DONETSK-LOUGANSK : UN MATCH DE FOOT HISTORIQUE AU SERVICE DE LA PAIX

 
 
 
Donetsk-Lougansk, un match de foot pour la paix

Donetsk-Lougansk, un match de foot pour la paix

© Sputnik. Mikhail Parhomenko
 
Points de vue
 
URL courte
 
Mikhail Gamandiy-Egorov
 
2302112

Les populations des Républiques populaires de Donetsk et de Lougansk, habituées à être constamment sous le feu et à devoir être prêtes à la défense de leur terre, ainsi qu’à la sauvegarde de leurs vies et ceux de leurs proches, ont eu finalement droit à un moment de détente, dans un cadre sportif.

 

En effet, un match amical réunissant pour la première fois les équipes nationales des Républiques de Donetsk (DNR) et de Lougansk (LNR) ensemble, a eu lieu dans la capitale de la première. Sans campagne promotionnelle importante, le stade Metalurg de Donetsk a réuni des tribunes pourtant pleines.

 

 
Pour Denis Pouchiline, représentant permanent de la DNR, cette rencontre sportive représente la renaissance du sport dans le Donbass. Plus encore, le match symbolisait également un espoir de paix au moment où les deux républiques populaires vivent toujours en état de guerre avec la junte de Kiev.

 

Ce match historique était donc significatif pour plusieurs raisons. Premier match commun des équipes nationales de deux Etats désormais indépendants, ayant constitué dans le passé récent le poumon économique et industriel de l'Etat ukrainien. Et ayant décidé de le quitter après le putsch armé pro-occidental du Maïdan. D'autre part, ladite rencontre a permis de redonner l'espoir aux populations concernées qu'un retour à la vie normale reste possible et ce malgré l'état de guerre quasi-permanent.

 

 
Bien que le match ait été amical, la rencontre a montré une véritable bataille sportive. Au final, la DNR a remporté le match sur le score de 4 buts à 1. A noter la présence au sein de l'équipe nationale de la République populaire de Donetsk d'un joueur d'origine africaine, Peres Adongo. Originaire du Nigeria, ayant joué de nombreuses saisons dans les pays du Golfe, il vit depuis plusieurs années à Donetsk, a épousé une native de la ville et se considère pleinement comme étant un citoyen de la DNR. Cet avis est d'ailleurs entièrement partagé par ses collègues et ses nombreux amis.

 

Durant la rencontre, les supporteurs présents scandaient "Donetsk, Lougansk, unis", ou encore "Novorossia, Russie!". Des messages fortement symboliques. Pour le printemps de l'année prochaine, les autorités de la DNR entendent même lancer la première coupe républicaine, voire même réutiliser Donbass Arena, stade ayant notamment accueilli des matchs de l'Euro 2012 (y compris la demi-finale) et pouvant accueillir plus de 60 000 personnes, même si pour le moment cela est impossible, car il est fortement endommagé par les bombardements putschistes.

 

En tout cas et ce qui est certain, c'est que le temps d'un match de football, les habitants du Donbass ont pu retrouver un semblant de vie normale. Le Donbass revit même si tellement de défis doivent encore être résolus, le premier étant la défense de l'indépendance. En effet, les forces putschistes kiéviennes et leurs mentors occidentaux n'ont toujours pas accepté l'idée d'un Donbass libre et indépendant. Et bien sûr travailleur comme il l'a toujours été.
 
http://fr.sputniknews.com/points_de_vue/20150810/1017451519.html

 


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau