LA RUSSIE PRETE A CONTRER LES REVOLUTIONNAIRES "ORANGISTES"

jeudi, 25 juin 2015 09:38

La Russie se prépare à contrer les «révolutions de couleur»

 
 
 
 
IRIB- Le ministère russe de la Défense a fait état des exercices de l’armée, pour contrer d’éventuelles «révolutions de couleur».
Selon l’agence de presse  Spoutnik, l’Académie militaire de l’état-major des forces armées russes va, bientôt, organiser une manœuvre, pour contrer les «révolutions de couleur». Cette académie militaire se concentre sur ce thème, depuis la fin de l’année 2014, et développe des exercices militaires compliqués, pour affronter ce phénomène.
L’un des buts de ce projet est d’identifier et de définir les menaces potentielles et réelles contre la sécurité nationale russe, jusqu’en 2020.
Une source proche du ministère russe de la Défense a déclaré que la Russie élabore les méthodes permettant de révéler les tactiques des «révolutions de couleurs» et des moyens permettant de les neutraliser, étant donné que les «révolutions de couleurs» sont des complots organisés, pour renverser les régimes politiques, dans différents pays.
Selon cette source, les experts travaillent sur les méthodes les plus efficaces, pour contrer les «révolutions de couleur», comme les opérations asymétriques, le renforcement du système politique de la Russie, les formations de culture politique, pour les responsables, les acteurs des services urbains et les citoyens.
La semaine dernière, le ministre russe de la Défense a déclaré, devant les journalistes, que l’armée soutient le projet de recherche, sur les «révolutions de couleur», pour empêcher que les événements de 1991 et de 1993 se reproduisent, en Russie.
D’après les experts militaires russes, les «révolutions de couleur» sont des méthodes de guerre, et que pour les contrer, il serait nécessaire de recourir aux méthodes militaires.
Les «révolutions de couleur» sont des coups d’Etat, dirigés depuis l’étranger, dont le but est de renverser le régime politique d’un pays, par les méthodes «soft », c’est-à-dire, par l’organisation de mouvements civils et d’agitations sociales. Cette méthode est utilisée, souvent, par les Etats-Unis et leurs alliés occidentaux, pour renverser les gouvernements des pays adversaires, sans qu’il y ait besoin d’une intervention militaire directe par les grandes puissances.
 
 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau