2 CORVETTES RUSSES DOTEES DE MISSILES KALIBR ENVOYEES EN MEDITERRANEE

La Russie envoie deux corvettes en Méditerranée et évoque « un plan B » en cas de rupture avec les USA

 05 Oct, 2016 17:46  5 octobre 2016

corvettes_russes

 Moyent-Orient - Spécial notre site - Syrie

Rédaction du site

La Russie a annoncé mercredi avoir envoyé deux corvettes dotées de missiles de croisière censées renforcer le dispositif naval russe en Méditerranée, sur fond de montée de tensions entre Moscou et Washington sur le règlement de la crise syrienne. Alors que son ministère de la Défense a dors et déjà mis au point un plan B en cas de rupture avec Washington.

Les corvettes Serpoukhov et Zeleny Dol transportant des missiles de croisière Kalibr ont quitté mardi leur port d’attache, Sébastopol, en Crimée, et « entreront ce soir en Méditerranée », a indiqué un porte-parole de la Flotte russe de la mer Noire, cité par l’agence publique Ria-Novosti.

Il s’agit d’une « rotation planifiée » des forces navales dans la région où la Russie dispose déjà d’une dizaine de navires, selon la même source.
Le seul porte-avions russe, l’Amiral Kouznetsov, est par ailleurs en route et devrait arriver courant octobre dans la zone.

Cette annonce intervient alors que le ministère russe de la Défense a déclaré mardi avoir déployé des systèmes de défense antiaérienne S-300 à Tartous, ville côtière du nord-ouest de la Syrie.
Ces systèmes complètent le dispositif de défense russe mis en place sur la base aérienne de Hmeimim (nord-ouest) avec l’arrivée en novembre 2015 de S-400 de dernière génération.

Avec ses S-300 et ses S-400, la Russie s’assure une défense aérienne de ses deux points d’ancrage en Syrie, le port de Tartous et Hmeimim, dans la province de Lattaquié, où l’aviation russe dispose de dizaines de bombardiers, d’avions d’attaque au sol et d’hélicoptères.

Ce renforcement militaire est mis en place sur fond de tensions grandissantes entre la Russie et les Etats-Unis, Washington ayant annoncé lundi la suspension de ses pourparlers avec Moscou sur un cessez-le-feu en Syrie.

Moscou qui s’attend aussi à une rupture  avec Washington, a prévu d’augmenter ses troupes en Syrie et de prendre des décisions militaires et politiques complexes.

Selon une source de haut rang dans les milieux militaires et diplomatiques citée par des médias russes, le ministère russe de la Défense a mis au point un plan global au cas où les États-Unis se retiraient des pourparlers sur la Syrie.
« On a élaboré un ensemble de mesures militaires et politiques pour faire face au retrait américain des négociations sur la Syrie et à la transition vers le soi-disant plan « B » américain, qui, entre autres, prévoit la fourniture d’une aide accrue aux forces anti-gouvernementales en Syrie », a déclaré la source, selon l’agence Sputnik

il prévoit une augmentation des troupes russes et des décisions militaires et politiques complexes, en Syrie et au-delà.
La source a cependant souligné qu’il était prématuré de divulguer le contenu des étapes russes.

Sources: AFP, Sputnik

Source: Agences

http://french.almanar.com.lb/36859


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau