LUTTE CONTRE L'EI : L'AFGHANISTAN LACHE LES USA POUR LA RUSSIE

 
 
 
  Lutte contre l’EI: déçu par les USA, l’Afghanistan se tourne vers la Russie
 

Le vice-président afghan Abdul Rachid Dostom a demandé l'aide de la Russie pour lutter contre le groupe terroriste Etat islamique, a rapporté mercredi l'agence de presse afghane Pajhwok.

Les attentats terroristes de l'EI menacent l'Afghanistan, l'Asie centrale et la Russie, ce que Moscou ne peut pas ignorer.

Le général Dostom exhorte le gouvernement russe à élaborer une stratégie de contre-réaction et d'octroyer à l'Afghanistan des armements, des avions militaires et des hélicoptères. De plus, il a insisté sur le fait que les pouvoirs des régions menacées devaient mutualiser leurs efforts pour lutter contre l'EI.

Le dirigeant des rebelles tchétchènes et uzbeks Khari Zabikhullah a été identifié parmi les djihadistes liquidés dans le cadre d'une opération récente menée dans le nord-ouest de l'Afghanistan, a ajouté M. Dostom, en soulignant la nécessité de se ressaisir vite contre la menace terroriste toujours croissante.

Par ailleurs, le 14 août, le général Dostom a officiellement accusé le Pakistan de fournir une assistance aux islamistes sur le territoire afghan.

"Le général Dostom s'est finalement rendu compte que les accords militaires avec l'Occident s'avéraient infructueux. Par conséquent, il doit demander l'aide de la Russie, " a constaté l'observateur politique afghan Abdoul Ghadir Mosbah dans son entretien à Sputnik.

La sécurité en Afghanistan est sérieusement menacée, d'après lui. D'une part, le gouvernement et ses alliés ignorent les risques, et de l'autre, les menaces des groupes terroristes tendent à se multiplier de jour en jour.
Le secrétaire général de la Ligue arabe Nabil al-Arabi


Les soldats afghans utilisent déjà des armements qui proviennent de Russie, et la décision de demander des armements russes pour en équiper l'armée afghane dans son intégralité n'est pas dépourvue de sens, estime l'interlocuteur de Sputnik. Cette démarche serait plus sage que celle d'espérer recevoir des livraisons mythiques des USA, conclut Abdoul Ghadir Mosbah.

Le groupe Etat islamique représente actuellement l'une des principales menaces pour la sécurité internationale. En trois ans, les terroristes islamiques ont réussi à envahir des territoires considérables en Irak et en Syrie. D'ailleurs, ils briguent de s'étendre ultérieurement dans les pays d'Afrique du nord, et plus particulièrement en Lybie. Selon diverses estimations, le territoire contrôlé par l'EI pourrait s'étendre sur 90.000 km².

 

Source: Sputnik

03-09-2015 - 10:35 Dernière mise à jour 03-09-2015 - 10:35 | 1191 vus

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau