont implantés aux côtés de 2,5 millions de Palestiniens.

La saisie de terres, et plus largement la colonisation, qui s'est poursuivie sans relâche sous les gouvernements israéliens de droite comme de gauche, sont dénoncées par les Palestiniens et la communauté internationale.

 

Source: Agenceshttp://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=280454&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=22&s1=1

 


 

21-01-2016 - 08:41 Dernière mise à jour 21-01-2016 - 08:41 | 132 vus
 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau