LA RUSSIE REPLIQUERA SI L'UKRAINE LUI FERME SON ESPACE AERIEN

La Russie contrainte de répliquer si l’Ukraine lui ferme son espace aérien
 

La Russie sera contrainte de prendre des mesures symétriques si Kiev interdit le transit des avions des compagnies russes Aeroflot et Transaero, a déclaré le ministre russe des Transports Maxim Sokolov.

"Aujourd'hui, nous avons appris par les médias l'intention du gouvernement (du premier ministre ukrainien, ndlr) Arseni Iatseniouk  d'interdire les vols des avions des compagnies russes Aeroflot et Transaero sur le territoire ukrainien. Si ces intentions sont formalisées dans des documents réels des autorités aériennes ukrainiennes qui ferment l'espace aérien aux compagnies russes, les autorités russes seront contraintes de prendre des mesures symétriques", a commenté Maxim Sokolov.

"Nous comprenons qu'en réalité, cela arrêtera le service aérien entre les deux pays. Et ce sont surtout les citoyens ukrainiens qui en souffriront. Mais, je tiens à souligner que, dans la conjoncture actuelle, ce sont les actions des autorités ukrainiennes qui provoqueraient une réaction de la partie russe", a-t-il ajouté.

Pourtant, le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a souligné que le gouvernement Ukrainien n'était pas en mesure de prendre de telles décisions car ce ne sont pas les autorités aériennes qui sont habilitées à le faire, selon le règlement international. C'est pourquoi il a qualifié cette décision possible d'"acte de folie".

"Bien sûr que fermer les vols entre la Russie et l'Ukraine constituerait un acte de folie de plus. Mais en se fondant sur l'expérience de ces derniers 20 mois, nous ne pouvons pas nier la possibilité de tels actes de folie de la part de Kiev", a remarqué M. Peskov.

 

 

Source: Sputnik

26-09-2015 - 10:25 Dernière mise à jour 26-09-2015 - 10:25
 
 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau