QODS : 2 POLICIERS ISRAÉLIENS AURAIENT ÉTÉ FRAPPES A L'ARME BLANCHE

Qods agitée : 2 policiers israéliens auraient été poignardés

Fri Aug 16, 2019 9:3AM

Les policiers israéliens sur les lieux d'une agression au couteau en Cisjordanie, le 1er décembre 2014. ©AP

Les policiers israéliens sur les lieux d'une agression au couteau en Cisjordanie, le 1er décembre 2014. ©AP

Selon les sources d’information palestiniennes une nouvelle opération anti-israélienne a été menée à Qods occupée.

« Trois jeunes Palestiniens ont été blessés jeudi soir, 15 août sous les balles des militaires israéliens qui auraient été poignardés à l'arme blanche dans la vieille ville de Qods», a-t-on appris du site web de la chaîne de télévision Palestine al-Yawm (Paltoday).

Qods-Est: Israël en mode panique

Qods-Est: Israël en mode panique

Au cours d'une opération palestinienne à Qods-Est, un colon sioniste a été gravement blessé et transféré à l’hôpital.

Les médias israéliens ont prétendu que deux policiers avaient en effet été poignardés par des Palestiniens.

Les forces d'occupation israéliennes ont fermé la mosquée al-Aqsa et empêché les Palestiniens d'y entrer.

Cette attaque a eu lieu après une assise ayant réuni ce jeudi les dirigeants politiques et militaires des groupes de la résistance palestinienne, le Hamas et le Jihad islamique de la Palestine.

Le commandant en chef du Hamas à Gaza, Yahya Sinwar a rapporté les détails de cette rencontre.

Le commandant en chef du Hamas à Gaza, Yahya Sinwar. (Photo d'archives)

Selon Sinwar cette réunion avait pour but d’examiner le plan de la Résistance pour la libération de la Palestine et le retour du peuple palestinien dans sa patrie.

« Il y a quelques jours, certains dirigeants politiques du Hamas et du Jihad islamique ont assisté à une réunion de haut niveau à laquelle ont pris part les commandants des Brigades Izz al-Din al-Qassam (branche militaire du Hamas) et des Saraya al-Qods, (aile armée du Jihad islamique).

Dans une ambiance amicale et fraternelle, nous avons abordé en détail le plan de la Résistance, les mesures pour la libération de la Palestine, le retour des réfugiés palestiniens et les solutions pour répondre aux exactions de l'ennemi sioniste », a-t-il expliqué.

Il a souligné aussi que tous les groupes et les branches militaires de la bande de Gaza renforçaient leurs capacités et qu’ils s’employaient à réaliser l’objectif ultime qui est la libération de la Palestine du joug d’Israël et le retour des réfugiés palestiniens.

« Nous ne renoncerions jamais à nos armes, à nos capacités, à nos missiles et à nos tunnels et nous ferons de notre mieux pour raffermir notre pouvoir », a-t-il martelé lors d’un discours prononcé le 14 août à Khan Younès devant une assemblée réunissant les familles et les proches des martyrs.

Il a mis en garde l’armée israélienne contre une nouvelle action militaire lancée contre la bande de Gaza affirmant que les combattants palestiniens l'emporteront sur les troupes israéliennes si ces dernières pénètrent l'enclave palestinienne.

« Si Israël lance une campagne militaire contre Gaza, nous allons couvrir leurs villes de centaines de missiles en une seule fois », a-t-il déclaré avant d’ajouter : « Si une guerre se produit, nous attaquerons l'armée d'occupation et briserons son pouvoir une fois pour toutes. Nous ne plaisantons pas ».

 

PressTV-Israël : l'Armée de l'air attaquée?

PressTV-Israël : l'Armée de l'air attaquée?

A l’aéroport internationale Ben Gurion à Tel-Aviv, les pilotes connaissent des perturbations inexpliquées du GPS dans l'espace aérien israéliens.

L'armée israélienne bombarde fréquemment Gaza et les civils font partie des principales victimes de ces frappes aériennes.

Israël a également lancé plusieurs guerres sur la bande côtière palestinienne, la dernière datant de juillet 2014. L'agression militaire qui s'est terminée le 26 août 2014 a tué près de 2 200 Palestiniens en en blessant plus de 11 100 autres.

Depuis 2007, Gaza est sous le siège du régime israélien, ce qui a provoqué la pauvreté et le chômage en baissant considérablement le niveau de vie des Gazaouïs.

 

Lire plus: Cisjordanie : opération commando à Gush Etzion ?

Quelque 1 800 000 Palestiniens habitent dans la bande de Gaza, la plus grande prison à ciel ouvert du monde, privés de leurs droits fondamentaux tels celui de se déplacer, de bénéficier d’un métier, d’une éducation adéquate, etc…

Sinwar a également évoqué les manifestations hebdomadaires anti-occupation le long de la barrière séparant la bande de Gaza des territoires occupés par Israël, déclarant que « notre marche se poursuivra jusqu'à la réalisation de nos objectifs ».

https://www.presstv.com/DetailFr/2019/08/16/603668/Qods--Isral-frapp


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire