UNE ETUDIANTE MAROCAINE ACCUSEE DE RELATIONS SEXUELLES PENDANT LE RAMADAN, ROUEE DE COUPS PAR DES HOMMES EN FURIE, ECHAPPE DE JUSTESSE A UN LYNCHAGE

Par Le 01/06/2018 0

Dans RELIGION

Maroc : accusée de relations sexuelles pendant le Ramadan, une étudiante est rouée de coups

7commentaires

 

Encerclée et frappée violemment par un groupe d’hommes mués en horde sauvage, totalement sourds à ses dénégations et insensibles à ses supplications, une étudiante marocaine semble avoir échappé de justesse à un lynchage, après avoir été accusée d’avoir fauté en pleinRamadan.

Suspectée d’avoir eu des relations sexuelles avec le chauffeur d’une fourgonnette de transport clandestin, qui a lui aussi subi la fureur d’assaillants encagoulés et armés de bâtons, la jeune femme a eu beau affirmer qu’elle était à ses côtés dans le cadre de son travail de recherches et pour aucune autre raison, rien n’y a fait.

La scène terrifiante aurait été capturée sur le vif dans la région de Safi. Elle a saisi d’effroi les réseaux sociaux, lorsque la malheureuse étudiante est apparue le visage en sang, suppliant la foule déchaînée qui l’entourait de l’épargner.

« Mais c’est le Ramadan », a lancé l’un de ses agresseurs, sûr de son bon droit, ou comment justifier un acte sauvage injustifiable pendant le mois béni entre tous, qui invite précisément à exorciser les pires pulsions humaines.

 

https://oumma.com/maroc-accusee-de-relations-sexuelles-pendant-le-ramadan-une-etudiante-est-rouee-de-coups/?utm_medium=oumma&utm_source=pushnotification&utm_campaign=pushnotification


 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire