RUSSIE : PAS D'ALTERNATIVE AU CESSEZ-LE-FEU EN SYRIE

 

 

Le président russe Vladimir Poutine a promis vendredi de poursuivre sa «lutte implacable» contre «Daech», le «Front Al-Nosra» et les autres «organisations terroristes», à quelques heures de l'entrée en vigueur d'un cessez-le-feu en Syrie.

«Je souhaite préciser une fois de plus que les groupes Daech, le Front Al-Nosra et les autres organisations terroristes reconnues comme telles par le Conseil de sécurité de l'ONU ne sont pas concernés (par le cessez-le-feu). La lutte implacable contre eux sera, bien entendu, poursuivie», a-t-il déclaré lors d'une réunion avec les services de renseignement russes (FSB). «J'ai l'espoir que nos partenaires américains partent de ce principe également».

Le chef du Kremlin a estimé qu'un règlement pacifique du conflit syrien serait «difficile» mais qu'il n'existait pas d'autre solution.
«Nous comprenons et réalisons parfaitement que ce sera un processus difficile et peut-être même contradictoire, mais il n'existe pas d'autre voie que d'aller vers un règlement pacifique» du conflit, a déclaré M. Poutine devant les responsables des services de renseignement russes, selon des propos retransmis à télévision.

De leur côté et dans le cadre de la cessation des hostilités, près de 100 groupes armés ont accepté le cessez-le-feu, selon une information communiquée par des groupes de l'opposition.

«Les factions de l'Armée syrienne libre (ASL) et de l'opposition armée sont d'accord pour respecter la trêve qui durera deux semaines (...)», a indiqué le Haut Comité des Négociations (HCN), en parlant de 97 groupes armés.

Les kurdes de Syrie dont les Unités de protection du peuple (YPG) avaient annoncé qu'il respecteraient la trêve lorsqu'elle entrerait en vigueur ce weekend.

Source : agences et rédaction

26-02-2016 | 15:25

 

http://www.french.alahednews.com.lb/essaydetails.php?eid=17621&cid=340#.VtBvCebXqSo


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau