UNE GRANDE MAJORITE DES PALESTINIENS SOUTIENNENT ASSAD

Wed May 11, 2016 4:39AM
Des palestiniens brandissant des drapeaux syriens et palestiniens manifestent en soutien à Assad à Naplouse en Cisjordanie., le 29 août 2013. AFP
Des palestiniens brandissant des drapeaux syriens et palestiniens manifestent en soutien à Assad à Naplouse en Cisjordanie., le 29 août 2013. AFP

Depuis 2011 et le refus du Hamas de soutenir Assad dans son combat contre les terroristes takfiristes, une question ne cesse de se poser :

Les palestiniens ont-ils tourné le dos à Damas en dépit de plus de quarante ans de politique syrienne pro palestinienne? Quelle place occupent aujourd'hui les groupes palestiniens dans le conflit, tel qu'il se déroule en Syrie? Il va sans dire que le Hamas, en raison de ses liens viscéraux avec la Turquie et le Qatar, reste toujours la seule composante de l'axe de la Résistance à avoir fait faux bond, à ne plus voir à quel point la chute du régime Assad renforcerait Israël dans ses assises. Mais heureusement, ce n'est pas le cas de tous les Palestiniens. 

La ville stratégique de Khan Touman dans le sud d'Alep qui vient d'être tombée entre les mains des terroristes a été le théâtre ces derniers jours des actes de bravoures des palestiniens qui se sont battus aux côtés de l'armée syrienne. Il va sans dire que les groupes takfiristes comptent dans leurs rangs des Palestiniens mais tous les Palestiniens ne sont pas takfiristes.  

Lawa al Qods

Lawa al Qods est l'un de ces groupes qui ont courageusement combattu Al Nosra à Alep et surtout à Khan Touman. C'est un groupe, formé en 2013 et qui a recruté ses membres dans le camp d'Al Nirab, le plus grand camp des réfugiés palestiniens en Syrie après celui de Yarmouk. 

 

 

L'un des commandants du camp dit à la chaîne syrienne Al Khabar : " Depuis le début de la crise en Syrie, les Palestiniens l'ont bien compris : on visait à détruire l'Etat syrien et avec lui, tous les camps qui abritaient les palestiniens. D'où notre décision de nous organiser et de nous engager aux côtés de l'armée syrienne."  

Le Front pour la Libération de la Palestine

Le FPLP est un autre groupe palestinien, dirigé par Ahmed Jibril qui contribue à la lutte contre les terroristes takfiristes aux côtés de l'armée syrienne. Le gros de ses activités se concentre dans le camp palestinien de Yarmouk situé au sud de Damas. 

Ahmad Jibril, chef du FPLP.

 

Pour avoir choisi de s'engagé aux côtés de Damas, Jibril est la cible de très sévères critiques de la part de ceux des palestiniens qui se sentent proches de la Turquie et de l'Arabie saoudite.

Les palestiniens de Yarmouk 

14 groupes palestiniens au sein de ce camp ont déjà prêté allégeance à l'Etat syrien. Ces groupes disent ne pas oublier l'appui apporté par la Syrie à la Palestine et à ses habitants pendant plus de 40 ans. En mars 2015, ces groupes ont passé à l'acte et engagé la lutte armé contre Daech. 

13 camps abritant les réfugiés syriens se trouvent à travers tout le territoire syrien dont deux à savoir Yarmouk (Damas) et Al Narib (Alep) sont infiltrés par les groupes wahhabito-takfiristes.   

Aussi, en dépit d'une campagne médiatique et politique financée par les ennemis régionaux d'Assad, une grande partie des palestiniens restent fidèles aux Etats qui ont la cause palestinienne comme l'un des principes indéfectibles de leur politique étrangère. 

http://www.presstv.ir/DetailFr/2016/05/11/464984/Et-ces-palestiniens-qui-soutiennent-Assad


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau