QUE FERA LA RUSSIE DES TERRORISTES DAECHISTES CAPTURES?

Info

Nov 12, 2015 15:30 UTC  

IRIB-Une source bien informées  indiqué qu’il y aurait un accord entre Vladimir Poutine et Bachar El-Assad concernant les prisonniers qui seront capturés dès maintenant en Syrie, surtout ceux de l’EI. 

Ceux qui ne sont pas citoyens syriens, comme leurs instructeurs saoudiens, qatari, koweïtiens, turcs et émiratis, et qui seront capturés par l’armée syrienne seront remis aux Russes. Selon cet accord, la Russie les embarquerait à bord des avions AN-124 qui transportent quotidiennement des armes et des minutions en Syrie, lors de leurs retours en Russie.Le champ pétrolifère de Vankor, dans le Nord de la province sibérienne de Krasnoïarsk, contient 520 millions de tonnes de pétrole et 95 milliards de mètres cubes de gaz naturel. C’est le projet industriel le plus important de la Russie pour les 10 prochaines années. La Russie prévoit d’augmenter la production de pétrole de ce champ de 442,000 barils/jour à 1 million de barils par jour. En outre, elle prévoit la construction d’un pipeline géant pour le gaz et le pétrole pour approvisionner la Chine.Le seul problème est la main-d’œuvre, le projet nécessitant environ 14.000-25.000 travailleurs qu’il n’est pas facile d’attirer dans cette région non habitée, étant donné que l’exploitation se trouve au-delà du cercle polaire, à une latitude de 68 degrés au Nord de la Sibérie. La Russie souhaite couvrir la pénurie de main-d’œuvre en créant des camps de rééducation par le travail pour les prisonniers de l’EI capturés en Syrie.Les températures minimales enregistrées chaque année dans la zone sont proches de -60 ° C, et restent en dessous de zéro degré huit mois par an. Les « coupeurs de têtes » qui seraient tentés de s’évader des camps construits par les Russes, devrait savoir que les premiers foyers humains sont à 1 000 km de là, et que la région regorge d’ours polaires.La source précitée suggéré en plaisantant que la CIA devrait changer les lieux d’entrainement des rebelles islamistes en les déménageant en Alaska.Valentin VasilescuTraduction Avic – Réseau International


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau