LES AUTORITES PERUVIENNES REJETTENT LA DECISION DE GRACE EN FAVEUR DE L’EX PRESIDENT FUJIMORI, CONDAMNE POUR DES CRIMES COMMIS SOUS SON ADMINISTRATION

tourtaux-jacques Par Le 20/03/2022 0

Dans PEROU

20 Mars 2022

Édité par Francisco Rodríguez Aranega
2022-03-18 23:30:34

      

La mise en liberté de Fujimori a été condamnée par des manifestations populaires notamment à Lima

La Havane, 18 mars, (RHC)- Le chef du gouvernement péruvien, Aníbal Torres, a rejeté vendredi la grâce accordée par la Cour constitutionnelle en faveur de l'ancien président Alberto Fujimori.

Ce dernier purgeait une peine de 25 ans de prison pour des crimes commis sous son administration.

Le Premier ministre péruvien a souligné que l’arrêt de la Cour constitutionnelle va à l'encontre de l'ordre juridique du pays et viole donc les droits de l'homme de chaque citoyen, puisque Fujimori a été condamné pour des crimes contre la vie et la santé dans des affaires telles que La Cantuta et Barrios Altos.

«Malheureusement, la Cour constitutionnelle est désormais devenue le champion de l'impunité pour les grands criminels», a-t-il déclaré.

 «La récente décision de la Cour constitutionnelle sur l'affaire Fujimori n'est pas valable, car elle va à l'encontre des décisions de la Cour interaméricaine des droits de l'homme dans les affaires Barrios Altos et La Cantuta» a pour sa part tweeté César Landa, ministre péruvien des Affaires étrangères.

Le dictateur péruvien a été accusé de crimes tels que corruption, stérilisations forcées, enlèvements, meurtres, disparitions forcées, entre autres. En 2009, il a été condamné pour les massacres de Barrios Altos (1991) et de La Cantuta (1992).

La mise en liberté de Fujimori a été condamnée par des manifestations populaires notamment à Lima

Source: TeleSur

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/289607-les-autorites-peruviennes-rejettent-la-decision-de-grace-de-fujimori

Tag(s) : #Pérou

 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire