LES TATARS DE CRIMEE EN MESURE DE REGLER SEULS LEURS PROBLEMES

 
 
Natalia Poklonskaïa, procureur général de Crimée

Les Tatars de Crimée régleront seuls leurs problèmes

© Sputnik. Taras Litvinenko
 
Russie
 
URL courte
 
81489360

Les habitants de la Crimée sont en mesure de résoudre seuls les problèmes de la péninsule, car il s'agit de leurs problèmes intérieurs, et ce n'est pas à d'autres Etats d'y apporter des solutions, estime le procureur général de Crimée Natalia Poklonskaïa.

 

Les Tatars de Crimée n'ont pas besoin que leurs problèmes soient réglés à l'étranger, a déclaré samedi Mme Poklonskaïa à l'agence Sputnik.

 

 
Le deuxième congrès mondial des Tatars de Crimée se réunit les 1er et 2 août à Ankara à l'initiative de Moustafa Djemilev et Refat Tchoubarov. Tous deux sont interdits d'entrée en Crimée pendant cinq ans pour incitation à la haine interethnique. Les participants à la conférence nationale des Tatars de Crimée qui se déroule les mêmes jours à Simferopol (capitale de la péninsule) qualifient le congrès d'Ankara "d'illégitime" et appellent le président turc Recep Tayyip Erdogan à le boycotter.

 

"Nous devons résoudre nous-mêmes les problèmes de la Crimée. Il s'agit là de nos problèmes intérieurs, et ce n'est pas à d'autres Etats de leur trouver des solutions. Nous, en Crimée, nous ne cherchons pas à résoudre, par exemple, les problèmes des peuples africains. Voici pourquoi je trouve cette situation complètement artificielle et estime qu'elle est provoquée à la seule fin de nous reprocher des violations grossières de la loi", a indiqué Mme Poklonskaïa.

 

 
Elle est persuadée que les organisateurs du congrès ont spécialement décidé de le tenir à l'étranger pour pouvoir induire l'opinion publique en erreur concernant la situation réelle des Tatars de Crimée.

 

La magistrate a dans le même temps souligné que les autorités de la péninsule — actuellement rattachée à la Russie — accordaient une attention particulière aux problèmes de tous les peuples vivant dans la région.

http://fr.sputniknews.com/russie/20150801/1017332167.html


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau