LA RUSSIE A HOLLANDE : BRADE TOUJOURS ET METS LES VOILES

 

La Russie à Hollande : Brade toujours et mets les voiles


La Russie répond à la nouvelle tentative du président français de vendre des navires à Moscou


Par Tyler Durden – Le 15 octobre 2015 – Source ZeroHedge


Deux mois après que le président français François Hollande, sous la forte pression de l’Otan, ait décidé d’abandonner un accord pour la livraison des deux porte-hélicoptères Mistral à la Russie qui ont été vendus à l’Égypte à la place (La même Égypte dont les réserves de change sont en chute libre, dont le système fiscal est en plein désarroi, qui vient de dévaluer sa monnaie, et qui ne pourrait se permettre cet achat de $1,1 Mds si la CIA [Ou l’Arabie Saoudite ? NdT] n’avait pas remis à son dictateur militaire, le cash dans une enveloppe), le même président français a annoncé mercredi qu’«il prévoit de vendre de nouveaux navires de guerre à la Russie dans un proche avenir».

Cité par Associated Press lors d’une visite au chantier naval de Saint-Nazaire dans l’ouest de la France, Hollande a dit que «ça allait bien avec la Russie, qui a accepté d’annuler le contrat. Je pense même que nous aurons des partenariats pour de nouveaux navires». Il n’a pas précisé si ces navires pourraient être des navires militaires. Plus d’info sur AP:

Hollande est venu à bord d’un des navires de guerre qui avait été initialement baptisé le Vladivostok, en référence au port russe. L’inscription sur la coque a été effacée et remplacée par de la peinture grise.

La vente des Mistrals était censée être la plus grande vente d’armes jamais effectuée par un pays de l’Otan à la Russie, jusqu’à ce que l’affaire tombe à l’eau en raison de la crise en Ukraine. La France a remboursé les $950 millions  ($1 Mrd) déjà versés par la Russie et a vendu les navires à l’Égypte, qui a signé un contrat de $950 millions la semaine dernière.

«Je devais les vendre à un pays qui avait besoin d’assurer sa propre sécurité mais ne menace personne», a déclaré Hollande.

Les navires d’assaut peuvent chacun transporter 16 hélicoptères de combat, 700 soldats et jusqu’à 50 véhicules blindés. Ils sont livrables aux autorités égyptiennes d’ici mars 2016.

Les navires sont censés arriver en Égypte à l’été 2016, mais d’abord ils doivent être déséquipés des systèmes de commandement, de contrôle et de communication développés par la Russie.

La Russie a réagi promptement avec le message simple et bref qui suit :

Paris cherche à vendre de nouveaux navires à la Russie comme le président Français François Hollande l’a déclaré lors de sa visite au chantier naval de Saint-Nazaire. Le président, toutefois, a négligé de mentionner si la Russie était réellement désireuse d’acheter un tel matériel à la France.

Ou, pour résumer tout ce qui précède: «Brade et mets les voiles». [Sale away : jeu de mot sur Sail away, NdT]

Traduit par Hervé, relu par jj pour le Saker Francophone

1 670
 

http://lesakerfrancophone.net/la-russie-repond-a-la-nouvelle-tentative-du-president-francais-de-vendre-des-navires-a-moscou/


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau