PALESTINE : LE REGIME SIONISTE CONTINUE DE TUER DES HABITANTS

 

 

Oct 18, 2015 07:11 UTC  

IRIB- En affichant une indifférence totale aux protestations internationales, le régime sioniste continue ses crimes et massacre les Palestiniens dans les territoires sous contrôle de l’Autorité autonome du président Mahmoud Abbas.

Selon les sources palestiniennes, les militaires du régime sioniste ont attaqué de nouveau samedi les territoires occupés palestiniens, surtout les villes de Qods et d’al-Khalil en Cisjordanie. Au cours de ces nouvelles attaques des militaires du régime sioniste, trois adolescents palestiniens ont été tués en martyr, sous les tirs des soldats israéliens.
D’après les responsables du ministère de la Santé de l’Autorité autonome palestinienne, depuis deux semaines, après le déclenchement de la nouvelle Intifada, au moins 42 Palestiniens ont été tombés en martyr et près de 1.500 personnes dont 200 enfants ont été blessés au cours des attaques des militaires et des colons sionistes. Parmi les blessés, des dizaines se trouvent actuellement dans un état critique.
Le ministère palestinien de la Santé a condamné l’usage, par les soldats du régime sioniste, des balles réelles pour réprimer les manifestants palestiniens, ainsi que l’attaque des sionistes contre les secouristes et l’arrestation des blessés.
La nouvelle vague des tensions entre les Israéliens et les Palestiniens a commencé le 1er octobre après les actes provocateurs des forces de sécurité du régime sioniste pour restreindre l’accès des Musulmans à la Mosquée d’al-Aqsa, après l’entrée du ministre israélien de l’Agriculteur et des colons sionistes dans l’enceinte des Mosquées.
A ce propos, le centre euro-méditerranéen des droits de l’Homme a publié un communiqué pour condamner vivement le comportement violent des militaires du régime sioniste contre les Palestiniens en Cisjordanie, à Qods et dans la bande de Gaza, estimant que la violation des lois internationales et des engagements internationaux de Tel-Aviv est l’élément principal de l’aggravation des tensions dans la région.
Le secrétaire général adjoint des Nations unies pour les affaires politiques, Tayé-Brook Zerihoun, a critiqué, lui aussi, la violence avec laquelle le régime sioniste réprime les protestations des Palestiniens, et il a estimé que la violence israélienne serait le facteur de l’approfondissement des tensions dans toute la région.
Danny Danon, ambassadeur du régime sioniste auprès de l’ONU, s’est opposé aux propositions des Palestiniens concernant l’installation des forces internationales à Qods et à la mosquée d’al-Aqsa. Il a déclaré que Tel-Aviv ne permettra pas l’installation des forces internationale pour protéger la population palestinienne. Ce responsable israélien a ajouté que les forces du régime sioniste pourront rétablir le calme et la sécurité dans les régions occupées et qu’il ne serait pas nécessaire que les forces internationales soient déployées dans ces zones.
Auparavant, l’Autorité autonome palestinienne avait proposé au Conseil de sécurité de l’ONU un plan pour le déploiement des forces internationales à Qods, à la mosquée d’al-Aqsa et dans le reste des territoires occupés.
Alors que le régime sioniste intensifie ses crimes contre les habitants palestiniens, la branche militaire des groupes de la résistance palestinienne, comme le Hamas, le Djihad islamique te le Fatah ont émis des communiqués séparés pour s’indigner des crimes commis par le régime sioniste, et ont annoncé qu’elles donneront des ripostes dures aux exactions des sionistes. Dans leurs communiqués respectifs, ces groupes ont rappelé que le régime sioniste ne respecte jamais ni ses engagements ni les accords de paix, en promettant de riposter les exactions du régime de Te-Aviv contre les habitants palestiniens de Qods, de la Cisjordanie et de la bande de Gaza.

http://francophone.sahartv.ir/infos/commentaire-i7057-le_r%C3%A9gime_sioniste_continue_ses_crimes_contre_les_habitants_des_territoires_occup%C3%A9s_palestiniens


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau