PALESTINE OCCUPEE : PRISE D'ASSAUT, ATTAQUES ET AFFRONTEMENTS

Palestine occupée: prise d’assaut, attaques et affrontements
L’équipe du site
 

Un Palestinien de 23 ans a été tué vendredi par l'armée israélienne lors de heurts dans le sud de la bande de Gaza a indiqué le ministère de la Santé du mouvement Hamas.

"Salama Abou Jamaa a été mortellement touché à la tête par des balles tirées par les forces d'occupation israéliennes lors de heurts à l'est de Khan Younès", lors d'une journée de mobilisation à laquelle avait appelé les mouvements politiques palestiniens, a précisé à l'AFP le porte-parole du ministère à Gaza.

En  Cisjordanie, un Israélien a été grièvement blessé  dans une attaque au couteau menée par un Palestinien au nord de Jérusalem, en Cisjordanie occupée, a indiqué l'armée israélienne.

Un peu plus tôt, une Palestinienne a tenté d'attaquer à la voiture bélier des soldats israéliens à Hébron en Cisjordanie, et a été blessée par balle par des militaires, selon l'armée. L'assaillante a reçu des soins sur place avant d'être évacuée vers un hôpital israélien.

"Un Palestinien a attaqué au couteau un Israélien devant un supermarché à Shaar Binyamin (une colonie au nord de Jérusalem) et l'a grièvement blessé", a indiqué l'armée dans un communiqué. "L'assaillant a pris la fuite".

Et cet aprés-midi , deux adolescents israéliens ont été blessés par les tirs d'hommes armés non identifiés près du Tombeau de patriarches, à Hébron, dans le sud de la Cisjordanie occupée, a indiqué l'armée israélienne.

"Deux Israéliens ont essuyé des tirs au Tombeau des Patriarches à Hébron", a indiqué l'armée dans un communiqué. L'un d'eux, âgé de 16 ans, est dans un état grave et l'autre, âgé de 18 ans, a été légèrement blessé, a précisé une porte-parole, indiquant qu'ils avaient été hospitalisés.

Toujours en Cisjordanie , les forces israéliennes  ont lancé, à l'aube, des incursions dans plusieurs districts de la ville de Jénine en Cisjordanie, ainsi que dans les villes de Burqin, Silat al-Dhaher et Zabouba, tandis que des affrontements ont éclaté entre les forces d'occupation  israéliennes et les Palestiniens.

Des sources locales ont rapporté que plusieurs patrouilles militaires ont mis en place des embuscades à Suetat et à la rue de l'école américaine ainsi qu’à Beer al-Jamal dans la ville de Jénine et ont commencé des opérations de ratissage. Des bruits de tirs à feu ont été entendus.

Les forces israéliennes ont pris d'assaut la ville de Silat al-Dhaher au sud de la ville et se sont affrontés avec les jeunes palestiniens qui ont lancé des pierres et des bouteilles vides. Les soldats sionistes ont à leur tour ouvert le feu et se sont déployés dans la rue de Jénine-Naplouse.

A l'ouest de la ville, les forces d'occupation ont pris d'assaut la ville de Burqin et se sont déployées dans les rues. Elles ont attaqué plusieurs maisons et agressé les habitants.

Des témoins ont souligné que des barrières ont été érigées par les forces d'occupation dans différents endroits près de Jénine et surtout sur la rue Jénine-Haifa près de l'entrée de la ville de Zabuba, ainsi que sur la route de Jénine à l'est des zones de Jénine.

Augmentation du nombre de palestiniens qui soutiennent l’Intifada

Cela dit, selon un récent sondage , le  nombre des palestiniens qui soutiennent la troisième intifada (soulèvement) contre l'occupation israélienne a augmenté par rapport au sondage précédent qui a été réalisé en Juillet 2015, selon la chaine satellitaire arabe alMayadeen.

Le rapport, qui a été mené par le Centre de recherche et de développement (Awrad), a dévoilé que le soutien envers cette nouvelle intifada est passé de 26 pour cent en Juillet 2015 à 63 pour cent en Octobre 2015.

« Le sondage a été réalisé à la suite du discours du président Mahmoud Abbas en Septembre dernier à l'Assemblée générale des Nations unies dans lequel il a déclaré que l'Autorité palestinienne est liée par des accords mutuels avec Israël et réclamé une protection internationale », a déclaré le centre dans un communiqué de presse.

Selon ce sondage, les deux tiers des sondés ont exclu la possibilité qu'Abbas renonce aux accords d'Oslo, tandis que 53 % ont continué à soutenir une solution à deux Etats, bien que 54 % croient que les Palestiniens et les Israéliens sont plus loin de la paix que lorsque l’accord d’Oslo a été signé il y a 22 ans.

Un tiers des interrogés ont également exprimé leur conviction que la fin de la collaboration sécuritaire avec l'entité sioniste devrait être une priorité pour la direction de l'Autorité palestinienne.

Concernant  les élections palestiniennes, une majorité de 83 pour cent% était favorable à la tenue immédiate d'élections législatives et présidentielles, mais si une élection législative aurait lieu aujourd'hui, 40 % ont déclaré qu'ils seraient indécis quant à leur choix ou ne voteraient pas.



L'Egypte inonde les tunnels rejoignant Gaza

Selon Reuters,  le Caire  a inondé les tunnels avec de l'eau de mer pour provoquer leur effondrement et bloquer défintivement leur accès dans le cadre de sa lutte  contre les insurgés et pour empêcher qu'un flux croissant d'armes en tout genre arrive aux mains des extrémistes depuis  Gaza vers le Sinaï.

La vidéo du Hamas montre des tunnels censés avoir été détruits l'an dernier. Une nouvelle vidéo de propagande du Hamas montre les tunnels prétendumment reconstruits de gaza

Selon les bâtisseurs de ces tunnels, les dégâts causés par l'armée égyptienne depuis septembre sont plus importants que ceux faits par les bombardements israéliens ces deux dernières années, a indiqué Reuters. Il ne resterait désormais plus qu'une vingtaine de tunnels en activité, servant à acheminer principalement des cigarettes de contrebande à travers la frontière.

En revanche, la technique égyptienne, bien qu'ayant apporté des résultats fulgurants, présente un inconvéniant de taille : la contamination à l'eau de mer des réserves d'eau potable. Un phénomène qui menace de détériorer les terres agricoles et de contribuer à la propagation de différentes maladies, affirment les responsables palestiniens.

«Un mètre cube d'eau de mer pollue 40 mètres cubes d'eau douce souterraine», a déclaré Tamer al-Sleibi, un directeur de département de l'eau dans la bande de Gaza.

Ce dernier craint que l'eau puisse affaiblir les fondations des maisons et anéantir les terres destinées à l'agriculture. En outre, lorsque cette eau commence à stagner, moustiques et autres vecteurs de maladies se développement propagent à grande vitesse.

A la fin du mois d'août dernier, le Hamas avait assuré, via une vidéo de propagande, avoir construit un réseau de tunnels dans la bande de Gaza, alors que ce réseau, utilisé dans la lutte contre les forces israéliennes était censé avoir été détruit l'an dernier.

 

 

Source: Divers

06-11-2015 - 17:52 Dernière mise à jour 06-11-2015 - 17:52 | 257 vus
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau