UKRAINE : LA RUSSIE REVELE LES CRIMES COMMIS PAR LE BATAILLON AZOV A DONETZK ET LUGANSK

tourtaux-jacques Par Le 10/08/2022 0

Dans RUSSIE

10 Août 2022

La Russie révèle les crimes du bataillon Azov à Donetsk et Lugansk
par Paco Col | 9 août 2022 | International,


Le bureau du procureur général de Russie annonce qu'il dispose de preuves de crimes odieux commis par le bataillon nationaliste ukrainien Azov contre des civils à Donetsk et à Lougansk.

"Des défenseurs des droits, des journalistes et des militants qui suivent l'activité d'Azov depuis des années ont pris part à la procédure. Ils ont présenté des vidéos et des audios, y compris des déclarations de témoins, qui prouvent la torture et le meurtre de civils, y compris d'enfants", a déclaré le procureur général russe Igor Krasnov dans une interview accordée au journal Kommersant lundi.

M. Krasnov a déclaré que des preuves avaient été trouvées d'attaques préméditées par le régiment des forces armées ukrainiennes contre des installations civiles et de la pose d'engins explosifs dans des lieux bondés à Donetsk et Louhansk, dans l'est de l'Ukraine.

En outre, il a fait valoir que les preuves mettent en évidence la nature terroriste des actes, ainsi que l'utilisation d'armes et de méthodes de guerre interdites.

Les enquêteurs sont parvenus à la conclusion sans équivoque qu'Azov a agi comme une formation nazie, dont les membres adhèrent à l'idéologie du fascisme, y compris à ses symboles et slogans.

Il a également souligné que les crimes des membres d'Azov pouvaient être comparés dans leur cruauté aux actes des envahisseurs fascistes allemands et de leurs complices dans les années de la Seconde Guerre mondiale.

Le 2 août, le plus haut tribunal de Russie a reconnu le bataillon Azov comme une organisation terroriste à la demande du bureau du procureur général. Le jugement interdit les activités du régiment Azov sur le territoire de la Russie et prévoit une peine de cinq à dix ans de prison et des amendes allant jusqu'à 500 000 roubles (environ 8280 dollars) pour les membres du groupe.

Un certain nombre de membres d'Azov ont déjà été poursuivis en Russie en vertu de lois contre les activités extrémistes, mercenaires et similaires. Désormais, ils peuvent être poursuivis comme complices, participants et organisateurs d'une organisation terroriste, avec des peines sévères.

Source : HispanTV

source : https://pacocol.org/rusia-revela-crimenes-del-batallon-azov-en-donetsk-y-lugansk/

Tag(s) : #Russie#Azov#Donetsk#Lugansk

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire