ATTENTATS : LES CONSEILS D'UN MEMBRE DES TROUPES D'ELITE RUSSES

 
 
drapeau de FSB

Attentats: les conseils d'un membre des troupes d'élite russes

© Wikipedia
 
International
 
URL courte
 
Des attentats à Paris (novembre 2015) (96)
 
239979951

Le caporal du groupe Alpha du Service fédéral de sécurité de la Russie (FSB), Vitali Demidkine, donne des conseils à suivre en cas d’attaque terroriste.

 

M. Demidkine a participé à la libération des otages du théâtre de la Doubrovka à Moscou et dans l'école de Beslan, deux attentats ayant ensanglanté la Russie dans les années 2000.

Si vous êtes bloqué dans un bâtiment

"Au cas où les terroristes ne seraient pas nombreux et n'auraient pas encore bloqué toutes les sorties, essayez de vous échapper par une porte ou par une fenêtre, et de vous abriter dans la cave ou de vous barricader dans une pièce", a-t-il expliqué.

Et d'ajouter: "Si vous ne parvenez pas à quitter le bâtiment et que vous êtes entourés par les terroristes, il est plus raisonnable d'obéir à leurs moindres ordres. Essayez d'être le plus discret possible. Il est strictement interdit de se lever, de courir, de faire des mouvements brusques, en gros, tout cela risque d'être interprété comme une agression potentielle (…). Il faut se fondre dans la foule et ne pas attirer l'attention".

"Il ne faut en aucun cas se tenir devant les portes ou les fenêtres, car c'est sans doute par là que la police entreprendra l'assaut du bâtiment", a relevé M. Demidkine.

S'il y a de la fumée

"Couchez-vous au sol si de la fumée entre dans la pièce où vous êtes bloqué. C'est là que se trouve le plus d'air pur. Couvrez-vous le nez et la bouche avec une serviette humide pour mieux respirer", a-t-il conseillé.

Si vous avez réussi à vous échapper

"Dans ce cas-là, il ne faut courir sous aucun prétexte. Sinon, vous risquez fort d'être confondu avec un terroriste fuyant les lieux. Ainsi donc, si vous êtes parvenu à vous échapper, dirigez-vous tranquillement vers le cordon de la police. A la rigueur, agitez un morceau de tissu pour attirer l'attention des policiers. Si le geste +viens ici+ de leur part est fait, vous pouvez courir à toutes jambes".

Plusieurs fusillades et attentats-suicides quasi simultanés ont visé six points de Paris et sa proche banlieue le 13 novembre 2015. Trois kamikazes ont notamment actionné leurs charges explosives près du Stade de France, à Saint-Denis. L'attaque la plus meurtrière a frappé la salle de concert du Bataclan, où les terroristes ont tiré à bout portant sur la foule. Les attentats ont fait au moins 129 morts et 350 blessés. Le président Hollande a décrété l'état d'urgence.


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau