TRAFIC DE PETROLE DE L'EI : LA RUSSIE PROUVE L'IMPLICATION TURQUE

Transmis par DJERRAD AMAR
 
 
Révélations : la Russie prouve l'implication turque dans le trafic de pétrole de l'EI
________
 
Le ministère de la Défense diffuse en direct sur son site la conférence de presse destinée aux médias russes et étrangers, intitulée : « Forces armées de la Fédération de Russie dans la lutte contre le terrorisme international. Nouvelles données ».
"Plus de 350 journalistes russes et étrangers participeront au briefing au Centre national de gestion de la défense de la Fédération de Russie", indique le service de presse du ministère.
 
- La Russie appelle les représentants des médias et de la communauté internationale à ne pas ignorer ce problème.
- La Russie appelle Ankara à autoriser l'accès aux lieux où, selon Moscou, sont hébergés les centres du trafic de pétrole de l'EI.
- La Russie présentera la semaine prochaine des informations sur les itinéraires de - livraison en Syrie depuis la Turquie d'armes, munitions et composants d'explosifs.
- La semaine dernière, 2.000 terroristes se sont rendus en Syrie depuis la Turquie, plus de 120 tonnes de munitions et 250 véhicules ont été livrés.
« Les flux financiers liés à la revente de produits pétroliers ne servent pas uniquement à enrichir la haute direction politico-militaire de la Turquie. Ils reviennent en grande partie en Syrie sous forme d’armes, de munitions et de combattants de différents types. Rien qu’au cours de la semaine écoulée, 2.000 combattants ont rejoint les rangs de Daech et du Front al-Nosra depuis la Turquie, plus de 120 tonnes de munitions et 250 véhicules de différents types ont été livrés ».
- La Russie s'étonne de ne pas remarquer que la coalition menée par les USA détruit les camions-citernes de l'EI.
« On n’observe pas la destruction des camions-citernes par la coalition US. Jusqu’à présent, nous voyons uniquement une multiplication par trois du nombre d’appareils volants sans pilotes. Compte tenu du fait que l’on n’observe pas de frappes de la coalition menée par les USA, nous transmettons les lieux de concentration des « siphonneurs » de Daech, liés à des villes précises »
- L'EI possède 8.000 camions-citernes, qui transportent chaque jour 200.000 barils de pétrole.
- Les frappes russes ont permis de diviser par deux les revenus journaliers des terroristes provenant du pétrole, les faisant passer de 3 à 1,5 million USD par jour.
« Les forces aérospatiales de Russie portent des frappes contre les lieux de stockage, de raffinage et de transport de ces produits pétroliers. En deux mois, suite aux frappes de l’aviation russe, on a détruit 32 complexes de raffinage de pétrole, 11 usines de traitement pétrolier, 23 stations de pompage du pétrole. On détruit 1.080 camions citernes, transportant les produits pétroliers. Cela a permis de réduire de près de moitié le trafic de pétrole extrait en Syrie ».
- La Russie a la preuve que la Turquie est le point d'arrivée du pétrole syrien provenant des gisements contrôlés par l'EI.
Le ministère russe de la Défense dévoile les photographies des convois de camions citernes transportant du pétrole jusqu'à la frontière entre la Syrie et la Turquie.
Après avoir franchi la frontière turco-syrienne, les camions-citernes transportent le pétrole de l'EI vers des ports où l'or noir est ensuite acheminé vers des pays tiers en vue de son raffinage.
- La Turquie, principal consommateur du pétrole volé en Syrie et en Irak
La Turquie est le principal consommateur du pétrole volé en Syrie et en Irak, rapporte le ministère russe de la Défense.
- En deux mois, l'aviation russe a frappé 22 usines et 11 complexes de raffinage pétrolier appartenant à l'EI en Syrie
Après avoir franchi la frontière turco-syrienne, les camions-citernes transportent le pétrole de l'EI vers des ports où l'or noir est ensuite acheminé vers des pays tiers en vue de son raffinage.
- Les revenus annuels de la vente de pétrole par l'EI atteignent près de 2 milliards de dollars.
« Les revenus de la vente de pétrole sont une des principales sources d'activité des terroristes en Syrie. Ils leur rapportent environ 2 milliards de dollars chaque année, argent qui est ensuite dépensé dans le recrutement de combattants du monde entier, leur équipement en armes, technique, et armements », a déclaré M. Antonov.
- Le président turc Erdogan et sa famille sont impliqués dans le système de trafic de pétrole volé par l’EI en Syrie
« Le principal consommateur de ce pétrole volé aux autorités légales de Syrie et d’Irak est la Turquie. Selon les données en notre possession, ce business criminel implique la haute direction politique du pays, le président Erdogan et sa famille », selon le vice-ministre russe de la Défense Anatoli Antonov

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau