SYRIE : LES FRAPPES RUSSES, UN BIENFAIT POUR LE MONDE

Su-24

Les frappes russes en Syrie, un bienfait pour le monde

© REUTERS/ Shamil Zhumatov
 
International
 
URL courte
 
355670

Les Français, dans leur très grande majorité, estiment que la campagne russe au Proche-Orient va exactement dans le sens souhaitable pour la France, affirme Didier Tauzin, général de division de l'armée de terre française, dans un entretien exclusif accordé à Sputnik.

 

Les résultats des opérations militaires russes en Syrie ne sont pas inattendus. En ce moment, on s'intéresse beaucoup plus à ce qui se passe à l'intérieur, mais aujourd'hui la communauté internationale assiste à une période où l'actualité intérieure et extérieure s'emmêlent énormément, explique M. Tauzin, général français et auteur du livre "Rebâtir la France".

"Nous savons parfaitement que ce qui se passe au Proche-Orient a des répercussions importantes sur notre vie de tous les jours et ces répercussions pèsent beaucoup sur l'avenir à court terme — d'ici un an, deux ou trois ans", poursuit-il.

Les attentats qui se sont produits à l'intérieur, les actions de l'aviation française contre Daech — tout s'emmêle, selon lui. Les attentats du 13 novembre, en particulier, pèsent très lourdement sur la situation intérieure et cette situation va apparemment perdurer.

"Les Français, je crois — pour leur très grande majorité, sont parfaitement conscients que l'intervention russe au Proche-Orient va exactement dans le sens souhaitable pour la France", indique l'interlocuteur de Sputnik.

Il ne s'agit pas pourtant du réchauffement des relations russo-françaises, parce que les relations se font d'Etat à Etat.

"Mais l'opinion nationale, l'opinion du peuple français change beaucoup en faveur de la Russie, elle se détache de plus en plus de la construction européenne qui est très mal faite".

Actuellement, la France se détache de plus en plus surtout des Etats-Unis, dont on voit que leurs relations privilégiées avec l'Arabie saoudite et le Qatar, les appuis principaux de Daech, montrent un comportement qui peut être considéré comme un "double jeu". Il est parfaitement clair aussi pour beaucoup de Français que l'incident qui s'est produit en Turquie contre l'avion russe est grave.

"L'Otan ne pouvait pas être ignorant de cette affaire", d'après M. Tauzin. "Probablement, les Américains ont donné leur feu vert".

A la question de savoir si l'attaque contre le bombardier russe peut éloigner totalement la probabilité d'adhésion de la Turquie à l'UE, M. Tauzin n'a pas donné de réponse précise.

"C'est très difficile à dire, parce qu'en ce moment en Europe, et plus particulièrement en France, il y a une sorte de divorce entre l'opinion public et les partis qui sont au pouvoir", estime le général français.

Ces partis sont alliés à l'Otan, donc à la Turquie, mais ces partis sont très faibles.

Quant aux opinions, elles deviennent de plus en plus patriotes en Occident, et surtout en France.

"L'hypothèse de l'entrée de la Turquie dans l'Union européenne est rejetée par la majorité des Français. Mais, j'insiste: il s'agit de l'opinion qui est en train d'assumer son divorce avec les partis au pouvoir".

Les événements récents, dont des attentats, des incidents aériens, tout ça face aux succès de la campagne militaire russe en Syrie, ont apparemment fait pencher la balance en faveur de la Russie, avec l'opinion publique en France basculant contre l'Union européenne telle qu'elle a été construite, tout comme contre l'adhésion de la Turquie.

http://fr.sputniknews.com/international/20151208/1020148876/frappes-russes-syrie-bienfait.html


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau