LA RUSSIE ET L'IRAN VEULENT INTENSIFIER LEUR COOPERATION

 

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov et son homologue iranien Mohamed Javad Zarif aborderont un large éventail de sujets lors de leur rencontre qui se tient lundi à Moscou.

Selon M. Zarif, la signature de l'accord sur le programme nucléaire iranien a eu un impact considérable sur le développement des relations entre les deux pays.

«Nous avons des intérêts communs. La République islamique d'Iran attache beaucoup d'importance aux relations avec la RussieLa Russie et l'Iran comptent intensifier leur coopération. (…) et nous entreprenons les mesures nécessaires afin d'intensifier la coopération avec vous», a-t-il déclaré.

Sergueï Lavrov a confirmé que les deux pays collaboraient de la façon efficace dans plusieurs domaines tout en soulignant que, selon lui, la Russie et l'Iran étaient en mesure de porter leur coopération à un niveau plus avancé.

«Nous apprécions nos relations amicales, nos pays collaborent de façon efficace dans plusieurs domaines. Nous menons un dialogue intense au plus haut niveau», a fait savoir le ministre russe.

«Nous avons toutes les cartes en main afin de donner un nouveau caractère aux relations russo-iraniennes, dans l'esprit des accords qui ont été adoptés afin de régler le problème nucléaire iranien», a-t-il rajouté.

Lors des négociations, les deux ministres discuteront des perspectives de coopération dans les domaines de la politique, de l'économie et de la défense.

Selon des représentants du ministère russe des Affaires étrangères, M. Lavrov et M. Zarif aborderont également le conflit syrien ainsi que les livraisons de S-300 PMU-2 (un système mobile multicanal de missiles sol-air, ndlr).

Auparavant, Mohamed Javad Zarif a fait savoir que le gouvernement iranien comptait poursuivre la coopération avec la Russie dans le domaine des livraisons du système d'arme sol-air S-300 PMU-2 et espérait élargir le partenariat avec Moscou dans le domaine de la défense.

Suite à l'introduction de sanctions interdisant les exportations d'armes et d'équipement militaire vers l'Iran, la fourniture des systèmes S-300 ont été suspendue. En avril 2015, le président russe Vladimir Poutine a signé un décret autorisant les livraisons.

Source: agences et rédaction

17-08-2015 | 14:32
 


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau