DEBUT DE L'INTERVENTION RUSSE DE DEMILITARISATION ET DE DENAZIFICATION DE L'UKRAINE

tourtaux-jacques Par Le 24/02/2022 0

Dans RUSSIE

jeudi 24 février 2022

Début de l'intervention russe de démilitarisation et de dénazification de l'Ukraine

 

Ce matin à 6 heures, le Président russe Vladimir Poutine s'est adressé à la Nation, pour annoncer la décision prise de lancer une opération militaire en Ukraine, visant à la démilitarisation et à la dénazification du pays. L'ampleur de l'intervention militaire russe a laissé K.O. autant les autorités ukrainiennes, que leurs tuteurs atlantistes.

Ce matin, le Président russe s'est adressé à la Nation, pour annoncer le début d'une opération militaire en Ukraine (voir en anglais ici) :

"Il a déclaré que Moscou chercherait la "démilitarisation et la dénazification" de l'Ukraine, a appelé l'armée ukrainienne à déposer les armes et a averti qu'il suivrait une réponse rapide aux tentatives d'intervention étrangère de l'extérieur."

Et d'expliquer :

""Son but est de protéger les personnes qui ont été exposées pendant huit ans à l'humiliation et au génocide par le régime de Kiev. Pour cela, nous chercherons à démilitariser et à dénazifier l'Ukraine, et nous ferons également pression pour que soient traduits en justice ceux qui ont commis de nombreux crimes sanglants contre des civils pacifiques, y compris des citoyens russes. »

Les plans de Moscou ne prévoient pas une occupation de l'Ukraine. C'est pour le droit du peuple ukrainien à l'autodétermination. En outre, Poutine a déclaré que la Russie ne pouvait pas laisser Kiev obtenir des armes nucléaires et a rappelé l'expansion illégitime de l'OTAN vers l'Est." 

Poutine s'est directement adressé aux Ukrainiens : déposer les armes, rentrer chez soi et construire un nouvel avenir - surtout pouvoir réellement décider de cet avenir. Quant aux autres  : 

"Personne ne devrait douter qu'une attaque directe contre la Russie se termine par la défaite de l'agresseur potentiel et de terribles conséquences pour l'agresseur", a-t-il averti. "Quiconque essaie de nous créer des obstructions, et encore moins de menacer notre pays et notre peuple, doit savoir que la réponse de la Russie suivra sans délai et entraînera des conséquences que vous n'avez jamais rencontrées dans votre histoire. Nous sommes prêts à toute situation. Toutes les décisions nécessaires à cet égard seront prises. J'espère que je serai entendu", a déclaré Poutine.

Immédiatement, les militaires russes ce matin ont mis hors-service les aéroports militaires dans toute l'Ukraine, les dépôts d'armement ont été touché sut tout le territoire et le système de défense aérien. Selon les déclarations du ministère russe de la Défense, les gardes-frontières ukrainiens n'ont opposé aucune résistance, les militaires refusent massivement le combat et quittent leurs positions. Les hommes sont toujours beaucoup plus sage et moins fanatiques que les dirigeants, les Ukrainiens n'ont en général pas envie de se battre contre les Russes. 

Surtout que ceux qui les envoient au combat restent loin de tout cela, discutent de nouvelles sanctions, de leurs intérêts économiques.

Pour suivre l'évolution de la situation, je vous propose de suivre notre canal sur Telegram ou sur Twitter ici :

https://t.me/russiepolitic

https://twitter.com/bechetgolovko

 

Publié par à 12:16 

https://russiepolitics.blogspot.com/2022/02/debut-de-lintervention-russe-de.html?fbclid=IwAR3kvoClA3wrEr9cVlZE6lJ_et2IagEhcPTyjny8mLr-3VpUf1KXIQr9aFc

Envoyer par e-mailBlogThis!Partager sur TwitterPartager sur FacebookPartager sur Pinterest

Libellés : 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire