LA CHINE ET LA RUSSIE SIGNENT D'IMPORTANTS CONTRATS GAZIER ET PETROLIER

tourtaux-jacques Par Le 04/02/2022 0

Dans RUSSIE

 

Poutine à Pékin: la Russie et la Chine signent d'importants contrats gazier et pétrolier

18:42 04.02.2022 (Mis à jour: 18:45 04.02.2022)

La visite de Vladimir Poutine en Chine - Sputnik France, 1920, 04.02.2022

© Sputnik . Alekseï Druzhinine

 / 

Aller dans la banque de photos

S'abonner

Julia Belyakova - Sputnik France

Julia Belyakova

Tous les articlesÉcrire à l'auteur

La Russie livrera du gaz à la Chine, à hauteur de 10 milliards de mètres cubes par an. Ce contrat annoncé par Vladimir Poutine lors de ses entretiens avec Xi Jinping à Pékin, ainsi qu'un autre portant sur 100 millions de tonnes de pétrole, ont été signés le jour-même de l'ouverture des Jeux olympiques d'hiver.

La Chine pourra recevoir 10 milliards de mètres cubes de gaz par an aux termes d'un nouveau contrat élaboré par les entreprises russes qui ont trouvé de nouvelles solutions pour la livraison d'hydrocarbures à Pékin, a déclaré ce vendredi 4 février Vladimir Poutine, en visite en Chine, lors d'une rencontre avec le dirigeant chinois Xi Jinping.

"Nos compagnies pétrolières ont préparé de très bonnes nouvelles solutions pour fournir des hydrocarbures à la Chine. Et une autre étape a été franchie dans le secteur du gaz. Je fais référence au nouveau contrat de livraison de gaz à la Chine depuis l'Extrême-Orient russe, à hauteur de 10 milliards de mètres cubes", a-t-il ajouté.

 

Gazprom et la China National Petroleum Corporation ont signé ce contrat gazier dans le cadre de la visite de M.Poutine. Pour le géant gazier russe, il s'agit d'"une étape importante vers le renforcement de la coopération mutuellement bénéfique entre la Russie et la Chine dans le secteur du gaz".

Lorsque le projet aura atteint sa pleine capacité, la fourniture de gaz russe en Chine augmentera de 10 milliards de mètres cubes pour atteindre un total de 48 milliards de mètres cubes par an, comprenant les livraisons via le gazoduc Force de Sibérie, note le groupe russe sur son site internet.

"La signature du deuxième contrat de livraison de gaz russe à la Chine démontre le plus haut niveau de confiance mutuelle et de partenariat entre nos pays et nos entreprises. Nos partenaires chinois de la China National Petroleum Corporation ont déjà eu la preuve que Gazprom était un fournisseur de gaz fiable", a commenté Alexeï Miller, le directeur général du groupe Gazprom.

 

Contrat pétrolier

Par ailleurs, la compagnie pétrolière russe Rosneft a annoncé ce vendredi avoir signé plusieurs accords avec CNPC dont un sur la livraison de 100 millions de tonnes de pétrole à la Chine via le Kazakhstan pour une période de 10 ans.

"Le pétrole sera transformé par des usines du nord-ouest de la Chine pour répondre aux besoins du pays en produits pétroliers", note Rosneft.

 

Depuis 2005, le groupe russe a fourni 445 millions de tonnes de pétrole à la Chine.

Livraisons de gaz russe en Chine

Fin 2019, la Russie a commencé à fournir du combustible bleu via le nouveau gazoduc Force de Sibérie. Gazprom exporte dans le cadre d'un contrat à long terme avec la société chinoise CNPC, qui atteindra progressivement un volume annuel de 38 milliards de mètres cubes.

En outre, le groupe a signé un accord avec CNPC en décembre 2017 sur les conditions de base de l'approvisionnement en carburant de l'Extrême-Orient russe vers la Chine. Pékin a déclaré que le volume pourrait s'élever à 5 voire 10 milliards de mètres cubes de gaz par an, selon le site de Gazprom.

En outre, l’entreprise énergétique discute également avec la Chine de la livraison de gaz dans le cadre du projet Force de Sibérie-2, qui sera poursuivi par le gazoduc Soyouz Vostok en Mongolie. La capacité annuelle de cette conduite est estimée à 50 milliards de mètres cubes.

La visite de Vladimir Poutine en Chine

Vladimir Poutine s’est rendu ce 4 février à Pékin à l'occasion de l'ouverture des Jeux olympiques d'hiver. Dans le cadre de son déplacement, il s’est entretenu avec son homologue chinois Xi Jinping.

Les deux parties ont signé une déclaration sur les relations internationales entrant dans une nouvelle ère et le développement durable mondial, a fait savoir le Kremlin. Entre autres, le texte souligne qu'aucun pays ne peut ou ne doit assurer sa sécurité à part de celle du reste du monde et au détriment de la sécurité des autres. Les entretiens entre Vladimir Poutine et Xi Jiping à Pékin ont duré près de trois heures.

Tensions autour du gaz russe

Kiev et l'Occident ont récemment exprimé leur inquiétude face à l'intensification de ce qu’ils appellent les "démarches agressives" de la Russie près de sa frontière avec l'Ukraine. Les responsables de l'administration américaine, pour leur part, affirment rechercher des sources alternatives de gaz naturel pour l'Europe au cas où le transit russe par le territoire ukrainien serait interrompu.

Usine du GNL à Iamal - Sputnik France, 1920, 29.01.2022

Y a-t-il des alternatives au gaz russe pour l’Europe? Des analystes décrivent des scénarios

29 Janvier, 00:10

 

Moscou quant à lui a démenti à maintes reprises ces accusations, affirmant ne menacer personne et n'avoir aucune intention d'attaquer qui que ce soit. Pour le Kremlin, les allégations d'"agression russe" servent de prétexte pour positionner davantage de matériel militaire de l'Otan près des frontières russes.

https://fr.sputniknews.com/20220204/poutine-a-pekin-la-russie-et-la-chine-signent-dimportants-contrats-gazier-et-petrolier-1054989517.html

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire