DEFENSE ANTIMISSILE : LA RUSSIE DONNE UNE LECON DE LECTURE A L'ONCLE SAM

Défense antimissile: Moscou donne une leçon de "lecture" à Washington
 

Le département d'Etat américain a accusé le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, d'une "lecture sélective" des propos du président américain, Barack Obama, portant sur le déploiement du système de défense antimissile en Europe de l'est.

"En 2009, Barack Obama a déclaré qu'une fois le problème du nucléaire iranien résolu, il n'y aurait plus besoin de système de défense antimissile en Europe. Il semblerait qu'il n'ait pas dit la vérité ", a déclaré M. Lavrov à l'antenne de la chaîne télévisée Channel News Asia.


Répondant à ce propos du ministre russe, le porte-parole du département d'Etat américain Mark Toner a déclaré que "dans le meilleur des cas, c'est une lecture sélective, dans le pire des cas, une volonté délibérée d'ignorer les faits".

M. Toner a fait remarquer que depuis 2009, M. Obama a dit et répété que le bouclier antimissile en Europe était nécessaire pour protéger les Etats-Unis et ses alliés des missiles balistiques provenant du Moyen-Orient.

"L'application complète de l'accord avec l'Iran pourrait résoudre le problème du nucléaire iranien mais ne peut pas conjurer la menace liée à ses projectiles balistiques", a indiqué le diplomate.

Les Etats-Unis ont peu à peu cessé de justifier le déploiement de leurs bases en Europe de l'est par la nécessité de se protéger contre l'Iran. Auparavant, l'Alliance a déclaré que le système de défense antimissile n'était pas créé pour la protection d'un pays en particulier. Selon les représentants de l'Otan, "il s'agit de se protéger contre une menace croissante réelle". Lors de l'inauguration d'une base de défense antimissile à Pologne par les Etats-Unis, l'Iran n'était pas du tout mentionné.

Toutefois, il convient de rappeler qu'en 2009, le président américain a déclaré lors d'un discours prononcé en République Tchèque:

"Tant que la menace de la part de l'Iran existe, nous allons continuer à réaliser notre programme de création du système de défense antimissile… Si la menace iranienne est éliminée, nous aurions une base de sécurité plus crédible et la raison de déploiement du système de la défense antimissile en Europe disparaîtra".

 

Source: Sputnik

07-08-2015 - 16:50 Dernière mise à jour 07-08-2015 - 16:50 | 171 vus
http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=252009&cid=19&fromval=1&frid=19&seccatid=33&s1=1


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau