POUTINE : LE VIEUX MONDE EST FINI

tourtaux-jacques Par Le 23/06/2022 0

Dans RUSSIE

Le vieux monde est fini – Principaux enseignements du discours de Poutine, 17 juin 2022


Arrêt sur info — 18 juin 2022

Facebook

 

Le Président russe Vladimir Poutine prononce un discours lors d’une session plénière du 25e Forum économique international de Saint-Pétersbourg (SPIEF) à Saint-Pétersbourg, en Russie. © Sputnik / Pavel Bednyakov

Le vieux monde est fini : Principaux enseignements du premier grand discours de Vladimir Poutine depuis l’offensive militaire russe en Ukraine.

RTt.com – 17 juin 2022

Le dirigeant russe a enterré l’ancien ordre mondial et exposé sa vision de l’avenir de la Russie et du monde dans un discours clé.

De nouveaux centres de pouvoir ont émergé, l’ordre mondial unipolaire ne reviendra pas et le mode de pensée « colonial » a échoué, a déclaré vendredi le Président russe Vladimir Poutine au Forum économique international de Saint-Pétersbourg (SPIEF), dans ce que le Kremlin a décrit comme un discours « extrêmement important ».

L’ancien ordre mondial a disparu avec le vent

Lorsque les États-Unis ont déclaré leur victoire dans la guerre froide, les Américains se sont désignés comme les « messagers de Dieu sur terre », avec des intérêts qui devaient être considérés comme sacrés et sans obligations, a déclaré M. Poutine au public du SPIEF. De nouveaux centres de pouvoir ont depuis lors émergé, et ont le droit de protéger leurs propres systèmes, modèles économiques et souveraineté.

Ces « changements véritablement révolutionnaires et tectoniques dans la géopolitique, l’économie mondiale, la sphère technologique et l’ensemble du système des relations internationales » sont « fondamentaux, cruciaux et inexorables », a déclaré M. Poutine. « Et c’est une erreur de suggérer que l’on peut attendre les périodes de changement turbulent et que les choses reviendront à la normale ; que tout sera comme avant. Ce ne sera pas le cas. »

Les sanctions anti-russes se sont retournées contre l’Occident

Lorsque les États-Unis et leurs alliés ont lancé la campagne visant à « annuler » la Russie en raison du conflit en Ukraine, ils espéraient écraser et miner l’économie et la société russes. Au lieu de cela, les sanctions se sont retournées contre leurs créateurs, aggravant les problèmes sociaux et économiques, faisant grimper le coût des denrées alimentaires, de l’électricité et du carburant, et portant atteinte à la qualité de vie dans tout l’Occident, mais surtout en Europe.

« L’Union européenne a complètement perdu sa souveraineté politique, et ses élites bureaucratiques dansent au rythme de quelqu’un d’autre, acceptant tout ce qu’on leur dit d’en haut, causant du tort à leur propre population et à leur propre économie », a déclaré Poutine.
Les citoyens de l’UE paieront le prix de « décisions coupées de la réalité et prises en dépit du bon sens », a-t-il ajouté, car les pertes directes dues aux seules sanctions pourraient dépasser 400 milliards de dollars en un an.

Les prix de l’énergie et l’inflation sont auto-infligés

Imputer les prix élevés de l’énergie et l’inflation en Occident à la Russie – « la hausse des prix de Poutine », comme l’a dit la Maison Blanche – est une « stupidité » et « conçu pour des gens qui ne savent ni lire ni écrire », a déclaré le président russe.

« Ne nous blâmez pas, blâmez-vous vous-mêmes », a déclaré Poutine.

Selon le dirigeant russe, l’UE, qui « croit aveuglément aux sources renouvelables » et abandonne les contrats à long terme sur le gaz naturel conclus avec la Russie, a provoqué la flambée des prix de l’énergie l’année dernière. Pendant ce temps, les États-Unis et l’UE ont fait face à la pandémie de Covid-19 en imprimant des trillions de dollars et d’euros.

Le « changement d’élite » attend l’Occident

Les politiques menées par les dirigeants européens et américains exacerbent les inégalités et les divisions dans leurs sociétés, non seulement en termes de bien-être, mais aussi en termes de valeurs et d’orientations des différents groupes, a déclaré M. Poutine.
« Un tel détachement de la réalité, des exigences de la société, conduira inévitablement à une poussée du populisme et à la croissance des mouvements radicaux, à de graves changements sociaux et économiques, à la dégradation et, dans un avenir proche, à un changement des élites », a déclaré le dirigeant russe.

S’il y a une famine, ce ne sera pas la faute de la Russie

Les sanctions des États-Unis et de l’Union européenne contre la Russie – en particulier les exportations d’engrais et de céréales – sont l’une des raisons de l’insécurité alimentaire croissante dans le monde, a souligné M. Poutine. S’il y a une famine dans les pays les plus pauvres du monde, « ce sera entièrement sur la conscience de l’administration américaine et de la bureaucratie européenne. »

Les problèmes d’approvisionnement alimentaire sont apparus au cours des dernières années – et non des derniers mois – en raison des « actions à courte vue de ceux qui ont l’habitude de résoudre leurs problèmes aux dépens des autres », en faussant les flux commerciaux par l’impression de monnaie dans une sorte de « politique coloniale prédatrice », a déclaré M. Poutine.

La Russie est prête à envoyer de la nourriture en Afrique et au Moyen-Orient, où la menace de famine est la plus aiguë, mais se heurte à des obstacles « logistiques, financiers et de transport » imposés par l’Occident, a-t-il déclaré.

Les raisons du conflit en Ukraine

La Russie a envoyé des troupes en Ukraine en février parce que l’Occident refusait de respecter ses obligations et qu’il était « tout simplement impossible de conclure de nouveaux accords avec lui », a déclaré M. Poutine. La décision était « forcée, mais nécessaire », car la Russie avait tout à fait le droit, en tant que pays souverain, de défendre sa sécurité et de protéger ses citoyens et les habitants du Donbass du « génocide perpétré par le régime de Kiev et les néonazis qui ont reçu la pleine protection de l’Occident. »

Source: https://www.rt.com/russia/557346-putin-spief-speech-takeaways/

https://arretsurinfo.ch/le-vieux-monde-est-fini-principaux-enseignements-du-discours-de-poutine-17-juin-2022/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=le-vieux-monde-est-fini-principaux-enseignements-du-discours-de-poutine-17-juin-2022

Traduction: Arretsurinfo.ch

 Imprimer

 

CHINEETATS-UNISHISTOIREUEUKRAINE

POUTINE

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire