LES PLANS DE FRAPPES NUCLEAIRES US CONTRE L'URSS MIS A NU

Missile balistique intercontinental LGM-25C

Les plans de frappes nucléaires US sur l'URSS mis à nu

© AFP 2015. Brendan Smialowski
 
International
 
URL courte
 
768278881

Les autorités américaines ont déclassifié une liste de cibles potentielles dressée en vue de frappes nucléaires éventuelles, à l’époque de la guerre froide, lit-on dans le journal The New York Times.

 

 

Entre autre, cette liste contient une catégorie de cibles N275 intitulée “population“. En s’appuyant sur cette liste qui date de 1959 et en prenant cette catégorie en compte, l’administration américaine de l’époque était prête à exterminer des citoyens de l’URSS, de certains pays de l’Europe orientale et de la Chine. Il s’avère qu’en 1959 non seulement le gouvernement des Etats-Unis songeait à anéantir le potentiel militaire et industriel de son rival majeur oriental, mais aussi à exterminer massivement et de façon ciblée la population soviétique, indique le New York Times.

 

Par exemple, sur le territoire de Moscou, les militaires américains ont choisi 179 cibles destinées à être systématiquement détruites par le biais de l’arme nucléaire dans l’éventualité d’une guerre, 145 cibles à Leningrad (aujourd'hui Saint-Pétersbourg) et 91 dans la partie orientale de Berlin. Il faut certes reconnaître que la plupart d’objectifs visés dans les villes soviétiques étaient militaires et industriels. Néanmoins, on y voit également apparaître la catégorie “population“.

“Il est vraiment stupéfiant de voir que des grandes villes comptant un nombre important d'habitants aient été choisies comme cibles pour des frappes nucléaires“, a déclaré au journal l’historien et employé de l’Université George Washington William Burr. Celui-ci avait d'ailleurs demandé, en 2006, à la National Archives and Records Administration (NARA), agence indépendante du gouvernement des Etats-Unis responsable des archives, l’accès aux documents en questions. Selon lui, cette liste de cibles est la plus détaillée de toutes les listes précédemment publiées.

 

Le New York Times indique que le plan des frappes a été préparé avant l'ère des missiles à tête nucléaires intercontinentaux et ceux lancés de nos jours depuis des vaisseaux militaires. Les américains ont planifié d’exterminer leurs rivaux à l'aide de bombardiers, puisqu'à l'époque c'était là le seul moyen d'effectuer des attaques nucléaire.

 

Par ailleurs, le journal souligne qu’à la fin des années 50, les USA avaient un énorme avantage par rapport à l’URSS, du fait que leur arsenal nucléaire était 10 fois plus important.

http://fr.sputniknews.com/international/20151223/1020502081/russie-usa-nucleaire.html


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau