LES DETENUS PALESTINIENS DU TUNNEL DE LA LIBERTE REMERCIENT SAYED NASRALLAH

tourtaux-jacques Par Le 07/12/2021 0

Dans PALESTINE

Les détenus palestiniens du tunnel de la Liberté remercient Sayed Nasrallah (Vidéo)

 Depuis 8 heures  7 décembre 2021

Des détenus palestiniens dans un tribunal israélien à Nazareth.

Des détenus palestiniens dans un tribunal israélien à Nazareth.

 Article traduit - Moyent-Orient - Palestine

 

Rédaction du site

Les prisonniers palestiniens ont remercié le secrétaire général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, lors de leur comparution lundi 6 décembre devant un tribunal israélien à Nazareth.

Trois prisonniers, Iyad Jradat, Ali Abu Bakr et Mahmoud Shreim, ont comparu devant un tribunal israélien pour avoir aidé les six prisonniers du tunnel de la liberté à s’évader de la prison israélienne ultra-sécurisé de Gilboa, le 6 septembre 2021.

Ils appartiennent aux Brigades Al-Quds, la branche militaire du mouvement de résistance du Jihad islamique.

Iyad Jradat, a remercié Sayed Nasrallah pour avoir offert son soutien aux prisonniers palestiniens.

« Nous remercions le cheikh (Sayyed) Hasan Nasrallah, qui a ordonné à nos frères du Hezbollah d’être en alerte de l’autre côté de la frontière pour accueillir les évadés (palestiniens) », a lancé Jradat entouré des soldats d’occupation israélienne.

Il faisait référence à l’évasion héroïque de Gilboa des six prisonniers palestiniens : Mahmoud Al-Arda, Yaaqoub Qadri, Mohammad Al-Arda, Zakaria Zoubeidi, Ayham Kamamji et Mounadel Infaiaat.

Quatre d’entre eux avaient été arrêtés par les forces d’occupation le 11 septembre après six jours de liberté temporaire. Tandis que Kamamji et Infaiaat ont été détenus de nouveau le 19 septembre dans la ville de Jénine en Cisjordanie occupée.

Dans un discours prononcé le 13 septembre, Sayed Nasrallah a déclaré que les combattants du Hezbollah de l’autre côté de la frontière entre le Liban et les territoires palestiniens occupés étaient en état d’alerte pour accueillir l’un des deux évadés au cas où ils réussiraient à atteindre la frontière libanaise.

« Hier, lorsqu’on a évoqué une probable tentative d’infiltration à la frontière libanaise, nous avons attendu avec liesse et une grande joie que cela ait lieu. Quoi qu’il en soit, c’est un devoir d’apporter un soutien à ces deux moudjahidines », a déclaré Sayed Nasrallah.

Source: AlManar

https://french.almanar.com.lb/2206701

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire