MOSCOU : 70ème ANNIVERSAIRE DE LA VICTOIRE

 

70ème anniversaire de la Victoire
Vladimir Putin
 *

Le défilé militaire sur la place Rouge de Moscou organisé à l’occasion du 70e anniversaire de la victoire sur l’Allemagne nazie : le spectacle le plus impressionnant de l’histoire russe contemporaine [auquel "notre" présidente Simonetta Sommaruga n'a pas assisté voulant bien évidemment se montrer bonne élève vis-à-vis des puissances bellicistes attachées à isoler et affaiblir la Russie. Alors qu'elle a défilé en tête du cortège "Je suis Charlie" le 11 janvier à Paris - Silvia Cattori].

  • Le défilé est fermé par une colonne formée de véhicules blindés de transport de troupes à roues sur châssis de Boumerang avec les étendards des armées russes.

  • 10:07

    Pour la première fois sont présentés, sur la place Rouge, les dispositifs de lancement du tout nouveau système de missiles Iars.

    Ce système dispose d’une capacité de dispersion discrète sur de grands territoires et peut franchir les systèmes avancés de défense antimissile.
    Les unités dotées de systèmes Iars constitueront la base du groupe mobile des forces nucléaires russes.

  • 10:05

    Sur la place Rouge, une colonne de systèmes antiaériens S-400 Triumph.

    Aucun système étranger n’arrive à égaler les performances du S-400.
    Il est capable de parer avec une garantie de 100% toute attaque aérienne et spatiale dans un rayon de 400 km. Le système est destiné à éliminer les cibles aériennes aérodynamiques (avions tactiques et stratégiques, les émetteurs d’interférences, les missiles de croisière), y compris dotées des technologies Stealth, ainsi que les missiles à portée maximale de 3 500 km, les cibles hypersoniques (se déplaçant jusqu’à 5 000 m/s) et d’autres moyens modernes et avancés d’attaque aérienne. La portée d’identification de la cible est de 600 km. La vitesse maximale des cibles visées doit être de 4 800 m/s. La portée pour atteindre une cible aérodynamique varie entre 2 et 400 km. La portée jusqu’aux cibles balistiques – entre 7 et 60 km. L’altitude de la cible – entre 5 et 30 km.

  • 10:04

    Passage des unités de la défense aérospatiale, une colonne de complexes antiaériens Pantsir-S

    Au cours des exercices, le système sol-air Pantsir a prouvé qu’il remplissait parfaitement sa principale vocation – couvrir les sites civils et militaires. La principale particularité de ce système et qu’il peut identifier et éliminer tout avion, hélicoptère, bombe aérienne guidée ou missile balistique ennemi en l’espace en quelques secondes. Le Pantsir-S peut également traiter les cibles au sol, ce qui le rend véritablement universel.

  • 10:03

    Passage du système de défense antiaérienne Tor-M2U

    Ces systèmes sol-air sont destinés à parer les attaques massives de l’aviation ennemie pour couvrir les positions du matériel et du personnel.

  • 10:03

    Sortie sur la place Rouge des unités de la défense antiaérienne.

  • 10:02

    Sur la place Rouge passe la division de missiles qui fut l’une des premières à recevoir le complexe Iskander-M de haute précision.

    Les tirs pratiques ont montré de très larges capacités pour porter des attaques très précises à longue portée.
    Selon les informations officielles, le missile manœuvre en vol avec d’immenses surcharges qui restent inatteignables pour tous les missiles d’interception dans le monde. Le missile vole à très basse altitude – moins de 6 km à vitesse Mach 4 – ce qui le rend pratiquement indétectable pour les radars standards. D’autant qu’il lance des leurres pour tromper les radars ennemis, envoie des interférences radio et brouille tous les émetteurs qui guident les systèmes de défense antimissile dans l’espace. En d’autres termes, Iskander est capable d’éliminer toute cible dans un rayon de 500 km avec une précision de 2 mètres et une probabilité proche de 100%.

  • 10:01

    Le défilé de l’artillerie se poursuit avec la colonne des nouveaux obusiers automoteurs Coalition-SV.

    La fréquence de tir et le nouveau principe de tir ont décuplé les capacités de l’automoteur Coalition par rapport à son prédécesseur.

  • 10:01

    Passage en formation de la colonne d’obusiers automoteurs de 152 mm MSTA-S.

    La pièce d’artillerie MSTA-S permet d’éliminer efficacement le matériel et le personnel de l’ennemi.

  • 10:00

    Le T-90 est suivi sur la place Rouge par la future génération de chars russes – les chars Armata.

    Prochainement, ce blindé sera le principal char de bataille des forces armées russes. Armata est un blindé de l’armée de terre doté de missiles guidés et d’un système radar balayant l’espace dans un rayon de 100 km. Armata embarquera 32 munitions de différents types. Le char pourra tirer avec son canon de 125 mm en mouvement avec une précision à 0,1 mètre près.

  • 10:00

    Sur la place Rouge, les chars T-90A.

    Le nouvel armement du char permet à l’équipage de détruire des cibles au sol et en l’air à portée maximale de jour comme de nuit.

  • 10:00

    Devant les tribunes passe une autre nouveauté – le véhicule de combat d’infanterie lourd conçu dans le cadre du projet Armata.

  • 09:59

    Sur la place Rouge, le nouveau véhicule de combat d’infanterie conçu sur la base du Kourganets.

    Le nouveau modèle offre une meilleure protection de l’équipage.
    Sur le châssis du Kourganets les spécialistes russes ont conçu un véhicule de combat d’infanterie de nouvelle génération. Le blindage passif est complété par une défense active capable de résister aux munitions perforantes de char.
    Les capacités de ce véhicule en termes d’armements n’ont pas d’égal dans le monde.

  • 09:58

    Sur la place Rouge, le véhicule blindé de combat d’infanterie polyvalent modernisé Rakouchka.

    Plus de dix véhicules différents ont été conçus sur son châssis pour les troupes aéroportées – des véhicules de commandement au transport logistique.

  • 09:57

    Sur la place Rouge passe la colonne de véhicules de combat d’infanterie de nouvelle génération BMD-4M.

  • 09:56

    Pour la deuxième année consécutive, les brigades présentent sur la place Rouge les drapeaux de la République de Crimée, de la ville héros de Sébastopol et de la flotte de la mer Noire.

  • 09:56

    Sur la place Rouge passe la colonne de véhicules blindés de transport de troupes BTR-82A de la 810e brigade d’infanterie de marine de la flotte de la mer Noire.

  • 09:56

    Devant les tribunes passe une colonne de véhicules blindés universels de résistance accrue Typhon

    Le blindage multicouche protège efficacement l’équipage, le chargement à bord, les équipements et les systèmes du véhicule. Le véhicule blindé résiste à l’explosion d’une mine d’au moins 8 kg de TNT sous n’importe quelle roue. Le vitrage spécifique du Typhon est capable de résister à une balle perforante incendiaire d’une mitrailleuse de grand calibre tirée à 200 mètres.
    Les véhicules sont capables de se déplacer sur tout terrain accidenté et de franchir des obstacles aquatiques jusqu’à 2 mètres de profondeur.

  • 09:55

    En tête se trouve la colonne de véhicules blindés de combat d’infanterie Tigre et Kornet-D.

    Le Tigre est très manœuvrable. Il peut rouler jusqu’à 140 km/h sur route et jusqu’à 80 km/h sur terrain accidenté. Selon les versions, le Tigre peut embarquer entre 7 et 10 hommes. Le véhicule pèse 7,2 tonnes. Son blindage protège l’équipage contre les balles de calibre 7,62 mm, les mines et les grenades.
    Le véhicule antichar Kornet-D à longue portée. Il est doté de roquettes modernisées 9M133M-2 de plus grande portée – jusqu’à 8 km. A portée maximale, la roquette peut percer un blindage de 1,5 m, ce qui garantit la destruction de toute cible blindée.

  • 09:55

    Passage du matériel moderne des forces armées de la Fédération de Russie.

  • 09:55

    La colonne de T-34 est suivie par les canons automoteurs SU-100.

  • 09:54

    Sur la place Rouge passe la légende de la Grande Guerre patriotique, le char T-34. Il est reconnu dans le monde entier comme le meilleur char moyen de l’époque.

  • 09:54

    Début du passage des troupes de la colonne mécanisée.

    Elle comprend 194 pièces de matériel de l’époque de la Grande Guerre patriotique et de véhicules modernes.

  • 09:37

    Sur la place Rouge, le régiment de marche de l’armée de terre des forces armées russes

    Devant les tribunes passent les unités des écoles et académies militaires formant les cadres pour les forces armées, et représentant de grands centres de recherche.

  • 09:36

    Sur la place Rouge, les plus jeunes participants au défilé

    Les élèves des écoles militaires et des corps de cadets
    Les élèves de l’école-internat de cadets « Pension de Moscou des pupilles de la nation » participeront pour la première fois au défilé de la Victoire.

     

    Elèves d'une école militaire lors de la répétition générale du défilé de la Victoire

  • 09:31

    Les militaires étrangers entrent sur la place Rouge

    Azerbaïdjan
    Sur la place Rouge défilent les unités des forces armées azerbaïdjanaises.
    Arménie
    Sur la place Rouge défilent les unités du régiment de la garde des forces armées arméniennes.
    Biélorussie
    Devant les tribunes passent les unités de la 5e brigade spéciale des forces armées biélorusses.
    Kazakhstan
    Sur la place Rouge défilent les élèves de l’école militaire de l’armée de terre des forces armées kazakhes.
    Kirghizstan
    Devant les tribunes passent les unités de la Garde nationale du Kirghizstan.
    Tadjikistan
    Sur la place Rouge défilent les unités de l’école militaire du ministère tadjik de la Défense.
    Inde
    Sur la place Rouge, l’armée indienne est représentée par l’un de ses plus anciens régiments – les grenadiers.
    Mongolie
    Devant la tribune passe l’unité du régiment de la garde d’honneur des forces armées mongoles.
    Serbie
    Sur la place Rouge défile solennellement l’unité d’élite de l’armée serbe.
    Chine
    Devant les tribunes passe solennellement l’unité de la garde d’honneur représentée par les trois armées: l’armée de terre, l’armée de l’air et la marine de l’Armée populaire de libération de Chine.

    Militaires du régiment de grenadiers de l'Inde lors de la répétition générale du défilé de la Victoire

  • Les militaires portant l’uniforme de l’époque de la Grande Guerre patriotique passent en marche solennelle.

    Cosaques du Kouban lors de la répétition générale du défilé de la Victoire

  • 09:27

    Devant les tribunes passent les groupes portant les bannières de la Victoire, le drapeau national de la Fédération de Russie et l’étendard des forces armées russes.

    Les militaires de la compagnie porte-bannière passent avec 45 étendards des unités les plus illustres et qui se sont le plus distinguées.
    Le groupe porte-bannière est accompagné par une garde d’honneur représentée par les trois armées: l’armée de terre, l’armée de l’air et la marine.

  • 09:26

    Par tradition, tous les défilés militaires sur la place Rouge s’ouvrent par les tambours de l’école de musique militaire de Moscou. Les jeunes musiciens donnent le rythme de déplacement des troupes.

  • 09:25

    Poutine appelle à ne pas oublier l’histoire

    Victoire/70 ans: Poutine appelle à ne pas oublier l’histoire

  • 09:22

    Une minute de silence

  • 09:12

    Le ministre de la Défense Sergueï Choïgou, général d’armée, a terminé la revue des troupes et se dirige vers la tribune centrale pour faire un rapport au président de la Fédération de Russie Vladimir Poutine, chef des forces armées russes.

  • 09:12

    Le ministre de la Défense a salué les troupes des forces de défense aérospatiale, les militaires étrangers et les plus jeunes participants au défilé – les élèves de l’école militaire Souvorov, Nakhimov et des corps de cadets.

  • 09:11

    L’armée de l’air

    Toutes les activités de préparation des troupes se déroulent aujourd’hui avec la participation de l’aviation, y compris la projection du matériel et du personnel, la veille opérationnelle de l’aviation de chasse et stratégique ainsi que les activités dans la région arctique.

  • 09:10

    L’armée de terre

    L’intensité de la préparation de l’armée de terre a augmenté depuis un an. Au cours des exercices et des contrôles inopinés par le chef des armées, les unités de l’armée de terre ont prouvé leur aptitude à défendre l’intégrité territoriale du pays dans toutes les régions de la Fédération de Russie.

  • 09:08

    Début de la revue des troupes, Le ministre de la Défense a salué les troupes

  • 09:07

    Le défilé militaire est accueilli par le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou, héros de Russie et général d’armée.

    Le défilé est placé sous les ordres du chef de l’armée de terre Oleg Salioukov.

  • 09:02

    Deux symboles de la Russie sortent sur la place Rouge – la bannière de la Victoire et le drapeau national de la Fédération de Russie.

    Le groupe porte-bannière du bataillon de la garde d’honneur du 154e régiment indépendant Preobrajenski passe le long des troupes alignées et devant les tribunes accueillant les vétérans et les invités d’honneur.

  • 08:59

    L’événement se déroulera en trois parties: le passage des unités à pied, puis du matériel militaire et enfin de l’aviation.

    Plus de 16.000 militaires et environ 200 matériels de guerre, dont les réalisations les plus récentes, y participent. 27 dirigeants de pays étrangers assistent à la Parade de la Victoire à Moscou. On y attend également les ministres français et italien des Affaires étrangères, ainsi que d’autres invités d’honneur.
    Les colonnes de fantassins associent des élèves des écoles militaires ainsi que des militaires de la région militaire Ouest, du ministère russe des Situations d’urgence, du ministère russe de l’Intérieur et du FSB.
    A part les militaires russes, leurs collègues de l’Azerbaïdjan, de l’Arménie, de la Biélorussie, du Kazakhstan, du Kirghizstan, du Tadjikistan, de l’Inde, de la Mongolie, de la Serbie et de la Chine participent au défilé.
    Le premier passage sur la place Rouge du matériel militaire russe dernier cri dont le char Armata, des véhicules blindés de transport de troupes Kourganets et Boomerang et du canon automoteur Coalition-SV sera sans doute l’événement le plus attendu de la fête. On citerait aussi parmi les nouveautés le blindé de combat des Troupes aéroportées BMD-4M, le blindé polyvalent BTR-MDM Rakushka et les missiles balistiques intercontinentaux RS-24 Iars.

Source: http://fr.sputniknews.com/russie/20150509/1016010744.html#ixzz3ZcwcHxJI


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau