POUTINE : PAS D'EXCUSES, NI EXPLICATIONS D'ANKARA APRES LE SU24 ABATTU

 

 

L'incident avec l'avion russe abattu par la Turquie contredit le droit international, Ankara n'a fourni jusqu’à présent ni excuses, ni explications claires, a déclaré le président russe Vladimir Poutine.

Certains gagnent des millions et des milliards de dollars sur le commerce illégal de pétrole et le trafic d’êtres humains de «Daech», a fait savoir le président russe jeudi, Poutine : Ankara n’a fourni ni excuses, ni explications suite au Su-24 abattu	alors qu’il recevait les lettres de créance de 15 ambassadeurs étrangers.

En commentant le crash du SU-24 russe abattu par la Turquie, Vladimir Poutine a souligné que jusqu’à présent, aucune déclaration importante, aucune proposition de remboursement des dommages ou de promesse de punir les coupables, n’ont été faites. Il a de plus ajouté que l’incident contredisait le droit international.

«On a l’impression que le pouvoir d’Ankara essaie délibérément de conduire les relations russo-turques dans une impasse. Moscou le regrette», a expliqué le président.

Le dirigeant russe a exprimé son espoir de voir arriver le temps de la coopération contre le terrorisme, surtout depuis le crash de l’avion russe en Egypte et les attentats meurtriers de Paris du 13 novembre.

Après avoir évoqué la lutte contre le terrorisme, Vladimir Poutine a indiqué que la Russie continuera à proposer des mesures visant à résoudre la crise syrienne dans le cadre des négociations de Vienne.

Les relations bilatérales russo-turques difficiles à restaurer

Dmitri Peskov a par ailleurs annoncé jeudi qu’«il (serait) très difficile de corriger les dégâts causés à nos relations bilatérales (russo-turques)», en commentant la situation actuelle suite à l'incident de l'avion russe abattu par la Turquie.

Quant au renforcement du contrôle de la production alimentaire en provenance de Turquie, le secrétaire de presse du président russe a indiqué qu’il était lié à des facteurs différents. «Une menace terroriste ne peut pas être exclue», a-t-il précisé.

Moscou a annulé le sommet russo-turc prévu pour le mois de décembre comme l’a indiqué jeudi le journal Kommersant, faisant référence à ses sources.

Le 24 novembre dernier, le secrétaire de presse de Vladimir Poutine Dmitri Peskov a annoncé aux journalistes que la question concernant l’annulation du sommet prévu n’a pas été soulevée, cependant il a noté que sa tenue dépendrait de nombreux facteurs.

La réunion de la commission interétatique russo-turque aurait dû avoir lieu à Saint-Pétersbourg le 15 décembre. Les dirigeants des deux pays, Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan, se sont entendus lors du sommet du G20 à Antalya sur la tenue en Russie d’un Conseil conjoint consacré à la coopération de haut niveau.

Source : divers et rédaction

26-11-2015 | 13:56

 

http://www.french.alahednews.com.lb/essaydetails.php?eid=16771&cid=340#.VlcBbL9c7ao


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau