L’OSSETIE DU SUD ORGANISERA UN REFERENDUM SUR L’ADHESION A LA RUSSIE

Les drapeaux de l’Ossétie du Sud et de la Russie

L’Ossétie du Sud organisera un référendum sur l’adhésion à la Russie

© Sputnik. Grigory Sisoev

POINTS DE VUE

URL courte

Mikhail Gamandiy-Egorov

Dossier:

L'Ossétie du Sud et l'Abkhazie en quête d'une reconnaissance internationale (133)

121428231

Les autorités sud-ossètes ont annoncé l’organisation d’un référendum sur l’adhésion à la Fédération de Russie. Le référendum est prévu pour 2017.

 

Leonid Tibilov et Vladimir Poutine

© SPUTNIK. ALEXEI DRUZHININ

L'Ossétie du Sud prône un rattachement à la Russie

Il fallait s'y attendre. La République d'Ossétie du Sud revient à la question du rattachement à la Russie. Les habitants de la république devront prendre cette décision courant 2017. A noter que la « république-sœur » d'Ossétie du Nord fait partie intégrante de la Russie. Plus que cela, le peuple ossète fait certainement partie des peuples les plus patriotes composant l'Etat russe, aussi bien en tenant compte de l'histoire récente et plus ancienne. Il est logique qu'un même peuple puisse se rejoindre.

 

Pour rappel, l'Ossétie du Sud était de facto indépendante depuis l'éclatement de l'URSS car ayant refusé de faire partie de la Géorgie post-soviétique. On se souvient aussi d'août 2008, lorsqu'en pleins Jeux Olympiques d'été de Pékin, l'ex-président géorgien pro-US Saakachvili (aujourd'hui gouverneur en Ukraine de la région d'Odessa…) lance une opération génocidaire contre Tskhinval, la capitale sud-ossète, en tuant par la même occasion plusieurs représentants des forces de maintien de la paix de la CEI et en massacrant de nombreux civils. La Russie interviendra et sauvera le peuple sud-ossète du génocide pur et simple, longuement préparé depuis Washington et Tbilissi. Et reconnaitra par la suite l'indépendance de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie (autre république ayant refusé de faire partie de la Géorgie suite à l'éclatement de l'Union soviétique).

 

Cour pénale internationale de La Haye

© FLICKR/ ALKAN BOUDEWIJN DE BEAUMONT CHAGLAR

Le conflit osséto-géorgien à la lumière de la justice internationale

Depuis pour les Ossètes du Sud, la réunification avec les Ossètes du Nord et donc avec la Russie est inévitable, selon leurs propres aveux. Evidemment cela ne plait guère à Washington qui a d'ores et déjà déclaré que les USA ne reconnaitront pas les résultats du référendum sud-ossète. La réponse d'Alexey Pouchkov, le président du Comité de la Douma (chambre basse du Parlement russe) pour les affaires internationales, ne s'est pas faite attendre elle aussi: « L'opinion des Etats-Unis sur le référendum en Ossétie du Sud n'a aucune importance ».

 

Comme quoi, les USA et leurs satellites ayant organisé l'arrachement pur et simple du berceau historique de la Serbie en la qualité du Kosovo, pour y faire l'une des plus grandes bases de l'OTAN en Europe et dans le monde, et ce sans aucun référendum, juste sur la base d'une « décision » de personnes vraisemblablement responsables d'exactions sur les civils, notamment de trafic d'êtres et d'organes humains, reconvertis en « politiciens » fréquentables pour Washington et Bruxelles, n'apprécient évidemment guère lorsqu'ils ont en face l'expression d'une volonté populaire véritable et démocratique, d'autant plus allant à l'encontre de leurs intérêts géopolitiques.

 

Dmitri Medvedev

© SPUTNIK. DMITRIY ASTAKHOV

Abkhazie/Ossétie: la survie des Etats implique le règlement pacifique des conflits

Mais il faudra bien s'y faire car le monde multipolaire continuera de s'imposer et ce malgré les nouveaux défis qui lui sont lancés par ceux refusant ardemment la nouvelle réalité. Pour revenir à l'Ossétie du Sud, il faut de toute façon se rappeler que les Sud-Ossètes ont déjà pris leur destin en main en 1992 lorsqu'ils ont obtenu de facto leur indépendance. Puis une seconde fois en août 2008 lorsqu'ils ont dû faire face à la tentative d'éradication de leur peuple et de leur république. Désormais en 2017, ils auront l'occasion de prendre la décision historique de se rallier à leurs frères du nord, en la qualité des Nord-Ossètes et des citoyens de Russie en général.

https://fr.sputniknews.com/points_de_vue/201605271025361126-ossetie-du-sud-referendum-russie-adhesion/


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau