L'EGLISE CATHOLIQUE FACE AUX AFFAIRES DE PEDOPHILIE. "LA CONSPIRATION DU SILENCE N'A QUE TROP DURE"

Par Le 23/08/2018 2

Dans RELIGION

Dans sa lettre au « peuple de Dieu » publiée lundi 20 août, le pape François affirme que, pour parvenir à éradiquer les violences sexuelles en son sein, l’Eglise catholique doit entreprendre une « transformation ». Pour que celle-ci réussisse, elle doit impliquer tous les catholiques.

Aussi demande-t-il au 1,3 milliard de baptisés de prendre leur part dans cette mutation en profondeur et dans la lutte contre les abus. « Il en appelle à tous les catholiques pour qu’ils n’entrent pas dans la conspiration du silence » qui, « de fait, a trop duré au sein de l’Eglise pour cacher les affaires de pédophilie », a résumé, mercredi 22 août, le secrétaire général de la Conférence des évêques de France, Olivier Ribadeau Dumas, sur France Inter.

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

Le chiffre de 1,3 milliard de baptisés considérés comme catholiques est mensonger. Sur le 1,3 milliard de baptisés revendiqué par le pape, combien de millions d'entre eux sont réellement catholiques pratiquants?

Par exemple, en France, la quasi totalité des "catholiques" sont baptisés à leur insu alors qu'ils sont bébés et n'ont de ce fait pas l'âge de raison. 

Jacques Tourtaux

Athée

 

 

« La conspiration du silence n’a que trop duré » : l’Eglise face aux affaires de pédophilie

La Conférence des évêques de France et d’autres associations, en France et à l’étranger, se mobilisent pour lutter contre les abus sexuels

LE MONDE |  • Mis à jour le  |Par Cécile Chambraud

 

Le prêtre Pierre Vignon dans son église de Saint-Martin-en-Vercors (Drôme), le 22 août 2018.

Dans sa lettre au « peuple de Dieu » publiée lundi 20 août, le pape François affirme que, pour parvenir à éradiquer les violences sexuelles en son sein, l’Eglise catholique doit entreprendre une « transformation ». Pour que celle-ci réussisse, elle doit impliquer tous les catholiques.

Aussi demande-t-il au 1,3 milliard de baptisés de prendre leur part dans cette mutation en profondeur et dans la lutte contre les abus. « Il en appelle à tous les catholiques pour qu’ils n’entrent pas dans la conspiration du silence » qui, « de fait, a trop duré au sein de l’Eglise pour cacher les affaires de pédophilie », a résumé, mercredi 22 août, le secrétaire général de la Conférence des évêques de France, Olivier Ribadeau Dumas, sur France Inter.

Un prêtre de la Drôme, Pierre Vignon, a choisi une façon particulière d’appliquer cette consigne. Cet ecclésiastique apporte depuis des années son soutien au combat des victimes du père Bernard Preynat, un prêtre de la région lyonnaise accusé d’avoir agressé sexuellement des dizaines de très jeunes scouts dont il était l’aumônier jusqu’en 1990. Il a lancé une pétition (signée jeudi matin par plus de 44 300 personnes) pour demander la démission du cardinal Philippe Barbarin. L’archevêque de Lyon, nommé à ce poste en 2002, bien après les faits, est accusé par certaines de ces victimes d’avoir laissé le curé en fonctions, et donc au contact d’enfants, tout en ayant eu connaissance de ses actes passés. « L’appel du pape est clair. Le peuple de Dieu doit réagir et je suis donc dans mon droit de l’appeler à le faire. C’est une question d’honneur », écrit le père Vignon dans une lettre ouverte au prélat, avant de lui demander de « prendre enfin [ses] responsabilités » et d’appeler ses confrères à signer la pétition.

L’association La Parole libérée, créée en décembre 2015 par des victimes du père Preynat pour parvenir à faire sortir cette affaire au grand jour, s’est associée à cette initiative. « En trois ans de combat, témoigne son président, François Devaux, on compte sur les doigts d’une main les prêtres qui ont soutenu publiquement notre action. Pour l’Eglise, c’est trop facile de se reposeruniquement sur l’action des victimes et de ne rien dire. Nous, nous avons brisé une omerta. Maintenant, c’est à elle d’agir si elle veut retrouver sa crédibilité. »

Procédure judiciaire

Après le classement sans suite d’une première enquête par le parquet de Lyon, La Parole libérée a, avec plusieurs victimes, déclenché une nouvelle procédure judiciaire en formulant contre le cardinal Barbarin une citation directe.Initialement prévue en avril, l’audience a été reportée une première fois, car des citations à comparaître concernant des hauts responsables de la curie romaine n’ont pas été transmises dans les temps au Vatican. Le 3 septembre, une audience devra fixer une nouvelle date. En attendant, le cardinal Barbarin a « suspendu » le procès canonique – une procédure juridique interne à l’Eglise – contre Bernard Preynat, ouvert à la demande de victimes.

D’autres initiatives pointent, en France comme à l’étranger. Un réseau de chrétiens qui militent pour des réformes dans l’Eglise, la Conférence des baptisés, a demandé, mercredi, « l’ouverture d’assises sur la gouvernance de l’Eglise de France » et une place plus grande pour les laïcs, ainsi qu’une réflexion sur « le célibat obligatoire, l’absence de femmes dans les instances de décisions » ou encore la concentration des décisions « dans les mains d’une petite caste de personnes qui se protègent les unes et les autres en toute impunité ». Aux Etats-Unis, quelque 3 000 laïcs, théologiens et éducateurs ont appelé à une démission collective des évêques américains après la publication du rapport sur les violences sexuelles commises sur des enfants en Pennsylvanie.

https://www.lemonde.fr/religions/article/2018/08/23/confrontee-aux-affaires-de-pedophilie-l-eglise-catholique-cherche-comment-reagir_5345366_1653130.html

 

Cardinal Barbarin : le résumé de l'affaire qui embarrasse l'Eglise française

 

Cardinal Barbarin : le résumé de l'affaire qui embarrasse l'Eglise française

Le cardinal Philippe Barbarin durant une messe à la cathédrale Saint-Jean de Lyon, le 3 avril 2016.

©JEFF PACHOUD, AFP

A lire aussi

Un prêtre réclame la démission du cardinal Barbarin

France

Un prêtre réclame la démission du cardinal Barbarin

Monde

Un prêtre demande la démission du cardinal Barbarin : on vous résume l'affaire qui secoue l'Église

Orange avec AFP, publié le jeudi 23 août 2018 à 11h44

 

La pétition d'un prêtre qui réclame la démission du cardinal Barbarin, accusé de non-dénonciation d'agression sexuelle, relance l'affaire Barbarin.

 

"Ce qui aurait dû rester l'affaire Preynat (...) est devenue l'affaire Barbarin". Pierre Vignon, un prêtre de Valence (Drôme) a lancé, mardi 21 août, une pétition pour réclamer la démission du cardinal Philippe Barbarin, poursuivi pour non-dénonciation d'agression sexuelle. 

 

Un prêtre appelle à la démission du cardinal Barbarin dans une pétitionpar BFMTV

 

Une démarche qui intervient quelques jours après un nouvel appel du Pape à lutter contre la pédophilie au sein du clergé catholique. On fait le point sur cette affaire compliqué qui secoue l'Église catholique française.

Qui est accusé de pédophilie ?

En janvier 2016, le père Bernard Preynat, un prêtre lyonnais est mis en examen pour agressions sexuelles sur des mineurs de moins de 15 ans, perpétrées entre 1986 et 1991. L'homme, sous le coup d'une plainte depuis 2014, est accusé d'avoir abusé d'une soixantaine d'enfants lorsqu'il encadrait un groupe de jeunes scouts près de Lyon (Rhône), entre 1970 et 1991. 

Cet homme, qualifié de "charismatique", se serait servi de son autorité pour isoler et agresser les mineurs, selon les plaignants. En 1990, le père Bernard Preynat, qui n'a jamais nié les faits, est convoqué par son supérieur de l'époque, le cardinal Albert Decourtray, et reconnaît "s'être mal conduit". 

En 2009, c'est un autre prêtre lyonnais qui se retrouve accusé d'agression sexuelle sur mineur. Jérôme Billioud, un abbé de la région lyonnaise, aurait abusé d'un garçon, mineur au moment des faits, dans les années 1990. Après avoir déposé plainte contre le prêtre, le plaignant rencontre le cardinal Barbarin qui balaie l'affaire en évoquant la prescription pénale des faits. 

Si le père Bernard Preynat a été muté dans d'autres paroisses du Rhône et de la Loire, il n'a été relevé de sa "responsabilité pastorale" et de "tout contact avec les mineurs" qu'en 2015. Quand à l'abbé Pierre Billoud, malgré la plainte, classée sans suite à cause du délai de prescription, il a conservé son poste. 

Que reproche-t-on au cardinal Philippe Barbarin ?

Les victimes reprochent au cardinal Barbarin, archevêque de Lyon, d'avoir tardé à agir. Dans l'affaire du père Billioud, une plainte a été déposée contre le cardinal Barbarin pour "mise en danger de la vie d'autrui et provocation au suicide". Dans le cadre de l'affaire Preynat, le cardinal Barbarin est visé par plusieurs plaintes pour "non-dénonciation de faits de pédophilie". 

En 2014, l'une des victimes du père Bernard Preynat découvre que ce dernier continue d'animer des cours de catéchisme auprès d'enfants mineurs. Il décide alors de prévenir le cardinal Barbarin qui mettra plus de dix mois à relever le prêtre lyonnais de ses fonctions. 

Comment réagit le cardinal Barbarin ?

Alors que la polémique enfle, le cardinal Barbarin décide de tenir une conférence de presse, en mars 2014, dans laquelle il affirme : "Jamais, jamais, je n'ai couvert le moindre acte de pédophilie". Durant cette prise de parole, l'archevêque de Lyon a tout de même reconnu qu'il a cru le prêtre Bernard Preynat quand il lui assurait ne pas avoir commis d'actes pédophiles.

Mais en 2017, Philippe Barbarin, qui continue de nier avoir "couvert" les deux prêtres mis en cause, reconnaît avoir commis des "erreurs", notamment quand il invoquait la prescription des faits devant les victimes, dans les colonnes du Monde. "Pour elles, la souffrance est aussi brûlante qu'il y a trente ans, qu'au premier jour", a-t-il confié au journal. "Pour elles, il est révoltant et inadmissible que le père Preynat ait pu continuer à être prêtre. Ils ne pardonnent pas au cardinal Decourtray de lui avoir redonné un ministère et à ses successeurs de ne pas l'avoir retiré", a-t-il ajouté.

Que se passe-t-il côté justice ?

L'homme, à la tête de l'archevêché de Lyon depuis 15 ans, devait comparaître du 4 au 6 avril dernier, devant le tribunal correctionnel de Lyon, avec six autres personnes mises en cause par les victimes, dont le préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi au Vatican, l'Espagnol Luis Francisco Ladaria Ferrer, Maurice Gardès, l'ancien archevêque du Roannais, Thierry Brac de la Perrière, l'évêque de Nevers - qui ont exercé dans le diocèse par le passé -, Pierre Durieux, l'ancien directeur de cabinet du cardinal, Régine Maire, chargée de la cellule d'écoute des victimes de prêtres dans le diocèse et Xavier Grillon, vicaire épiscopal, le supérieur hiérarchique du père Preynat au moment des faits. 

Mais l'audience a été reporté à janvier 2019. La citation à comparaître de Mgr Ladaria Ferrer n'a pas été transmise au Vatican dans les délais impartis.

https://actu.orange.fr/france/demission-du-cardinal-barbarin-le-resume-de-l-affaire-qui-embarrasse-l-eglise-CNT0000015Ue5Q.html


 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires

  • enfantdedieu77

    1 enfantdedieu77 Le 26/02/2019

    En lieu et place de l’hostie il semble bien que ce soit tout autre chose qui ait été fourrée dans la bouche des enfants de dieu….
    C’est tout simplement effarant :l’une des principales institutions de l’Occident organise,à grande échelle le viol des enfants de dieu avec la complicité des prélats jusqu’au sommet du Vatican.Il ne s’agit pas de sacrilèges mais de crimes de droit commun dont les témoignages ont été soigneusement camouflés,tus,étouffés pendant des années !La loi du silence,de la soumission et de la peur a rendu possible ces abjections en l’absence de tout contrôle démocratique.Au fond les Cathares n’avaient pas tort lorsqu’ils dénonçaient déjà,en leur temps une Eglise qui avait renoncé à défendre les faibles en préférant protéger les puissants.Les Cathares furent combattus par le fer et le feu.Les Cathares furent torturés,parfois brûlés en place publique…Rien ne se perd,la mémoire des hommes finit toujours par faire ressurgir ce que l’on croit à jamais disparu. Les puissants de ce monde trembleront.
  • Tourtaux

    2 Tourtaux Le 24/08/2018

    Salir le Fou
    Lui a pas vraiment la tête d un mec qui véhicule l amour avec la guele qui tire cela ne m étonne pas qu il y un réseau de pédophilie personne ne voudrait un guele pareil désole fallait sue je le dise

    Jacques Tourtaux
    C'est justement pour sa tronche de remède contre l'amour que je l'ai mis en tête d'affiche sachant qu'il provoquerait des réactions de désamour telle que la tienne.

    Salir le Fou
    Bien venu au club du des amour je n ai jamais vu la tienne mais je la mètrerai bien en tête d affiche des humoriste

    Salir le Fou
    Vas donc lui reprendre le bâton qu il tien et prend les renne du djamel comédie club j espère que tu n es pas manchot en plus d être moche pour ne pas mettre ta photo de profil

    François Brice Goyi
    Jacques Tourtaux je suis d'accord avec vous ce mec ne représente pas dieu où l'église catholique c.est un monstre et ils sont nombreux à se cacher au Vatican depuis la fin de la deuxième guerre mondiale et jusqu'à maintenant

    Jacques Tourtaux
    Salir le Fou, si ma photo est remplacée sur mon mur par un sanglier, c'est tout simplement parce que je suis Ardennais et que le sanglier est l'emblème des Ardennes. Pour qui s'intéresse au foot, il faut savoir qu'à chaque fois que la petite ville ardennaise de Sedan, moins de 20 000 âmes, a disputé une finale de coupe de France à Paris, la pelouse du Parc des Princes a été foulée par un vrai SANGLIER des ARDENNES. La petite ville de Sedan a remporté deux fois ce trophée prestigieux.

    Jacques Tourtaux
    François, tu fais bien de parler de la Seconde guerre mondiale mais ce n'est pas depuis la fin de la seconde guerre mondiale que l'église catholique romaine est mêlée à différents scandales puisque le pape de l'époque collaborait avec les nazis et qu'un des derniers papes récemment décédé a été membre de la jeunesse hitlérienne. Ajoutées aux nauséabondes histoires de pédophilies et autres partouzes, cela fait beaucoup et bien que les voies du seigneur sont parait-il impénétrables, il font reconnaître que dans le domaine de la pénétration, certains apôtres en connaissent un sacré bout.

    François Brice Goyi
    Ce n.est plus la peine de compter sur l'église catholique jacques Tourtaux des vrais pourris

    Jacques Tourtaux
    François, ça ne me pose pas de problèmes. Dans le village ardennais de mon enfance, de 900 âmes, j'étais le seul gamin à ne pas être enfant de choeur et le curé ne m'aimait pas pour cette raison.

    Jean-Pierre Detrez
    Des copains à Macron et compagnie

    Jacques Tourtaux
    Bonsoir Jean-Pierre et François. Dites-moi si vous voyez les publications de nos 8 commentaires

    Jean-Pierre Detrez
    OK Salut Jacques tous les commentaires apparaissent...

    Jacques Tourtaux
    Merci Jean-Pierre!

Ajouter un commentaire