L'ONU CONDAMNE LES VIOLENCES ISRAELIENNES CONTRE LES PALESTINIENS

 

 

Oct 08, 2015 06:02 UTC

Dans la foulée des protestations mondiales contre les violences israéliennes à l'encontre des Palerstiniens, les autorités onusiennes en les condamnant ont mis en garde contre les conséquence de ces violences.

Dénonçant dans un communiqué le massacre ces derniers jours des Palestiniens par le régime sioniste, le secrétaire général de l'ONU a déclaré que la destruction des habitations palestiniennes et l'extension de la colonisation n'auraient pour conséquence que d'étendre les violences dans les territoires occupés. Il ajoute que les affrontements de ces derniers jours, faisant nombre de tués et de blessés parmi les Palestiniens, sont un signe inquiétant illustrant le caractère incontrôlable des violences dans cette région. Les actes israéliens sont l'exemple flagrant de crimes contre l'humanité et de génocide; "la barbarie de ces violences notamment contre le peuple de Gaza blesse le coeur de tout être humain", précise aussi le communqiué. Les crimes perpétrés par Israël montrent bien que ce régime usurpateur ne connaît aucune limite dans sa nature sanguinaire. La communauté internationale, de nos jours, en a assez de l'attitude israélienne d'ignorer les résolutions de l'ONU et les rapports des organismes liés à cette instance.Les réactions onusiennes montrent une nouvelle fois l'échec du régime sioniste et de ses protecteurs pour détourner l'attention de l'opinion publique mondiale de la question palestinienne et des droits des Palestiniens.
La région est en proie aux agissements terroristes et Israël croyait que le monde était occupé ailleurs. Les rapports de l'ONU sur les guerres déclenchées ces dernières années par le régime sioniste notamment celles de 50 jours en 2014 à Gaza, de 22 jours en 2009 et de 8 jours en 2012 indiquent bien que le régime sioniste a commis des crimes contre l'humanité. Mais ces rapports onusiens n'ont jamais eu de suivi à cause des obstructions des Etats-Unis et de certains Etats occidentaux et de la passivité du Conseil de sécurité, et ces inactions ont de plus en plus incité le régime sioniste à poursuivre ses crimes.
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau