UN AVERTISSEMENT RUSSE

Un avertissement russe

Une alerte russe | Arrêt sur Info

stock-photo-the-tablet-warning-of-danger-to-a-life-russian-letters-32323902 (1)

 

Nous, soussignés, sommes Russes, vivant et travaillant aux États-Unis. Nous avons suivi avec une inquiétude croissante les politiques actuelles des États-Unis et de l’OTAN, qui ont mis les États-Unis sur une trajectoire de collision extrêmement dangereuse avec la Fédération de Russie, ainsi qu’avec la Chine. Beaucoup de patriotes américains respectés, tels que Paul Craig Roberts, Stephen Cohen, Philip Giraldi, Ray McGovern et beaucoup d’autres, ont émis des avertissements de menace d’une troisième guerre mondiale.

Mais leurs voix se sont perdues dans le vacarme des média de masse, pleins d’histoires trompeuses et inexactes, qui caractérisent l’économie russe comme étant en ruine et l’armée russe comme faible, le tout sans apporter aucune preuve. Mais nous, ayant le savoir à la fois de l’histoire russe et de l’état actuel de la société russe et de son armée, ne pouvons pas avaler ces mensonges. Nous pensons maintenant qu’il est de notre devoir, en tant que Russes vivant aux États-Unis, d’avertir le peuple américain qu’ont leur a menti, et nous leur devons la vérité. Et la vérité est simple:

S’il va y avoir une guerre avec la Russie, les États-Unis seraient très certainement détruits, et la plupart d’entre nous mourraient.

Prenons un peu de recul pour remettre ce qui se passe dans un contexte historique. La Russie a beaucoup souffert aux mains des envahisseurs étrangers, perdant 22 millions de personnes lors de la Seconde Guerre mondiale. La plupart des morts étaient des civils, parce que le pays a été envahi, et les Russes ont juré de ne jamais laisser une telle catastrophe se reproduire. Chaque fois que la Russie avait été envahie, elle en est sortie victorieuse. En 1812, Napoléon a envahi la Russie; en 1814, la cavalerie russe entrait dans Paris. Le 22 juillet 1941, la Luftwaffe de Hitler a bombardé Kiev. Le 8 mai 1945, les troupes soviétiques roulaient dans Berlin.

Mais les temps ont changé. Si Hitler avait attaqué la Russie d’aujourd’hui, il serait mort 20 à 30 minutes plus tard, son bunker réduit à des décombres rougeoyants, par la frappe d’un missile de croisière supersonique Kalibr, lancé à partir d’un petit navire de la marine russe, quelque part dans la mer Baltique. Les capacités opérationnelles de la nouvelle armée russe ont été démontrée de manière éclatante lors de l’action récente contre ISIS, al-Nosra et les autres groupes terroristes financés par l’étranger et opérant en Syrie. Il y a longtemps, la Russie a dû répondre aux provocations en combattant au sol sur son propre territoire, puis en lançant une contre-invasion; mais ce n’est plus nécessaire. Les nouvelles armes de la Russie fourniront les moyens de représailles immédiats, indétectables, imparables et parfaitement mortels.

Ainsi, si demain une guerre devait éclater entre les États-Unis et la Russie, il est garanti que les États-Unis seraient vaporisés. Au minimum, il n’y aurait plus de réseau électrique, plus d’internet, plus de pipelines de pétrole et de gaz, plus de système d’autoroutes, plus de transport aérien ou de navigation par GPS. Les centres financiers se trouveraient en ruines. Le gouvernement à tous les niveaux cesserait de fonctionner. Les forces armées américaines stationnées tout autour du globe ne seraient plus réapprovisionnées. Au maximum, l’ensemble du territoire des États-Unis serait couvert par une couche de cendres radioactives. Nous vous disons ceci non pour être alarmiste, mais parce que, sur la base de tout ce que nous savons, nous sommes nous-mêmes inquiets. En cas d’attaque, la Russie ne reculera pas; elle se vengera, et elle anéantira complètement les États-Unis.

Le leadership américain a tout fait pour pousser la situation au bord de la catastrophe. Tout d’abord, ses politiques anti-russes ont convaincu les dirigeants russes que faire des concessions ou négocier avec l’Occident ét

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau