LA RUSSIE ACCUSE L'OCCIDENT DE POLITISER LA CRISE SYRIENNE

 

IRIB- L'adjoint du représentant permanent de la Russie a accusé les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France de politiser la crise syrienne.

La Russie juge que la tenue d'une réunion du Conseil de sécurité des Nations unies, concernant les villes assiégées, en Syrie, constitue un «tapage inutile», à l'aube du lancement des négociations de paix.

L'ambassadeur adjoint de la Russie, aux Nations unies, Vladimir Safronkov, s'est questionné, vendredi, sur les motifs du Royaume-Uni, de la France et des États-Unis, pour convoquer une réunion du Conseil de sécurité, vendredi, afin de discuter des villes syriennes assiégées, dont les résidents sont aux prises avec des problèmes de malnutrition.

Il a accusé les puissances occidentales de «politiser» la crise humanitaire, en Syrie, et a prévenu que leurs tactiques pourraient faire dérailler le processus de paix.

M. Safronkov a soutenu que leur «insistance» donnait l'impression qu'ils «tentent de saper le lancement des négociations» entre les différents acteurs, en Syrie, qui sont prévues, le 25 janvier, à Genève.

 

Il a, également, souligné que ces pays appliquaient leur vieille politique à double standard, en se concentrant, essentiellement, sur la situation, à Madaya, une ville syrienne, assiégée par le gouvernement, et en minimisant ou en faisant l'impasse sur les souffrances endurées par les habitants des autres villes occupées par les terroristes.

Et ce, alors que le gouvernement syrien a ouvert les portes de Madaya aux aides humanitaires.

Jan 16, 2016 15:32 UTC

http://francophone.sahartv.ir/infos/monde-i19083-la_russie_critique_les_prises_de_position_de_l%E2%80%99occident_envers_la_crise_syrienne


 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau