LA RUSSIE DIT NIET AU "PLAN B" DES USA POUR LA SYRIE

Wed Apr 13, 2016 5:26PM
 
Dmitri Peskov, porte-parole du Kremlin. ©Russia Today
 
Dmitri Peskov, porte-parole du Kremlin. ©Russia Today

Selon la chaîne Russia Today, Dmitri Peskov, porte-parole du Kremlin, a déclaré ce mercredi aux journalistes que la Russie soutient, comme avant, le règlement de la crise en Syrie par le dialogue et les moyens pacifiques, en estimant qu’il n’existe pas de solution militaire pour cette crise.

« Nous continuerons nos efforts pour orienter l’action commune de la communauté internationale vers la priorité de la lutte contre le terrorisme, ce qui nécessite le soutien au gouvernement légal de Damas », a ajouté Dmitri Peskov.

Interrogé par un journaliste sur la réaction de la Russie au « plan B » des Etats-Unis  en cas de rupture de la trêve et d’échec du règlement politique, le porte-parole du Kremlin a dit qu’à Moscou personne ne connaît le contenu de ce plan, car « la Russie n’a pas été informée à ce sujet ».  

« Nous nous concentrons sur le maintien du plan de la cessation des hostilités », a ajouté M. Peskov.

Le quotidien Wall Street Journal, en faisant référence à des responsables officiels du gouvernement américain, a fait état de l’élaboration d’un plan d’action (plan B) par la CIA et ses partenaires régionaux, en cas d’échec du cessez-le-feu en Syrie.

Selon le journal, le plan prévoit la fourniture aux forces d’opposition, considérées comme « modérées » à Washington, d’armements capables de détruire les avions de combat et les positions d’artillerie de l’armée syrienne.

Les sources du Wall Street Journal indiquent que la CIA et ses partenaires régionaux prétendent que ces armes ne seraient livrées qu’en cas de rupture de la trêve et de reprise des hostilités. 


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau